EL2 - Dovizioso reste devant sous la pluie, talonné par Márquez

Le pilote italien a confirmé sa bonne tenue en Malaisie en réalisant de nouveau le meilleur temps de la séance, cette fois-ci sur le mouillé.

EL2 - Dovizioso reste devant sous la pluie, talonné par Márquez
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team

Si la pluie avait relativement épargné le plateau du MotoGP lors de la première séance d'essais libres, les pilotes n'ont en revanche pas pu y couper lors des EL2, et c'est sur un tarmac totalement détrempé qu'ils se sont aventurés en piste. 

À l'instar de la semaine dernière, l'intérêt de cette session a donc bien moins résidé dans l'amélioration des temps en vue d'une éventuelle qualification directe pour la Q2 que dans l'acclimatation à ces conditions difficiles. 

Dovizioso et Marquez aux avant-postes

Mais compte tenu de l'enjeu de ce week-end, les précipitations n'ont pas constitué un frein aux ambitions des deux hommes vers lesquels les regards sont tournés à Sepang : Marc Márquez et Andrea Dovizioso se sont ainsi retrouvés en tête de la feuille des temps, et ont rivalisé de meilleurs chronos. 

Mais comme lors des EL1, c'est le pilote Ducati qui s'est maintenu en tête grâce à un chrono de 2'11"640, soit plus de cinq dixièmes plus rapide que son rival de chez Honda. 

Derrière, Maverick Viñales a vu sa première sortie avortée après avoir été percuté par Héctor Barberá. Le pilote Yamaha a cependant pu repartir après que ses mécaniciens ont rapidement remis d'aplomb sa M1.

 

La bonne surprise est en revanche venue de Sam Lowes, qui après sa 13e place acquise à Motegi il y a deux semaines a confirmé être à l'aise sur le mouillé. L'Anglais, seul pilote d'Aprilia ce week-end suite au forfait d'Aleix Espargaró, a fait le meilleur usage de la dernière version du carénage de la RS-GP pour évoluer dans le top 10 durant la majeure partie de la séance. 

Aux avant-postes, les Ducati ont semblé représenter la force dominante de ce début de week-end puisque Dovizioso mis à part, Jorge Lorenzo ainsi que Danilo Petrucci sont venus se mêler aux festivités en haut de la hiérarchie.

Ces deux hommes ont par la suite été séparés par Vinales, qui s'est plutôt bien remis de son incartade avec Barbera pour se porter en quatrième position. Toujours dans le camp Yamaha, Valentino Rossi a bouclé la session à la sixième place après une dernière amélioration qui lui a permis de passer devant Álvaro Bautista

Les Suzuki, qui ont déjà eu l'occasion de démontrer leurs qualités sous la pluie, ont quant à elles poursuivi leur effort pour consolider leurs positions dans le top 10, Alex Rins et Andrea Iannone terminant respectivement cette séance aux huitième et neuvième places. Ils devancent Sam Lowes, finalement dixième.

Chute pour Zarco

Johann Zarco a pour sa part connu une fin de séance mouvementée puisque le Français a perdu le contrôle de sa machine en sortie du virage 8 suite à un highside. Celui-ci n'a pas pu redémarrer sa machine et a fini sa séance à la 11e place, devant Miller. Un peu plus bas dans le classement, on retrouve Michael van der Mark, 19e, qui fait plutôt bonne figure pour ses débuts dans la catégorie reine.

 

Cette première journée à présent terminée, les pilotes ne disposent plus à présent que d'une séance pour tenter de faire partie du top 10 et de prétendre ainsi à une qualification directe pour la Q2. Les EL3 débuteront samedi à 3h55 heure française.

 GP de Malaisie - MotoGP - EL2

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 16 2'11.640 
2 spain Marc Márquez   Honda RC213V 16 0.526
3 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 16 1.055
4 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 18 1.238
5 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 16 1.408
6 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 16 1.431
7 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 17 1.651
8 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 18 1.776
9 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 17 1.843
10 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 16 1.921
11 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 15 2.008
12 australia Jack Miller   Honda RC213V 17 2.100
13 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 15 2.120
14 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 16 2.232
15 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 14 2.641
16 spain Pol Espargaró   KTM RC16 16 2.647
17 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 16 2.903
18 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 16 2.934
19 netherlands Michael van der Mark   Yamaha YZR-M1 17 3.298
20 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 11 3.523
21 spain Tito Rabat   Honda RC213V 16 4.640
22 france Loris Baz   Ducati GP15 13 5.987

 

partages
commentaires
EL1 - Dovizioso répond aux attentes, Márquez cinquième
Article précédent

EL1 - Dovizioso répond aux attentes, Márquez cinquième

Article suivant

Sur le sec, Zarco est "déjà sur de bons réglages" pour la course

Sur le sec, Zarco est "déjà sur de bons réglages" pour la course
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021