Dovizioso a "ouvert une porte" mais voit les Yamaha en favoris

L'Italien estime que les pilotes Yamaha, et notamment ceux du team Petronas, sont les favoris pour le Grand Prix du Qatar, néanmoins il ne cache pas son soulagement face aux progrès accomplis lors du dernier jour de tests.

Dovizioso a "ouvert une porte" mais voit les Yamaha en favoris

Après des tests quelque peu alarmants en Malaisie, Ducati a repris du poil de la bête au Qatar aux dires de ses pilotes. La clé a été, d'après Andrea Dovizioso, d'opérer des changements sur les réglages de la GP20 lors du dernier jour de roulage, ce qui semble avoir "ouvert une porte" en vue du rendez-vous bien plus décisif qui se profile pour la semaine dernière, celui du premier Grand Prix de la saison.

"Je suis content de la manière dont ça s'est terminé parce que c'est la meilleure des six journées que l'on a faites cette année", résume le pilote italien au micro de DAZN et de Sky Italia. "On a réussi à améliorer mes sensations grâce aux réglages, et ces réglages que l'on a choisis nous ouvrent une porte pour progresser encore un peu. On verra cela pendant le week-end."

Lire aussi :

Dovizioso compte donc sur une nouvelle progression pendant les essais libres du Grand Prix, la semaine prochaine. Il ne s'agira pas, selon lui, d'un "grand pas en avant, non", mais de "finitions" qui pourraient peser lourd dans un classement particulièrement compact. "Le week-end de course est difficile pour tout le monde, et ça fait la différence, parfois vers le bon, parfois vers le mauvais. On a essayé des réglages, on s'est un peu amélioré et ça nous donne la possibilité de progresser encore un peu. On a des idées, mais on n'a pas eu le temps de les tester."

"Après deux tests, on a fini dans une meilleure situation", se réjouit-il, auteur du dixième temps mais surtout satisfait de son rythme. "Je suis content de la vitesse, surtout sur les longs runs, on a des retours importants avant le premier week-end de course, où l'on arrivera avec beaucoup d'informations. J'ai fait beaucoup de tours derrière Danilo [Petrucci] et ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses, étant donné qu'il faut piloter différemment avec le pneu. Je suis assez content de ça."

Comme à son habitude, en effet, l'équipe officielle Ducati a uni les forces de ses pilotes pour leur faire réaliser une simulation de course en binôme, lors de laquelle ils se sont échangé la place de leader afin de reproduire l'effet du pilotage en groupe. Un exercice devenu un passage obligatoire dans leur travail et qui permet de mettre en évidence d'éventuelles lacunes de la Desmosedici en vue de la course.

"Je ne l'ai pas fait en entier comme l'a fait Danilo, mais je suis parti en pneus usés. Le retour est important, surtout en roulant derrière un autre pilote qui a le même rythme car, comme toujours, cela fait ressortir des choses importantes", souligne Dovizioso. "Cela a fait ressortir énormément d'informations que l'on utilisera en course. Quand on roule seul ou avec un autre pilote, on ne peut pas piloter de la même façon. Et en course on n'est pas seul. Alors ce qui ressort quand on suit un pilote qui a le même rythme, c'est exactement ce qui se passe en course. Cela change énormément de choses, la manière dont on pilote, les températures, les points de freinage… Et réussir à avoir un feedback sur ces aspects avant d'arriver à la course permet de mieux orienter le travail que l'on doit faire."

S'il se félicite des progrès accomplis durant ces trois jours intenses, Andrea Dovizioso n'en demeure pas moins réaliste quant au niveau de la concurrence. Il a particulièrement été attentif au rythme affiché par les pilotes Yamaha, et ce sont eux qu'il craint le plus en vue du Grand Prix. "Les deux pilotes Petronas ont fait une simulation avec un rythme un peu plus rapide que le nôtre, et cela confirme que les pilotes Yamaha sont particulièrement en forme. Ils partent favoris, c'est sûr, mais on n'est pas loin. On a travaillé dur et au final ce qui compte c'est la simulation en fin de journée et j'en suis assez content. Avant d'arriver ici, on aurait signé pour finir les tests comme ça."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Package validé et tests prometteurs pour Suzuki : place à la course

Article précédent

Package validé et tests prometteurs pour Suzuki : place à la course

Article suivant

Espargaró pense au podium malgré les soucis de jeunesse de l'Aprilia

Espargaró pense au podium malgré les soucis de jeunesse de l'Aprilia
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021