Dovizioso : Márquez, un extraterrestre ? On veut quand même le battre

Le pilote Ducati est au meilleur de sa forme, et pourtant il perçoit déjà la marge que possède Marc Márquez et craint que le titre lui échappe à nouveau. C'est donc avec un discours teinté de frustration qu'il a affiché dès sa descente du podium du Mans sa détermination à poursuivre le travail.

Dovizioso : Márquez, un extraterrestre ? On veut quand même le battre

L.B., Le Mans - À voir le visage fermé d'Andrea Dovizioso dimanche après-midi, au Mans, on peinait à se rendre compte que le pilote italien réalise son meilleur début de saison en MotoGP, avec déjà à son compteur 87 points au bout de cinq courses. Sa deuxième place dans la Sarthe vient en effet s'ajouter à deux quatrièmes positions (Austin et Jerez), une troisième (Termas de Río Hondo) et une victoire remportée à Losail en ouverture de championnat.

Seulement voilà, être deuxième n'est justement pas l'ambition du pilote Ducati. Déjà deux fois vice-Champion du monde, Dovizioso poursuit un objectif clair : trouver la clé pour battre Marc Márquez et sa Honda. Or ce binôme se révèle particulièrement redoutable en ce début de saison au point de reléguer au second plan une Ducati en progrès, certes, mais pas assez. "Ce n'est pas suffisant", "il faut trouver quelque chose" : le numéro 4 a répété à loisir ce que sont ses conclusions après ce Grand Prix de France, lors de la conférence de presse et de sa rencontre avec les médias à l'issue de la course.

Au championnat, tu as 30 ou 40 points de plus que ces deux dernières années après le Mans, ce qui est positif. Cependant, Marc est vraiment en forme… Les deux prochains Grands Prix, où toi et Ducati avez obtenu de bons résultats par le passé, seront sans doute extrêmement importants.

"Les prochaines courses seront très importantes, car ce peuvent être de bons circuits pour nous. Ça n'est cependant pas le moment où le championnat va se jouer. Il reste beaucoup de points à distribuer et nous devons trouver quelque chose. Si l'on parvient à progresser un peu, alors on aura une chance de se battre. Sinon, il faut juste prier que les autres fassent des erreurs, mais ce n'est pas une façon de remporter un titre. On sera sûrement compétitifs au Mugello et nous y rendre après trois bons résultats pour Ducati ici est très positif, mais il faut qu'on trouve quelque chose."

Lire aussi :

Vous avez fait ce qu'il fallait, Danilo et toi. S'il n'y avait pas eu Márquez…

"S'il n'y avait pas eu Márquez, j'aurais gagné deux titres ! [rires] Márquez est là, alors ça ne suffit pas. On retient le positif de ce week-end, qui est la gestion de la course, parce que je ne pense pas qu'on avait le rythme pour faire deuxièmes. On a eu la confirmation qu'en course on pouvait ramener de gros points, mais on veut voir les choses d'un autre point de vue et étudier ce qui, à mon avis, ne fonctionne pas comme on le voudrait – pas comme cela devrait, mais comme on le voudrait. Il faut donc qu'on analyse, qu'on étudie, afin de comprendre s'il y a quelque chose que l'on peut améliorer parce que les résultats de Marc sont importants. Il gère les courses. Dans des situations différentes, sur des pistes différentes, avec des conditions et des températures différentes, il arrive à gérer et gagner."

"Ce qu'on a ne suffit pas. On fait de bonnes choses, mais pas suffisamment pour gagner le titre. Jusqu'à présent, on a réussi à ramener de gros points pour le championnat et on est là, avec Marc. C'est très positif, parce que ça nous donne la possibilité de nous battre, mais ça ne suffit pas. Maintenant on va au Mugello, une piste qui nous aidera encore plus à être proches, mais il faut qu'on trouve quelque chose. Il ne s'agit pas simplement d'obtenir un résultat important qui peut nous permettre de nous battre vraiment pour le championnat, il faut qu'on trouve quelque chose. [On a besoin de] peu – il n'y a pas besoin d'inventer quoi que ce soit de particulier, d'autant que pendant la saison ça n'est pas possible, mais il faut qu'on progresse."

Au début de la saison, tu t'attendais à mieux ?

"Je l'espérais, mais les courses disent la vérité et les courses sont en train de nous dire que les Suzuki et les Yamaha sont plus compétitives, eux aussi sont là au championnat. Marc a une moto dont la puissance a augmenté et cela l'aide, et puis il se sent bien avec le nouveau châssis et il fait donc la différence. Mais ces choses-là, on ne peut pas les savoir avant le championnat, on ne peut pas comprendre cela sur la base des tests. On espérait être un peu plus haut, mais on n'est pas loin alors on ne perd pas espoir. Surtout, on ne doit pas perdre notre calme, parce que c'est un ingrédient essentiel pour essayer de trouver des solutions."

Ne serais-tu pas un peu trop critique à ton égard ? Et puis, peut-être que Márquez est un extraterrestre ?

"Même s'il l'est, il nous faut trouver la solution. Même s'il est un extraterrestre, on veut gagner le championnat. Qu'il soit un extraterrestre ou pas, ça ne change pas grand-chose à la situation pour le moment."

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Davide Tardozzi a dit que jusqu'à présent il donne une note de 7,5 ou 8 à la saison. Tu es d'accord ?

"Vous parlez du pilote ou de la moto ? Parce que ça change pas mal."

Quel serait ton bilan pour l'un ou l'autre ?

"Non, je ne donne pas de notes. Vous [les journalistes] êtes très bons pour ça !"

Et sans donner de note, le bilan est-il positif ou négatif ?

"Très positif, parce qu'au final ce qui compte c'est le résultat au championnat et on est là. Mais je crois être assez objectif et la situation actuelle est que nous n'avons pas particulièrement de carte à jouer pour nous battre contre Marc. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas se battre, car pendant la course tout peut arriver, mais il a démontré sur un trop grand nombre d'épreuves qu'il arrivait à faire la différence. En pensant à toutes les courses qui nous attendent, il faut donc que l'on trouve quelque chose, car sinon ce sera compliqué."

Comment battre un pilote comme lui ?

"C'est une question à laquelle je pense que personne n'a de réponse… Comme lui-même l'a dit, étant quelqu'un d'objectif il sait très bien à quel point il faut faire attention afin de ramener des résultats. Il se sentait invincible en 2014, et en 2015 il a mordu la poussière. Il n'est pas du tout stupide. On est humains, tout le monde peut être battu. Ça n'est pas facile, mais bon."

Lire aussi :

Tu peux dire que depuis le début de la saison, la Honda a beaucoup plus progressé par rapport à la Ducati ?

"[Elle l'a fait] pendant l'hiver, parce que je ne pense pas que pendant la saison elle ait progressé. Ils ont conçu une moto différente et ils ont fait un pas en avant. Mais il est le seul à réussir à la mener [si haut], alors c'est difficile à dire, c'est étrange. Enfin, ça n'est pas étrange, ça arrive souvent en moto…"

À ton avis, au Mugello, la situation sera différente ?

"Au Mugello, on jouera la victoire. Je m'attends à une Yamaha particulièrement forte pour jouer la gagne, et je m'attends aussi à ce que Marc se batte pour la victoire. En comparaison d'autres années, où la Ducati avait fait la différence, cette année ce sera difficile. À ceci près que l'année dernière Valentino a fait une course très rapide, on a fini roue dans roue, alors je m'attends à ce que les Yamaha soient particulièrement fortes et Valentino encore plus. Et puis Marc prend plaisir à remporter les courses sur lesquelles, sur le papier, ses adversaires sont forts."

partages
commentaires
Espargaró : "Penser qu'ils ne sont pas des dieux, c'est incroyable"

Article précédent

Espargaró : "Penser qu'ils ne sont pas des dieux, c'est incroyable"

Article suivant

Iannone : un abandon pour se préserver avant le Mugello

Iannone : un abandon pour se préserver avant le Mugello
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021