Course - Dovizioso mène un doublé Ducati et maintient le suspense !

Andrea Dovizioso a remporté une sixième victoire cette saison, devant son coéquipier Jorge Lorenzo. Johann Zarco renoue pour sa part avec le podium, le Français finissant devant Márquez. Le titre se jouera dans deux semaines à Valence.

Course - Dovizioso mène un doublé Ducati et maintient le suspense !
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Scott Redding, Pramac Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Marquez et Dovizioso mènent dans le premier virage

Il faudra donc patienter encore deux semaines pour connaître l'identité du lauréat de la saison 2017 de MotoGP ! Andrea Dovizioso a en effet fait sa part du boulot pour s'accorder une chance de sacre à Valence, après avoir remporté un Grand Prix de Malaisie disputé dans des conditions très piégeuses.

Car c'est bien sur une piste détrempée que le départ de ce Grand de Malaisie a été donné, alors qu'une averse s'est abattue au-dessus du circuit de Sepang quelques dizaines de minutes plus tôt, avec de premières gouttes étant apparues dès la fin de la course Moto2.

Au départ, Johann Zarco a déposé ses concurrents de la première ligne pour prendre la tête de course au premier virage, mais c'est Marc Márquez qui faisait sensation en gagnant pas moins de quatre positions dans le premier tournant, au prix d'un gros freinage qui l'a fait virer large. 

 

Le numéro 93 n'en est pas resté là et a de suite pris l'ascendant sur son coéquipier et poleman Dani Pedrosa à la sortie du virage 2, avant de se faire à son tour dépasser par Jorge Lorenzo un peu plus tard dans cette première boucle. 

Zarco s'échappe, mais cède ensuite face aux Ducati

Dovizioso a pour sa part effectué un envol prudent et s'est placé en quatrième position après avoir pris lui aussi le dessus sur Pedrosa à la fin du premier tour. Autant d'escarmouches qui ont fait le jeu de Zarco, qui a donc consolidé son avance en première position, avec une avance culminant à plus d'une seconde et demie. 

Valentino Rossi n'a pas pu en dire autant, le numéro 46 connaissant un départ catastrophique qui l'a vu rétrograder en 11e position à l'issue du premier tour. À l'inverse, Álex Rins et surtout Bradley Smith ont opéré des départs canons pour occuper les cinquième et sixième positions. Cela n'a pas duré longtemps malheureusement en ce qui concerne le pilote Suzuki, qui a chuté dans le premier quart de course, avant de se faire disqualifier à la mi-course.

Devant, tous les regards se sont bien sûr tournés vers la lutte annoncée entre Márquez, troisième, et Dovizioso. Le transalpin a pris son temps pour établir le contact et porter une attaque dans le quatrième tour, à laquelle son adversaire a de suite répliqué, à la limite du contact qui aurait pu laisser les deux prétendants au titre sur le carreau.

 

Mais Dovizioso a finalement eu le dernier mot quelques virages plus loin pour s'installer en troisième position, dans le sillage de son coéquipier Lorenzo, alors que Zarco persistait pour sa part à la première place. 

Dovizioso vient à bout de Lorenzo

Les deux pilotes Ducati ont commencé à se rapprocher du Français à l'approche de la mi-course, alors que Márquez a commencé pour sa part à rencontrer des problèmes d'adhérence dans le même temps. 

Lorenzo est finalement passé à l'attaque dans le neuvième tour sur un Zarco qui a lui aussi éprouvé des difficultés, le pilote Tech3 étant contraint de laisser également passer Dovizioso à la fin de cette même boucle. 

 

Avec les deux Ducati officielles en tête et Lorenzo en fer de lance, la question a donc été de savoir si le Majorquin allait se résoudre à faire le jeu de son coéquipier, plutôt que de viser sa première victoire chez les Rouges. 

Cela n'a pas semblé être le cas dans un premier temps, puisque le numéro 99 a enchaîné les meilleurs tours. La situation s'est par la suite équilibrée, les deux hommes rivalisant de bons chronos.

Le moment clé est finalement intervenu à cinq tours du but, lorsque Lorenzo a manqué le dernier virage, laissant le champ libre à Dovizioso pour s'emparer de la tête. Difficile cependant de penser à l'application d'une quelconque consigne d'équipe, le numéro 99 étant passé tout près de la chute.

 

Dès lors, le numéro 4 a eu la lourde tâche de gérer sa fin de course en se tenant à l'écart de la moindre erreur, qui se serait avérée rédhibitoire dans sa quête du titre. Plus facile à dire qu'à faire en effet, alors que la pluie a refait son apparition dans les deux derniers secteurs du circuit en fin de course.

Second podium en MotoGP pour Zarco

Zarco et Márquez étaient de leur côté décrochés des deux leaders, les deux hommes souffrant de plus en plus d'un manque de grip sur l'arrière de leurs machines. Le Cannois a cependant réussi à se ménager une avance atteignant jusqu'à huit secondes sur l'Espagnol, pour aller signer son second podium en MotoGP, cinq mois après celui obtenu au Mans.

Un peu plus bas dans la hiérarchie, la grosse performance est venue de Scott Redding qui, parti depuis la 14e place sur la grille, a entrepris une sublime remontée pour pointer en sixième position à la mi-course.

L'Anglais a ainsi devancé pendant un temps son voisin de garage chez Pramac, Danilo Petrucci, avant que ce dernier ne prenne l'avantage. L'Italien n'a en effet pas été perturbé par sa mésaventure du tour de formation, lorsqu'il a été contraint de mettre pied à terre en raison d'un problème mécanique, et de se raviser au dernier moment sur sa moto de réserve, pour prendre le départ depuis la dernière position sur la grille. Au final, le pilote Pramac termine à la sixième place, non sans avoir pris l'ascendant sur Rossi, septième.

Dans ces conditions humides qui sont sa spécialité, on retrouve à la huitième place Jack Miller, qui a réussi à s'intercaler entre les deux Yamaha officielles pour décrocher un second top 10 de rang. Derrière Maverick Viñales neuvième, Pol Espargaró apporte quant à lui un nouveau top 10 à KTM, devant Bautista, qui termine entre les deux représentants de la marque autrichienne.

Redding, Barbera et Cal Crutchlow, qui s'est bien rattrapé après un départ laborieux qui l'a vu bouclé le premier tour en dernière position, prennent les derniers points en jeu à Sepang.

 Grand Prix de Malaisie - MotoGP - Course

Pos.PiloteMotoAv.Ar.Temps/écarts
1 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 44'51.497 
2 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 0.743
3 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 9.738
4 spain Marc Márquez   Honda RC213V 17.763
5 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 29.144
6 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 30.380
7 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 30.769
8 australia Jack Miller   Honda RC213V 35.238
9 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 38.053
10 spain Pol Espargaró   KTM RC16 39.847
11 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 42.559
12 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 44.602
13 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 48.696
14 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 50.058
15 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 50.705
16 netherlands Michael van der Mark   Yamaha YZR-M1 56.397
17 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 58.391
18 spain Tito Rabat   Honda RC213V 1'25.571
Ab. united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 11 tours
Ab. czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 12 tours
Ab.  france Loris Baz   Ducati GP15 15 tours
DSQ spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR  

partages
commentaires
Warm-up - Dovizioso se place pour la course, Márquez reste discret

Article précédent

Warm-up - Dovizioso se place pour la course, Márquez reste discret

Article suivant

Championnat - Ça se jouera à Valence !

Championnat - Ça se jouera à Valence !
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021