MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dovizioso exhorte Ducati à faire de son problème sa priorité

partages
commentaires
Dovizioso exhorte Ducati à faire de son problème sa priorité
Par :
8 juil. 2019 à 13:35

Le pilote italien s'est montré extrêmement clair sur ses attentes de la part du département technique de Ducati, après un Grand Prix d'Allemagne décevant qui, selon lui, a mis en exergue le point faible devant être résolu sur la Desmosedici.

Le départ en vacances n'a pas été des plus sereins chez Ducati, où pour la deuxième course de suite l'objectif maximum pouvant être visé dimanche était la quatrième place. En écho à Danilo Petrucci, qui a remis à leur place ceux qui ont émis des doutes quant à l'investissement des pilotes, Andrea Dovizioso a affirmé que la quatrième et la cinquième positions obtenues par les deux GP19 factory constituaient le meilleur résultat envisageable au Sachsenring.

"Du point de vue des pilotes, Danilo et moi avons obtenu le maximum, c'est le côté positif. En revanche, on ne peut clairement pas être contents de la vitesse que l'on a", a fait savoir le pilote italien au site officiel du MotoGP. "On sait que le Sachsenring n'est pas la meilleure piste pour notre moto, mais l'écart est trop grand. Et mis à part le Sachsenring, cela fait deux courses que l'on n'a pas pu se battre pour le podium, alors c'est mauvais. Sur les prochaines manches, on sera plus compétitifs compte tenu du tracé des pistes, mais notre compétitivité n'est pas assez bonne en ce moment."

Lire aussi :

Après avoir dressé ce bilan, très franc, Dovizioso a livré un long discours afin de marteler ce qu'est son cheval de bataille : Ducati doit absolument progresser en milieu de virage. Le vice-Champion du monde s'est montré on ne peut plus clair sur ses attentes et en a appelé à une prise de conscience totale de la direction de Borgo Panigale sur l'orientation technique à prendre afin de progresser suffisamment pour pouvoir rivaliser avec le binôme Márquez-Honda.

"Le week-end a malheureusement démontré quel est notre retard par rapport à nos adversaires, et c'est l'aspect négatif. Quand on prend autant de secondes à la fin de la course, il n'y a pas grand-chose à dire, malheureusement on n'est pas aussi compétitifs qu'on le voudrait", retient le #4, qui a terminé, comme Petrucci devant lui et Miller derrière, à 16 secondes du vainqueur (qui avait encore de la réserve) et neuf du podium.

"À mon avis, on se trouve dans un moment où nos adversaires ont malheureusement progressé plus que nous. Par conséquent, Marc est plus loin et, chez Suzuki et Yamaha, Maverick [Viñales] et Quartararo d'un côté et Rins de l'autre exploitent bien leur package et sont plus compétitifs qu'au début de la saison, alors on a du mal", reconnaît Dovizioso, toujours deuxième du championnat mais à 58 points du leader désormais. "Sur les prochaines pistes, on sera sûrement plus compétitifs, mais ce qu'on a n'est pas suffisant ne serait-ce que pour penser se battre contre Marc. Il ne s'agit pas de comment on va faire pour rattraper des points, c'est qu'on ne se bat pas contre lui."

Lire aussi :

"Je ne change donc pas d'avis. Ce que je pensais il y a quatre ans, je le pense toujours aujourd'hui : on est trop lents en milieu de virage, on perd trop de temps. Ces dernières années, on a heureusement réussi à améliorer d'autres aspects, ce qui nous a rendus plus compétitifs, au point qu'on a même réussi à finir deux fois deuxièmes au championnat, mais tout le monde place la barre toujours plus haut et on reste trop en retard sur le turning et en milieu de virage", assène Dovizioso.

"Si ça requiert un an, il faut qu'on le prenne"

"L'écart est trop grand sur ce point, alors je pense que, maintenant encore plus que par le passé, il faut se mettre au travail et établir une stratégie pour l'avenir", demande le pilote Ducati, visiblement prêt à sacrifier ses ambitions à court terme pour que le problème soit résolu. "Je pense malheureusement que travailler sur le turning est quelque chose de très compliqué, une chose dont on n'est pas très experts, il faudra probablement du temps, je ne sais pas combien. Mais je pense qu'il faut totalement se dédier à cet aspect-là."

Cela fait déjà longtemps qu'Andrea Dovizioso prêche pour que le passage de virage de la Ducati soit amélioré, regrettant que cette faiblesse perdure d'une saison à l'autre. Mais il estime désormais que le département technique doit se saisir du problème à bras le corps. "À mon avis, ça a toujours été pris en considération, mais sans jamais être une priorité. C'est désormais encore plus clair pour ceux pour qui ça ne l'était pas, et il faut donc qu'on pousse [en ce sens] et qu'on établisse une stratégie. Si cette stratégie requiert un an, alors il faut qu'on prenne un an, parce que si notre objectif est de nous battre pour le titre, on en est très loin. Si notre objectif est de gagner quelques courses, on y arrive, mais je ne crois pas que ce soit le cas, alors on doit établir une stratégie pour l'avenir. C'est mon avis." Reste à voir s'il sera entendu...

Le top 5 du GP d'Allemagne :

P. # Pilote Moto Écart
1 93 Spain Marc Márquez Honda  
2 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 4.587
3 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 7.741
4 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 16.577
5 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 16.669

Article suivant
Photos - Un GP d'Allemagne sous la domination de Márquez

Article précédent

Photos - Un GP d'Allemagne sous la domination de Márquez

Article suivant

Stats - Le King du Sachsenring

Stats - Le King du Sachsenring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa