Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"

Le triple vice-Champion du monde Andrea Dovizioso estime qu'il vaut mieux, pour le moral, prendre du recul sur les performances très supérieures que peut parfois réaliser Marc Márquez.

Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"

Marc Márquez n'a remporté aucune des deux courses de ce début de saison. Pire, il n'a même pas encore été en mesure d'empocher le moindre point. Et pourtant, il a assurément marqué les esprits. Ceux des fans qui ont vibré en le voyant tenter un retour époustouflant au GP d'Andalousie, ceux des observateurs qui ont disséqué ses performances hors du commun, mais aussi ceux de ses adversaires, qui ont découvert dans un hoquet le festival qu'il avait réalisé au GP d'Espagne avant son accident.

Lire aussi :

Seizième après une excursion hors piste qui avait épaté les amateurs du funambulisme made in Márquez, le champion espagnol avait pris le luxe de s'accorder deux tours pour retrouver ses esprits, avant de se lancer dans une remontée mémorable. En 16 tours, il allait revenir à la troisième place, signant au passage le meilleur temps de la course, et pour cause : à chaque tour ou presque (certains dépassements lui ont coûté un peu de temps), il était l'homme le plus rapide en piste.

Survolant la confrontation dans le cœur du peloton, où il tournait parfois une seconde plus vite que les pilotes qu'il croisait sur sa route, il a été le dernier avec Fabio Quartararo à pourvoir rouler en 1'38, quand les rythmes des uns et des autres diminuaient à partir du dixième tour. Mais même le Français, leader loin devant, était battu à chaque tour pour quelques dixièmes.

Pour ceux qui se sont fait avaler par la Honda #93, alors qu'ils luttaient sur une piste bouillante, voir passer l'avion de chasse Márquez aurait pu être un gros coup au moral. Le genre de surclassement qui vous fait dire qu'avec un adversaire tellement au-dessus du lot, vous n'avez aucune chance de sortir vainqueur d'une course au titre qui vient tout juste de débuter. "Meilleur des autres" au championnat ces trois dernières années, Andrea Dovizioso estime toutefois qu'il faut savoir prendre du recul face à une telle performance, au risque de se faire "écraser" mentalement.

"Je ne l'ai découvert que lorsque j'ai vu le panneau et qu'on m'a dit que Marc était en train d'arriver", explique le pilote Ducati au sujet de la remontée effrénée de l'Espagnol. "On ne pouvait pas savoir combien de temps il avait perdu en sortant. Ça pouvait être trois secondes comme 15, on ne le sait pas."

Lire aussi :

"Quand il est arrivé et que j'ai vu son nom, je n'ai malheureusement pas été trop surpris et quand il m'a passé j'ai vu qu'il était beaucoup plus fort que tout le monde. Il pouvait freiner beaucoup plus fort, préparer la sortie des virages beaucoup plus vite que tous les autres, il n'y avait donc rien à faire."

"Mais on avait déjà vu des situations d'un Marc tout-puissant. Il faut essayer de ne pas donner trop d'importance à ces situations, sinon ça nous écrase. C'est déjà arrivé par le passé et il faut travailler sur nous-mêmes pour essayer de progresser et d'être plus compétitifs là où c'est possible. En Argentine, en Amérique, il nous a déjà fait voir ces situations où il est particulièrement plus fort que tout le monde."

partages
commentaires
Quartararo en route vers le titre ? Ce qu'en disent les statistiques

Article précédent

Quartararo en route vers le titre ? Ce qu'en disent les statistiques

Article suivant

Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"

Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021