Dovizioso : "Pas le tour parfait, juste un bon tour"

Meilleur temps du jour, le pilote Ducati garde les pieds sur terre et estime que la hiérarchie résulte essentiellement des deltas de performance entre les différentes machines du plateau, et non du talent des pilotes.

Dovizioso : "Pas le tour parfait, juste un bon tour"
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Les Ducati étaient attendues au tournant en Autriche (si on peut dire), et elles n'ont clairement pas déçu en cette première journée disputée sur le Red Bull Ring. Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo figurent en effet en haut de la hiérarchie des temps combinés ce soir, confirmant que les Desmosedici seront des prétendantes à la victoire dimanche.

Meilleur chrono du jour et seul pilote à être descendu sous la barre des 1'24, Dovizioso pourrait afficher une belle confiance après ces deux premières séances, après avoir signé un superbe tour et relégué son coéquipier à plus de deux dixièmes.

Un tracé peu sélectif

Mais l'Italien préfère donner crédit à sa GP18, souveraine dans les montagnes de Styrie, plus qu'à son pilotage. "Ce n'était pas le tour parfait, c'était juste un bon tour", certifie-t-il. "C'est vrai qu'il est impossible sur cette piste de faire quelque chose de spécial, en raison du tracé même du circuit. Il n'y a pas beaucoup de virages, et les freinages se font en ligne droite, donc difficile de faire des différences, mais ce n'était pas un tour parfait."

Lire aussi :

Reste que ces premiers résultats sont de bon aloi pour la suite du week-end, où la marque de Bologne tentera de réaliser la passe de trois après ses succès en 2016 et 2017. "La moto a simplement bien fonctionné", reprend le Transalpin. "Le tracé convient bien à mon style de pilotage, car il y a beaucoup de gros freinages, donc c'était très facile pour moi de démarrer sur un bon niveau."

La course devant sans doute se dérouler sur piste sèche, les données les plus pertinentes du jour sont bien celles livrées par les EL1. Dans l'impossibilité de travailler en vue de l'épreuve lors de la seconde séance de ce vendredi, comme cela sera probablement le cas également demain, le déroulé de ces EL1 n'a donc pas seulement consisté à rechercher la performance pure, mais également à rechercher le meilleur pneu en vue de l'épreuve autrichienne.

Les pneus soft et le médium pour la course ?

Et sur ce point, Dovizioso a déjà une petite idée des différentes options qui pourraient s'avérer efficaces.  "Nous avons voulu chausser un pneu différent à la fin des EL1, non pas pour faire un temps, mais pour faire des comparaisons entre les deux pneus car pour le moment le pneu soft et le pneu médium semblent être ceux qui seront utilisés en course", explique-t-il, alors que cette première séance d'essais libres a offert une charge de travail particulièrement lourde aux pilotes.

Lire aussi :

"Nous savions qu'il y avait une grande chance pour rouler sur le mouillé cet après-midi, donc nous avons utilisé je pense de la meilleure des façons la séance de ce matin. Nous avons fait le maximum de tours avec le pneu soft car c'est un nouveau pneu, nous ne l'avions pas l'an dernier, et à la fin nous comparons le grip avec celui du médium, simplement pour avoir ce premier retour."

Dovizioso pourra compléter ou confirmer ses premières analyses avec de nouveaux essais, notamment lors des EL4 demain, si toutefois la météo en revient à la clémence.  

partages
commentaires
Pour Zarco, neuf dixièmes de retard, "c'est trop"

Article précédent

Pour Zarco, neuf dixièmes de retard, "c'est trop"

Article suivant

Rossi logiquement en difficulté sur le "pire circuit" pour Yamaha

Rossi logiquement en difficulté sur le "pire circuit" pour Yamaha
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021