Dovizioso : "Nous sommes concentrés pour prendre ces 25 points"

Alors qu'il s'élancera depuis la première ligne de la grille demain, Andrea Dovizioso va devoir encore élever un peu plus son niveau de jeu pour viser la victoire et rester ainsi dans la course au titre.

Dovizioso : "Nous sommes concentrés pour prendre ces 25 points"
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le poleman Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, le deuxième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Depuis sa déconvenue de Phillip Island le week-end dernier, Andrea Dovizioso sait qu'il n'a plus vraiment son avenir entre ses mains, et que l'espérance d'un sacre est désormais conditionnée par la prestation de Marc Márquez bien plus que par ses propres résultats.

En un sens, cela serait de nature à le soulager d'une éventuelle pression, à laquelle l'Italien se montre imperméable, tout du moins en public. Car l'équation est en effet simple pour le pensionnaire de chez Ducati : reprendre à minima neuf points sur son rival espagnol en Malaisie.

Pour l'heure, sa troisième place en qualifications, bien que largement devant Márquez, septième, ne suffit pas encore à reprendre les points nécessaires pour faire durer le suspense jusqu'à Valence – en l'état actuel des choses, il ne reprendrait que sept unités sur le pilote Honda.

Faire encore mieux en course, une nécessité pour Dovizioso

Il faudra donc que le numéro 4 prenne le dessus sur Dani Pedrosa et Johann Zarco, qui l'accompagnent en première ligne, pour maintenir ses chances de titre à flot. En attendant, cette deuxième journée a permis au transalpin de se rassurer quant au niveau de compétitivité de sa GP17 dans la fournaise malaisienne. "Je suis très content du travail que nous avons effectué", affirme-t-il. "Sur le mouillé, nous avons confirmé que nous sommes très compétitifs. Nous étions surtout inquiets de notre niveau de performance dans des conditions comme celles d'aujourd'hui."

Doté d'une bonne pointe de vitesse en qualifications, Dovizioso a également été dans le coup lors des EL4, où il a fini avec le deuxième temps, sur une machine réglée en configuration course. "Le feeling avec la moto a été bon dès le début", reprend-il. "À chaque fois que nous avons travaillé sur les réglages, cela a fonctionné de mieux en mieux. J'ai eu de meilleures sensations, et j'ai été capable de bien attaquer en qualifications pour sortir de bons temps au tour. Je suis très content de cela, d'autant plus que lors des EL4, j'ai pu confirmer avoir un bon rythme en vue de la course."

Le numéro 4 a ainsi témoigné d'un rythme intéressant avec le pneu soft, avec lequel il a pour ainsi dire réussi à couvrir une distance de course. "Les pneus soft ont bien fonctionné dans l'après-midi, donc ce n'est pas un problème", tranche-t-il. "J'ai quasiment pu faire la distance de course, donc je suis content de cela. Mais il va falloir réussir à économiser les pneus, car la course va être longue, et cela va faire la différence entre nous tous, comme toujours à Sepang." 

Vainqueur de l'édition 2016, Dovizioso a conscience qu'il lui faudra reproduire cet exploit demain. L'appétit vient en mangeant paraît-il, et celui-ci ne compte pas en effet se contenter de sa deuxième position au championnat, en dépit des progrès considérables réalisés cette année. "Nous sommes là pour remporter le championnat, et nous allons faire les choses jusqu'au bout, et nous sommes concentrés pour prendre ces 25 points. Nous savons que ce sera difficile, mais nous faisons ce qu'il faut pour cela."

partages
commentaires
Deuxième, Zarco maintient son objectif de victoire en Malaisie

Article précédent

Deuxième, Zarco maintient son objectif de victoire en Malaisie

Article suivant

Viñales content de l'amélioration de sa machine

Viñales content de l'amélioration de sa machine
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021