Dovizioso : Pas de conflit avec Ducati, "l'histoire n'est pas finie"

Sa décision étant désormais prise, Andrea Dovizioso veut se concentrer exclusivement sur la conquête du titre MotoGP, sans entrer dans une guerre avec Ducati.

Dovizioso : Pas de conflit avec Ducati, "l'histoire n'est pas finie"

Dérogeant aux dix minutes que consent normalement le programme très intense des rencontres de fin de journée avec les médias, Andrea Dovizioso s'est exprimé pendant plus d'une heure hier avec les journalistes de presse écrite, toujours tenus loin des circuits. Les questions étaient nombreuses et, si le pilote a répété à l'envi que le moment n'était pas approprié pour évoquer les dessous de sa décision radicale de quitter Ducati à la fin de la saison, il en a tout de même longuement évoqué les contours et les conséquences.

Dovizioso semble s'être décidé à faire cette annonce après le début du week-end autrichien, lassé d'entendre que les Grands Prix organisés sur le Red Bull Ring, où Ducati est invaincu depuis quatre ans, allaient être décisifs. Triple vice-Champion du monde en titre, il n'a pas à faire ses preuves, mais veut en revanche mettre toutes les chances de son côté pour arriver à ses fins au championnat et a voulu pour cela pouvoir compter sur un esprit libéré.

Cette annonce a-t-elle donc été un soulagement ? "C'est un mélange de sensations", répond le pilote italien, partagé entre les mauvaises sensations qu'il refuse de détailler mais qui font nécessairement partie de la donne, et une aventure sportive qui a fait de lui le plus grand adversaire d'une légende au sommet de son art nommée Marc Márquez ces trois dernières années.

Lire aussi :

"Au-delà de ce qui s'est passé, on a quand même eu la chance de vivre des moments mémorables, fantastiques. Il faut quand même regarder tout ce que l'on a fait, car on a tendance à oublier vite. Beaucoup de disputes, mais beaucoup de joie et de satisfactions. J'ai trouvé [chez Ducati] beaucoup de personnes merveilleuses, avec lesquelles je m'entends très bien. Il y a donc beaucoup d'aspects positifs à toute cette histoire, qui n'est d'ailleurs pas encore finie", assure-t-il.

Arrivé chez Ducati en 2013, Andrea Dovizioso a intégré une équipe qui, en quatre ans, était passée d'un titre sensationnel avec Casey Stoner à un échec retentissant avec Valentino Rossi, celui-ci ayant fini par prendre la poudre d'escampette avec un palmarès en berne. "Depuis la deuxième année, on a progressé ensemble", souligne le #04, qui depuis un premier succès en 2016 a gagné 13 fois avec Ducati. "On a connu des moments durant lesquels on a beaucoup souffert, mais au final on est arrivé en haut. On n'a pas réussi jusqu'à présent à gagner le titre, mais on s'est battu pour, alors qu'il y a des constructeurs qui ont gagné le titre pendant de nombreuses années mais qui ne se sont même pas battu pour sur cette période-là. Il y a donc beaucoup de satisfaction."

Alors que les fans italiens pourraient être partagés entre leur attachement à leur meilleur représentant actuel et au constructeur emblématique ancré à Borgo Panigale, Andrea Dovizioso se garde bien de créer la moindre polémique. "Les tifosi de Ducati et de Dovizioso ne sont pas dans une situation où je vais vouloir tirer à boulets rouges sur quelqu'un. Il y a certaines dynamiques dont on ne peut pas parler en ce moment, mais je suis vraiment concentré sur la saison, alors je ne vis pas ça en boudant, en étant contrarié ou en colère", assure-t-il.

"Chacun prend ses décisions et l'important est de savoir ce que l'on veut, comment fonctionnent certaines choses et d'être en accord avec soi-même. Chacun pense ce qu'il veut, mais ça ne doit pas être un problème. Et il faut qu'on se concentre vraiment sur la saison", martèle le pilote. "Créer une tension dans le box, c'est ce qu'il ne nous faut pas faire en ce moment, car on veut et on doit être concentrés sur la saison. La décision est prise et on va de l'avant."

partages
commentaires
Brad Binder pas pressé d'aller chercher d'autres victoires
Article précédent

Brad Binder pas pressé d'aller chercher d'autres victoires

Article suivant

Énorme accident pour Zarco et Morbidelli, miracle pour Rossi et Viñales

Énorme accident pour Zarco et Morbidelli, miracle pour Rossi et Viñales
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021