Dovizioso veut "garder les pieds sur terre : l'objectif est le podium"

Le pilote Ducati a dressé un bilan très positif de la première journée d'essais au Mugello, grâce à la vitesse pure affichée dès les premiers tours, néanmoins il reste modéré dans ses objectifs.

Andrea Dovizioso a établi le meilleur temps des Essais Libres 1 avant de confirmer une compétitivité prometteuse cet après-midi, lors de la deuxième séance de ce Grand Prix d'Italie. S'il a échoué à améliorer son chrono pour 0"132, l'Italien a tout de même obtenu la deuxième place à la fois lors des EL2 et au classement combiné de la journée.

"Aujourd'hui, on est très bien parti. Je suis très content du feeling que j'ai tout de suite eu", se félicite-t-il. "Il était surtout important d'obtenir des confirmations cet après-midi, avec des températures différentes de celles du matin, car tout est alors plus difficile et ce sera similaire en course. La vitesse est très bonne, on a fait de bons temps vu les conditions."

Le pilote Ducati a suivi un programme méthodique, ce qui lui a permis de cocher un certain nombre de cases importantes en vue de la course, tout en affichant des performances régulières avec pas moins de sept tours bouclés en 1'47 sur l'ensemble de la journée. "On a testé un peu tous les pneus parce qu'on voulait avoir le feedback", explique-t-il, assurant avoir eu "un bon feeling".

Il a en revanche passé son tour lorsque nombre de pilotes abaissaient leur référence personnelle à l'aide du pneu arrière soft en fin de seconde séance – précisément lorsque Crutchlow a bondi à la première place. "Je n'ai pas amélioré en pneu tendre à la fin, ça n'était pas fondamental aujourd'hui", estime Dovizioso. "J'ai monté un pneu à la fin, je n'ai pas amélioré mon temps mais notre programme a un peu changé pendant la séance. On a un peu manqué de temps et je n'ai pas mis de coup de collier pour faire un temps à la fin. Ça n'était pas si nécessaire et il était inutile de faire une erreur, alors je n'ai pas trop attaqué très fort."

"En tout cas, je suis content de la manière dont on a commencé. Entamer un week-end avec cette vitesse, cela fait une différence", se réjouit-il.

Le milieu de virage reste problématique

Si la balance penche ce soir vers le positif, Andrea Dovizioso constate toutefois que le point faible récurrent de la GP17 est toujours d'actualité : celle-ci peine à afficher une bonne vitesse de passage de courbe. "Il reste encore le point habituel, en milieu de virage, où je perds trop de temps. Quand il m'est arrivé de faire des tours avec des rivaux, c'est l'endroit [qui est apparu comme celui] où on doit progresser", juge-t-il.

"Je connais mes adversaires et, si on analyse le rythme de certains pilotes, ils sont très proches et de façon régulière. Il faut donc attendre encore les deux séances de demain, sous le soleil. Ce sont deux séances importantes, on a du temps pour progresser. C'est bien qu'on soit dans cette position mais ce que j'ai dit plus tôt fera une différence : en milieu de virage, je n'arrive pas à être aussi fluide que je le voudrais."

"On est très fort sur les autres points et le temps a donc été très bon", précise Dovizioso, qui refuse de s'emballer et fait preuve de la plus grande mesure à l'heure d'annoncer ses ambitions pour dimanche : "Il faut garder les pieds sur terre : l'objectif est le podium. Après, si on peut faire plus, on ne va pas ne pas essayer."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Sous-évènement Vendredi - Essais Libres
Circuit Mugello
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions