Essais Jerez - Dovizioso renoue avec la 1re place, Crutchlow encore 2e

Le pilote Ducati s'est porté à la première place, devant Cal Crutchlow une nouvelle fois deuxième. Son coéquipier Jorge Lorenzo prend pour sa part la troisième place et assure ainsi à Ducati deux Desmosedici dans le trio de tête.

Essais Jerez - Dovizioso renoue avec la 1re place, Crutchlow encore 2e
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Un Andrea a succédé à un autre en tête de la hiérarchie au soir du deuxième jour d'essais sur le circuit de Jerez. En effet, après le meilleur temps signé hier par Iannone et sa Suzuki, c'est au tour de Dovizioso d'occuper le leadership ce jeudi en Andalousie. 

Le vice-Champion du monde 2017 n'a pas eu besoin de beaucoup de tours – 37 précisément, soit le plus faible total de cette deuxième journée d'essais – pour asséner le meilleur chrono, en 1'37"663 (le record de la piste), soit un peu plus d'une demi-seconde de mieux que la référence fixée par son compatriote la veille. Un temps qui est aussi plus rapide que la pole position signée par Dani Pedrosa lors du Grand Prix d'Espagne. 

En l'absence de ce dernier et de son quadruple Champion du monde de coéquipier Marc Márquez, Cal Crutchlow a de nouveau endossé le statut de pilote numéro 1 pour le compte du HRC. Et comme mercredi, l'Anglais s'en est plutôt bien sorti, avec le deuxième temps.

Jorge Lorenzo troisième (soit le même résultat qu'au mois de mai, lorsque le Majorquin avait décroché son premier podium chez les Rouges), le pilote LCR est donc entouré de deux Ducati dans le top 3. Un bon résultat alors que Ducati va en rester là pour ces essais et entamer dès à présent sa trêve hivernale. 

Derrière ce trio, on retrouve donc Iannone, qui s'il a rétrogradé dans la hiérarchie n'en demeure pas moins toujours dans le coup. Avec son coéquipier Alex Rins sixième, c'est donc un autre duo de pilotes, ceux de Suzuki cette fois-ci, qui entoure un Pol Espargaró plutôt en réussite ce jeudi. 

Derrière, Tito Rabat confirme ses bons débuts avec sa nouvelle équipe Avintia et la GP17 en s'emparant de la septième place, juste devant Danilo Petrucci, premier représentant de Pramac juste devant son nouveau voisin de garage Jack Miller, alors que les deux pensionnaires de l'équipe italienne étaient absents hier. 

Bradley Smith a pour sa part fini la journée à la dixième place, devant le plus véloce des rookies, Franco Morbidelli, qui devance de moins d'un dixième Takaaki Nakagami. Suivent ensuite les deux pilotes Aprilia, Scott Redding poursuivant son adaptation à sa nouvelle machine alors qu'Eugene Laverty remplit à merveille son rôle de remplaçant de luxe d'Aleix Espargaró, qui récupère toujours de sa blessure à la main contractée en course à Phillip Island fin octobre.

Enfin Álex Márquez, qui remplace un Thomas Lüthi toujours convalescent après sa lourde chute des qualifications en Malaisie, et Xavier Siméon ferment la marche en ce qui concerne le MotoGP. Ces essais de Jerez se poursuivront demain avec une dernière journée de roulage.

 Essais Jerez - MotoGP - Jour 2

Pos.PiloteMotoTemps/écarts
1  Andrea Dovizioso Ducati  1'37.663
2  Cal Crutchlow Honda 0.155
3  Jorge Lorenzo Ducati 0.258
4  Andrea Iannone Suzuki 0.404
5  Pol Espargaró KTM 0.651
6  Álex Rins Suzuki 0.697
7  Tito Rabat Ducati 0.725
8  Danilo Petrucci Ducati 1.025
9  Jack Miller Ducati 1.213
10  Bradley Smith KTM 1.237
11  Franco Morbidelli Honda 1.260
12  Takaaki Nakagami Honda 1.329
13  Scott Redding Aprilia 1.633
14  Eugene Laverty Aprilia 1.823
15  Álex Márquez Honda 2.119
16  Xavier Siméon Ducati 2.669

partages
commentaires
Les données folles du sauvetage de Márquez à Valence
Article précédent

Les données folles du sauvetage de Márquez à Valence

Article suivant

Crutchlow satisfait de ses deux derniers jours d'essais à Jerez

Crutchlow satisfait de ses deux derniers jours d'essais à Jerez
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021