Dovizioso : "Je ne suis pas surpris par les résultats des Ducati"

partages
commentaires
Dovizioso :
Par : Willy Zinck
18 juil. 2018 à 11:00

L'Italien a terminé septième du Grand Prix d'Allemagne, alors que les essais libres laissaient pourtant espérer une meilleure issue.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Les choses vont vite en MotoGP. Alors qu’Andrea Dovizioso faisait figure de prétendant au titre en début de saison, bien aidé par une victoire lors de la manche inaugurale devant Marc Márquez, quatre mois plus tard l’Italien est redescendu de son petit nuage et n’occupe que la quatrième place du championnat.

Et c’est un gouffre qui le sépare de son rival pour le titre lors de l’exercice 2017, puisque le pilote Ducati accuse 77 points de retard sur son homologue de chez Honda alors que le MotoGP vient d’entrer dans sa trêve estivale.

Le numéro 4 savait que la tâche ne serait pas facile au Sachsenring pour reprendre des points sur Márquez, invincible depuis ses débuts dans la catégorie reine sur le tracé allemand. Et comme pressenti, ce dernier a coiffé une nouvelle victoire dimanche dernier dans la Saxe, mais Dovizioso aurait pu sauver les meubles en allant chercher un podium que les Ducati semblaient en mesure de pouvoir jouer à l’issue des essais libres.

Lire aussi :

"Je ne suis pas trop surpris par les résultats finaux des quatre Ducati, car ce qui s’est passé est normal", explique-t-il. "C’est vrai, lors des essais libres, notre vitesse a été bonne, mais comme toujours il faut étudier les essais libres, et ne pas simplement s’en tenir aux chronos. La réalité c’est que nous étions plus rapides que l’an passé, et c’est la chose positive, que ce soit lors des essais libres ou en course. Je suis très content de cela. Notre moto est un peu meilleure, et avec le même ADN."

Des essais libres qui laissaient espérer mieux

Lui et son coéquipier Jorge Lorenzo s'étaient en effet adjugés respectivement les  meilleurs temps des EL4 et des EL2. De bon augure pour la course, même si avant cela il fallait bien négocier la partie qualifications.

Et c'est probablement là que le bât a blessé du côté du vice-Champion 2017, qui a été contraint de participer à la Q1 après n'avoir bouclé les trois premières séances d'essais libres qu'à la 11e place.

Un véritable marathon s'est alors enchaîné pour lui, avec donc les EL4, la Q1 puis la Q2. De quoi arriver exténué lors de l'ultime partie de la séance qualificative, qui détermine la composition des quatre premières lignes de la grille.

Finalement parti cinquième, un résultat plus qu'honorable dans ces circonstances, Dovizioso a comme son voisin de garage subi une forte dégradation de son pneu arrière, malgré une tactique censée lui permettre de parer cette usure prématurée et délétère pour son résultat final dans la Saxe.

Lire aussi :

"Dans les virages rapides, nous ne pouvions pas accélérer et afficher la même vitesse que les Honda et les Yamaha, comme toujours", a-t-il ainsi déploré après la course. "C’est la raison pour laquelle lors de la course nous avons eu des difficultés et que nous avons subi une plus forte usure du pneu arrière. C’est normal. Là où je ne suis pas content, c’est que je suis le quatrième pilote Ducati [à l’arrivée]. Cela signifie donc qu’il y avait possibilité de faire mieux."

L'Italien a bouclé le 30e et dernier tour de l'épreuve allemande avec moins de huit secondes de débours sur le vainqueur, ce qui constitue en soi un faible écart, preuve de la vélocité de la Desmosedici le week-end dernier.

Mais il a perdu bien trop d'énergie pour gérer ses gommes jusqu'à la fin de l'épreuve, et n'a pas été en mesure d'aller chercher Lorenzo, qui a fini un cran devant lui dans le classement. "Je m’attendais à plus, car il faut s’attendre à plus", a-t-il poursuivi, visiblement déçu par l'issue de cette neuvième manche. "Mais au Sachsenring, c’est impossible de savoir ce que vous pouvez faire avant la course. Nous avons essayé d’économiser le pneu dans deux virages rapides et j’ai beaucoup perdu [de temps]. Mais j’ai été capable de rester avec eux [le groupe de tête], je pense que c’était la bonne stratégie. Mais au final j’ai perdu de l’énergie et je n’ai pas pu piloter la moto d’une façon parfaite, et au final si vous n’êtes pas capable de faire cela, vous perdez encore plus qu’avec la simple usure du pneu."

Dovizioso va à présent disposer d'un peu moins de trois semaines pour se reposer, et repartir à l'attaque à l'occasion de la prochaine manche, qui aura lieu sur le circuit de Brno début août.  

Article suivant
Un résultat pas à la hauteur des espérances pour Siméon

Article précédent

Un résultat pas à la hauteur des espérances pour Siméon

Article suivant

Pedrosa : "Pas mal de problèmes avec la mise au point de la moto"

Pedrosa : "Pas mal de problèmes avec la mise au point de la moto"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck