La hiérarchie des essais reste peu indicative, selon Dovizioso

partages
commentaires
La hiérarchie des essais reste peu indicative, selon Dovizioso
Par :
25 févr. 2019 à 11:06

À quelques heures de l'ultime journée d'essais de la pré-saison, le classement et les performances de la concurrence sont encore difficiles à interpréter, selon le pilote Ducati, qui reste concentré sur la première course de l'année.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Il faut beaucoup plus qu'un huitième temps pour ébranler le calme d'Andrea Dovizioso. En ayant perdu cinq places entre la première et la deuxième soirée du test de Losail, le pilote italien ne s'est éloigné que d'un dixième du temps de référence, passé dimanche aux mains d'Álex Rins sur la Suzuki.

Tandis que quatre pilotes signaient leur meilleure performance dans les deux dernières heures, Dovizioso dédiait quant à lui cet horaire à une simulation de course, qu'il a scindée en deux parties. Sans avoir recherché la performance sur le tour lancé, il en est donc resté à un chrono de 1'55"205, grâce auquel il dominait le classement à la mi-journée.

Lire aussi:

"Ça a encore été une journée étrange, si l'on regarde les chronos. Je ne pense pas que la position de beaucoup de pilotes soit réelle. Je pense que beaucoup d'entre eux ont travaillé pour la course, alors il est difficile de comprendre avec exactitude le potentiel de nos adversaires", estime Dovizioso auprès du site officiel MotoGP.

Le pilote italien a réalisé sa simulation de course en deux fois 20 minutes entre 20h et 21h15 heure locale. Après avoir enchaîné des tours en 1'55"9, il a terminé la première partie avec une pointe à 1'55"7, puis durant la seconde partie il s'est stabilisé dans la fenêtre basse des 1'56 avant de retrouver les 1'55"9 pour conclure.

"Peut-être qu'elle n'a pas été super rapide", juge-t-il au micro de Sky Italia au sujet de cette simulation, "mais aujourd'hui la piste n'était peut-être pas très rapide à ce moment-là et on n'a de toute façon pas de feedback très précis de nos adversaires pour le moment, alors il faut prendre les résultats de cette simulation avec des pincettes. On a voulu la faire parce que, comme d'habitude, enchaîner les tours fait ressortir des détails qu'on n'obtient pas en quatre tours, et pas même si les pneus en sont à 20, car la moto se comporte différemment."

"Le tour lancé, ça dépend comment il est fait", rappelle par ailleurs Dovizioso, qui a quant à lui testé un pneu arrière tendre et eu confirmation que son usure était plus forte à Losail qu'elle ne l'avait été à Sepang. Et c'est sa performance personnelle et les confirmations ainsi obtenues qui l'intéressent le plus à ce stade, plutôt que des tours lancés difficiles à déchiffrer dans les clans adverses. "Faire un gros chrono sur ces tests, cela compte bien peu par rapport au fait d'être le plus prêt possible pour la course. On utilise le temps dont on dispose pour travailler sur les détails. Ça n'est pas facile de comprendre comment on se situe. Le feeling est bon, mais je ne sais pas."

Lire aussi :

La dernière soirée de roulage, ce lundi, devrait s'inscrire dans la continuité de ce programme, avec possiblement une nouvelle simulation en deux parties pour le numéro 4. Il indique par ailleurs que le carénage à triple paire d'ailerons "semble" validé pour la saison, bien qu'une ultime confirmation sera nécessaire ce soir.

Petrucci cherche la performance nécessaire au podium

Danilo Petrucci s'attaquera à son tour à une simulation de course ce soir, et ce "afin de progresser encore, ce qui est essentiel pour nous battre pour le podium en course", annonce-t-il. En dépit d'un programme quelque peu différent hier soir, le voisin de stand de Dovizioso a lui aussi établi son meilleur temps à la mi-journée, avec un chrono de 1'54"953 qui lui vaut la quatrième place de ce dimanche. Plus satisfait que son coéquipier quant à sa performance sur la durée, l'Italien reste déterminé à améliorer sa vitesse en pneus neufs avant de clore ces essais.

"Nous avons été parmi les premiers à prendre la piste et je me suis immédiatement senti à l'aise. J'ai particulièrement été content de mes sensations en pneus usés, qu'il s'agisse du medium ou du soft. Notre rythme est compétitif, mais nous avons encore besoin de progresser en vitesse pure en pneus neufs. Il faut encore que je regarde en détail les chronos de nos adversaires, mais on a tous l'air assez proches", note Petrucci.

Article suivant
Lorenzo retient le positif malgré une position encore modeste

Article précédent

Lorenzo retient le positif malgré une position encore modeste

Article suivant

Crutchlow encore plus en difficulté qu'à Sepang avec l'avant

Crutchlow encore plus en difficulté qu'à Sepang avec l'avant
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu