MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Officiel - Dovizioso reste chez Ducati jusqu'en 2020

partages
commentaires
Officiel - Dovizioso reste chez Ducati jusqu'en 2020
Par :
18 mai 2018 à 11:27

Après de longues et âpres tractations, ayant notamment tourné autour du salaire du pilote italien, les destins du numéro 4 et de l'équipe transalpine sont dorénavant liés jusqu'en 2020.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

W.Z., Le Mans - Tout vient à point à qui sait attendre. Dans le cas d'Andrea Dovizioso, il aura fallu franchir différents obstacles, notamment pécuniaires, pour obtenir une prolongation de contrat avec Ducati conforme à ses attentes, et plus simplement en phase avec ses récents résultats.

C'était en effet un secret de Polichinelle : le montant des émoluments de l'Italien était au centre des discussions et avait déjà poussé celui-ci à rejeter une première offre de la part du constructeur de Bologne.

Les deux parties ont finalement trouvé un accord au cours de cette semaine, et c'est donc bien en Rouge que s'écrira la suite de la carrière de Dovizioso, au moins jusqu'en 2020.

Les premières saisons du Transalpin avec Ducati, chez qui il est présent dans l'équipe depuis 2013, ont été plutôt discrètes, avant une saison 2016 qui l'a vu renouer avec la victoire en Malaisie, une première depuis son premier succès en MotoGP à Silverstone sept ans plus tôt.

Le pilote de 32 ans n'a dès lors fait que progresser, allant jusqu'à jouer le titre face à Marc Márquez l'an dernier et décrochant six victoires en chemin – soit le même total que le Champion espagnol.

Et même s'il n'est pas parvenu à ses fins, la pointe de vitesse, la capacité de remise en question et toute la rigueur dont il a su faire preuve en ont fait un élément cardinal dans les plans de Ducati.

Un rôle que devait d'ailleurs initialement endosser son coéquipier depuis 2017, Jorge Lorenzo, le Majorquin qui à la place a vécu – vit toujours – une période difficile, marquée par des difficultés d'adaptation à la Desmosedici.

Un état de fait qui a joué clairement en faveur de Dovizioso, qui peut dorénavant se targuer de faire la loi face à un triple Champion du monde. De quoi le rendre d'autant plus crédible dans son nouveau statut de prétendant au titre, et rendre légitimes ses demandes de hausse de salaire – actuellement évalué au dixième du montant versé à Lorenzo.

Si les discussions ont d'abord achoppé sur ce point, les deux parties ont donc trouvé un terrain d'entente et mis fin à ce qui apparaissait de plus en plus comme une anomalie : le fait qu'un pilote aussi talentueux que l'Italien ne se voit pas offrir une rémunération à la hauteur de son travail. Des rumeurs concernant un potentiel retour chez Repsol Honda – où il avait déjà évolué entre 2009 et 2011 – avaient même commencé à poindre.

Mais le problème réglé et son avenir assuré, ce dernier va à présent pouvoir se concentrer pleinement sur sa tâche, qui est de contester le titre à Márquez. Et il n'y a plus une seconde à perdre, alors que suite à son abandon à Jerez, le pilote Ducati accuse désormais 24 points de débours sur son rival de chez Honda.

La suite du Grand Prix de France, sur un tracé d'accélération/freinage propice aux Desmosedici, devrait lui offrir une formidable opportunité de rebondir au championnat. C'est en tout cas ce que peut laisser croire la deuxième place de l'Italien aux premiers essais libres.

Les pilotes officialisés en MotoGP pour 2019 :

TeamPilotes
Repsol Honda

 Marc Márquez

?

Movistar Yamaha

 Valentino Rossi

 Maverick Viñales

Ducati

 Andrea Dovizioso
?

Suzuki

 Álex Rins
?

Aprilia

 Aleix Espargaró
?

Red Bull KTM 

 Pol Espargaró

 Johann Zarco

Tech3 KTM

Miguel Oliveira

?

Pramac Ducati

 Francesco Bagnaia

?

Marc VDS*

 Franco Morbidelli

?

LCR Honda

 Cal Crutchlow

?

Ángel Nieto Team*

?
?

Avintia*

 Xavier Siméon

?

* Constructeur à confirmer

Article suivant
Michelin : Objectif record de la pole au Mans !

Article précédent

Michelin : Objectif record de la pole au Mans !

Article suivant

Quand un Zarco "timide" pilotait "presque sans salaire"

Quand un Zarco "timide" pilotait "presque sans salaire"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck