MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Dovizioso : Le favori en Autriche, c'est Márquez

partages
commentaires
Dovizioso : Le favori en Autriche, c'est Márquez
Par :
9 août 2019 à 07:40

Le pilote italien aurait tout pour arriver en confiance sur le Red Bull Ring, et pourtant il pressent qu'il va devoir jouer en défense, face à un Márquez qui a fait de la piste autrichienne sa cible cette année. Mais il va surtout se concentrer, en se protégeant des rumeurs circulant sur Ducati à l'heure des premiers essais.

Malgré l'invincibilité de Ducati sur place depuis le retour de l'épreuve au calendrier en 2016, Andrea Dovizioso refuse d'aborder le Grand Prix d'Autriche en favori. Il faut dire que la supériorité affichée par Marc Márquez cette saison a de quoi laisser présager un week-end plus difficile pour les Rouges que ne l'ont été les trois éditions précédentes, et ce d'autant plus que l'Espagnol s'est peu à peu rapproché d'année en année jusqu'à battre le pilote italien il y a un an, pour la première fois sur cette piste.

Dovizioso tente malgré tout de puiser dans la bonne performance de Brno et le test productif réalisé le lendemain la motivation dont il a besoin pour lancer ce nouveau week-end de course. Les rumeurs qui animaient jeudi le paddock, évoquant un possible retour surprise de Jorge Lorenzo dans le clan Ducati, n'aident toutefois pas à la concentration, même si l'Italien a souhaité se montrer détaché sur la question lorsqu'il y a été confronté pendant ses rencontres avec la presse à la veille des premiers essais libres.

Lire aussi :

Tu as fait ton retour sur le podium à Brno, avant un test important. On sait que le département technique de Ducati est innovant : t'ont-ils apporté une boîte magique ?

Je suis content de la façon dont ça s'est passé à Brno, parce que dès les premiers essais la vitesse était là. Marc et moi avons fait une très belle course, très rapide, on a poussé très fort pendant de nombreux tours et c'était bien. Le test s'est bien passé, mes sensations avec la moto ont été bonnes. On a testé du matériel et c'était intéressant, parce qu'il est toujours important d'avoir des nouveautés pour comprendre la route à suivre pour l'avenir, alors je suis content de cela. L'après-midi, le grip a beaucoup augmenté et il y avait beaucoup de pilotes rapides, mais on s'est concentrés sur la comparaison de tout le matériel qu'on avait, surtout le matin et avec les mêmes courses que ceux qu'on avait en course [medium, ndlr]. Mes sensations ont été bonnes et je suis confiant après Brno. On veut continuer la série de victoires de Ducati ici, mais on sait à quel point ce sera difficile, surtout avec Marc comme ça. L'année dernière, déjà, il a terminé devant moi, alors ce sera dur de l'arrêter, mais c'est notre objectif et on veut retrouver le chemin de la victoire.

Tu as 63 points de retard au championnat, mais plus de points que ces deux dernières années à ce stade. Cela résume le niveau actuel de Marc ?

On a plus de points que l'année dernière et on pourrait même en avoir plus sans la malchance de Barcelone. Le problème, c'est que Marc aussi a plus de points, alors c'est difficile, mais je pense qu'on n'est pas trop loin. Comme à Brno, où l'on n'a malheureusement pas pu terminer la course avec lui et se battre, mais la vitesse était là, alors je suis content.

Si Márquez gagne même à Brno, c'est plié ?

On ne voit pas les choses comme ça, d'autant qu'il faut un peu regarder comment ça s'est passé l'année dernière où, malheureusement, j'ai déjà terminé derrière Marc ! Il est vrai que cela fait trois ans qu'on vient ici et que Ducati gagne, et on veut poursuivre cette histoire, mais ça ne sera pas facile. En ce moment, Marc est compétitif sur toutes les pistes et il a gagné beaucoup de courses, alors je crois qu'il est favori. Il faut donc qu'on travaille bien dès la première séance, sur les pneus, parce qu'il faut qu'on recommence à gagner.

Lire aussi :

Le test de Brno t'a-t-il donné un peu plus de confiance pour l'avenir ?

Pour le test de Brno, heureusement on avait du matériel à comparer. Après un week-end de course, c'était le moment parfait pour le faire et le matin il y a eu selon moi des conditions assez similaires à celles du week-end, alors on a réussi à faire certains tests, mon feeling était bon, j'étais rapide. Il y avait de nouvelles pièces, avec lesquelles j'ai eu de bonnes sensations et c'est le plus important pour l'avenir, parce que quand on a des choses à tester, pouvoir donner des indications sur ce qui est bon ou moins bon fait la différence. On a quitté le test avec un bon feeling, motivés pour ce week-end.

Un week-end comme celui-ci, où Ducati a dominé jusqu'à présent, se vit-il différemment des autres ?

Non, c'est plus vous que moi qui voyez les choses comme ça. C'est normal, parce qu'on vient ici depuis trois ans et Ducati a toujours gagné. Mais, je le répète, depuis deux ans Marc a terminé à quelques millièmes et l'année dernière il a même terminé devant moi, or je m'attends à ce qu'il soit plus fort que l'année dernière alors je crois qu'il est favori. C'est normal qu'on veuille que cela reste "notre piste", si on veut voir les choses comme ça, mais la réalité des faits c'est qu'en ce moment c'est nous qui devons essayer de contrer Marc.

Jack Miller, Pramac Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Après Bautista qui s'apprête à quitter Ducati en Superbike, ce serait maintenant au tour de Miller : est-ce que Ducati perd confiance en ses pilotes ?

Il faut que vous posiez la question à Gigi [Dall'Igna], je ne sais pas. Je ne suis pas la bonne personne à laquelle demander cela.

Vu comment tu le connais, un retour de Lorenzo chez Ducati, via Pramac, est-il plausible selon toi ?

On ne peut pas savoir comment il vit l’année et comment il va en ce moment. Moi encore moins, alors j'ai du mal à donner mon avis. Je ne connais pas la situation. C'est assez particulier parce qu'il est sous contrat. Mais, franchement, ça ne me touche pas tellement parce que j'ai un contrat pour l'année prochaine alors on est bien concentrés sur notre objectif. Ces choses-là ne sont pas de mon ressort.

Ce serait utile de l'avoir à nouveau dans le groupe ?

Je ne crois pas que ça influencera cette saison ou la prochaine. On sait très bien ce qu'on doit améliorer avec Ducati. On est concentrés sur cela parce que c'est ce dont on a besoin pour essayer de contrer Marc, et le reste franchement je crois que ça compte moins.

Article suivant
Rossi : Un test pour le moral plus que pour les performances

Article précédent

Rossi : Un test pour le moral plus que pour les performances

Article suivant

EL1 - Dovizioso devance Márquez de justesse

EL1 - Dovizioso devance Márquez de justesse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa