MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
07 août
EL1 dans
18 Heures
:
34 Minutes
:
46 Secondes
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
6 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
14 jours
10 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
25 sept.
Prochain événement dans
49 jours
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
16 oct.
Prochain événement dans
70 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
91 jours
13 nov.
Prochain événement dans
98 jours

Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"

partages
commentaires
Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"
Par :
2 août 2020 à 11:45

Le triple vice-Champion du monde Andrea Dovizioso estime qu'il vaut mieux, pour le moral, prendre du recul sur les performances très supérieures que peut parfois réaliser Marc Márquez.

Marc Márquez n'a remporté aucune des deux courses de ce début de saison. Pire, il n'a même pas encore été en mesure d'empocher le moindre point. Et pourtant, il a assurément marqué les esprits. Ceux des fans qui ont vibré en le voyant tenter un retour époustouflant au GP d'Andalousie, ceux des observateurs qui ont disséqué ses performances hors du commun, mais aussi ceux de ses adversaires, qui ont découvert dans un hoquet le festival qu'il avait réalisé au GP d'Espagne avant son accident.

Lire aussi :

Seizième après une excursion hors piste qui avait épaté les amateurs du funambulisme made in Márquez, le champion espagnol avait pris le luxe de s'accorder deux tours pour retrouver ses esprits, avant de se lancer dans une remontée mémorable. En 16 tours, il allait revenir à la troisième place, signant au passage le meilleur temps de la course, et pour cause : à chaque tour ou presque (certains dépassements lui ont coûté un peu de temps), il était l'homme le plus rapide en piste.

Survolant la confrontation dans le cœur du peloton, où il tournait parfois une seconde plus vite que les pilotes qu'il croisait sur sa route, il a été le dernier avec Fabio Quartararo à pourvoir rouler en 1'38, quand les rythmes des uns et des autres diminuaient à partir du dixième tour. Mais même le Français, leader loin devant, était battu à chaque tour pour quelques dixièmes.

Pour ceux qui se sont fait avaler par la Honda #93, alors qu'ils luttaient sur une piste bouillante, voir passer l'avion de chasse Márquez aurait pu être un gros coup au moral. Le genre de surclassement qui vous fait dire qu'avec un adversaire tellement au-dessus du lot, vous n'avez aucune chance de sortir vainqueur d'une course au titre qui vient tout juste de débuter. "Meilleur des autres" au championnat ces trois dernières années, Andrea Dovizioso estime toutefois qu'il faut savoir prendre du recul face à une telle performance, au risque de se faire "écraser" mentalement.

"Je ne l'ai découvert que lorsque j'ai vu le panneau et qu'on m'a dit que Marc était en train d'arriver", explique le pilote Ducati au sujet de la remontée effrénée de l'Espagnol. "On ne pouvait pas savoir combien de temps il avait perdu en sortant. Ça pouvait être trois secondes comme 15, on ne le sait pas."

Lire aussi :

"Quand il est arrivé et que j'ai vu son nom, je n'ai malheureusement pas été trop surpris et quand il m'a passé j'ai vu qu'il était beaucoup plus fort que tout le monde. Il pouvait freiner beaucoup plus fort, préparer la sortie des virages beaucoup plus vite que tous les autres, il n'y avait donc rien à faire."

"Mais on avait déjà vu des situations d'un Marc tout-puissant. Il faut essayer de ne pas donner trop d'importance à ces situations, sinon ça nous écrase. C'est déjà arrivé par le passé et il faut travailler sur nous-mêmes pour essayer de progresser et d'être plus compétitifs là où c'est possible. En Argentine, en Amérique, il nous a déjà fait voir ces situations où il est particulièrement plus fort que tout le monde."

Quartararo en route vers le titre ? Ce qu'en disent les statistiques

Article précédent

Quartararo en route vers le titre ? Ce qu'en disent les statistiques

Article suivant

Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"

Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"
Charger les commentaires