Dovizioso : "J'aurais pu faire mieux, c'est le plus important"

partages
commentaires
Dovizioso :
Par : Léna Buffa
17 mars 2018 à 22:17

Le pilote Ducati a cédé les honneurs de la pole position à Johann Zarco, mais reste confiant d'avoir le bon rythme en course.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Leader de trois des quatre séances d'essais libres de ce week-end qatari, Andrea Dovizioso est non seulement capable de boucler des tours rapides qui lui permettent de s'adjuger les temps de référence, mais aussi d'afficher un bon rythme lorsqu'il s'agit de se projeter sur la préparation de la course, au point d'être unanimement considéré comme favori pour la victoire.

Il a toutefois commis une première erreur ce samedi en manquant le coche dans la phase décisive des qualifications. Alors qu'il avait pris les commandes des opérations dans son premier run en enregistrant un chrono déjà très prometteur (1'54"074), le passage par les stands pour chausser des gommes neuves ne lui a pas réussi.

À son retour en piste, le pilote Ducati s'est perdu dans le trafic, dans un groupe de pilotes tentant avant tout de ne pas hériter de la position du lièvre. Puis, une fois lancé dans son time attack, quelques petites erreurs ont eu raison de son potentiel, jusqu'à ce qu'il avorte son tour et rende les armes. Il hérite ainsi de la cinquième place sur la grille, intercalé entre Cal Crutchlow (qui le devance de deux millièmes) et Álex Rins.

"La qualif n'a pas été parfaite. Avec mon deuxième pneu, je me suis retrouvé en milieu de piste face à beaucoup de pilotes qui ralentissaient et je n'ai donc pas pu me préparer correctement pour le dernier tour, puis dès le premier virage j'ai fait une erreur", explique-t-il, sans pour autant se laisser déstabiliser.

"J'aurais pu faire mieux, c'est la sensation que j'avais, et c'est le plus important", assure-t-il. "En tout cas la deuxième ligne, ça va. On aborde la course avec un bon feeling, mais on ne peut pas savoir comment ce sera demain, notamment compte tenu des conditions. Aujourd'hui il y avait beaucoup de vent et il n'est pas facile de piloter une moto dans ces conditions."

"J'ai de bonnes sensations, j'ai été rapide en EL4. Mais il est très difficile de comprendre le rythme de la concurrence pour les 22 tours", souligne le pilote Ducati. "Tout le monde est compétitif, on ne comprend pas qui use beaucoup ses pneus, qui peut baisser de rythme. Je ne sais donc pas à quoi m'attendre, la stratégie se décidera pendant la course. La course, ici, a toujours été très longue."

Prochain article MotoGP
La journée de qualifs et la pole de Zarco en photos

Article précédent

La journée de qualifs et la pole de Zarco en photos

Article suivant

Avec 12 pilotes dans le coup, Rossi s'inquiète de l'usure de ses pneus

Avec 12 pilotes dans le coup, Rossi s'inquiète de l'usure de ses pneus

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Qualifications
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions