MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
38 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
52 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
80 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
94 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
108 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
143 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
192 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
199 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
227 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
248 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
262 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
290 jours

Dovizioso : Le problème, c'est si Lorenzo continue à gagner !

partages
commentaires
Dovizioso : Le problème, c'est si Lorenzo continue à gagner !
Par :
24 août 2018 à 12:22

Si Andrea Dovizioso comptait il y a un an plus de points que n'en a aujourd'hui Jorge Lorenzo, le dernier cité a jusqu'à présent suivi la tendance de son coéquipier en matière de victoires...

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team, le vainqueur, Jorge Lorenzo, Ducati Team, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, s'impose

Curieuse saison que celle d'Andrea Dovizioso. Alors qu'il a cumulé quelques déconvenues, perdant notamment trois bonnes occasions sur quatre dès l'entame de la saison européenne, et qu'il lui manque donc de précieux points au championnat, le pilote italien voit son coéquipier, jusqu'alors censément inadapté à la Ducati, prendre l'avantage. Et ceci est le résultat de trois victoires que Lorenzo a remportées jusqu'à présent... précisément là où s'était imposé l'an dernier Dovizioso !

"Ça n'est pas important…" assure le numéro 4, au sujet de cette curieuse redite des succès remportés à Barcelone, au Mugello et au Red Bull Ring. "Le problème, c'est s'il continue à gagner ! Peu importe où, et peu importe si c'est là où j'ai gagné l'année dernière. Cette année, la situation est différente, et ce pour tous les pilotes, qu'il s'agisse de Honda, Yamaha, Suzuki ou nous. Cette année c'est cette année, l'année dernière c'est l'année dernière."

Lire aussi :

Dont acte. Et si la donne a changé d'une année sur l'autre, c'est aussi que Jorge Lorenzo a évolué jusqu'à parvenir à maîtriser désormais la Desmosedici. C'est, aux yeux de Dovizioso, un nouveau paramètre à prendre en compte à l'heure de se confronter au Majorquin, qui semble avoir su se conformer au caractère de la moto de Borgo Panigale dans la phase la plus délicate du pilotage, celle du freinage, et n'en devenir que plus coriace.

"Tout le monde a du mal à passer Jorge, compte tenu du style qu'il utilise désormais", note l'Italien, qui a justement regretté de ne pas y parvenir en Autriche. "Il utilise une autre méthode, un autre style d'approche du virage. Et ce qu'il y a de particulier, il faut lui reconnaître ça, c'est qu'il a réussi à changer son approche des trajectoires de façon extrême, en allant complètement de l'autre côté. Il a réussi à faire ça, bravo à lui, parce que c'est très difficile, mais il le fait dans le style Jorge, c'est-à-dire qu'il est assez extrême dans tout ce qu'il fait."

"Il est parti dans la direction complètement opposée. Avant, il freinait en étant complètement droit, il élargissait, relâchait les freins et faisait couler la moto. Maintenant, il fait exactement le contraire : il freine tard, il vise le virage, il freine le plus longtemps possible et il est donc devenu plus compliqué à passer parce que son point de freinage est vraiment tard", observe Andrea Dovizioso.

Reste à voir si cette méthode sera à nouveau payante cette semaine, à Silverstone, piste sur laquelle Dovizioso justement s'était imposé l'an dernier.

Article suivant
EL1 - Yamaha prend les devants, chute pour Márquez

Article précédent

EL1 - Yamaha prend les devants, chute pour Márquez

Article suivant

EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !

EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !
Charger les commentaires