Dovizioso : "Soit on se fait tous pénaliser, soit on fait un temps !"

partages
commentaires
Dovizioso : "Soit on se fait tous pénaliser, soit on fait un temps !"
Par :
1 juil. 2018 à 07:15

Qualifié quatrième, le pilote Ducati pense avoir un bon rythme en vue de la course.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Andrea Dovizioso a réussi à tirer son épingle du jeu en qualifications, satisfait par la position en deuxième ligne qu'il a obtenue à l'issue d'un dernier tour un peu fou, bouclé en paquet par tous les prétendants aux premières places.

"La qualif a été très bizarre. On s'est retrouvé nombreux à entrer en piste ensemble, personne ne voulait mener le groupe, mais heureusement j'étais le dernier. Je me suis dit 'Bon, cette fois, soit on se fait tous pénaliser, soit on fait tous un temps !'. Je suis resté derrière, j'ai gardé mon calme, j'ai essayé de maintenir mes pneus en température, et ça a donné un très beau tour", se félicite le pilote italien, quatrième à 0"079 du poleman.

"Je crois que le chrono n'est pas important, parce que tout le monde a fait des temps similaires, mais c'est la position qui était importante", souligne-t-il. "Ça l'est toujours, mais c'est une piste sur laquelle il est difficile de dépasser et il était important de partir devant. On y est arrivé, je suis content."

Place maintenant à la mise en pratique de deux jours de préparation dont Andrea Dovizioso retient son rythme prometteur, en dépit de quelques oscillations dans le classement. La troisième séance d'essais libres, notamment, ne lui a pas souri et il a bien failli y manquer l'accession directe à la Q2, obtenue pour seulement 56 millièmes sans qu'il parvienne à se montrer plus rapide qu'il ne l'avait été la veille.

"La direction du vent a un peu changé et ça m'avait un peu perturbé dans ma façon de piloter, je n'arrivais pas à être aussi rapide qu'hier après-midi. Par contre, on a réussi à progresser cet après-midi [samedi]. On a réussi à revenir sur de bons temps, avec le pneu dur à l'arrière", souligne le pilote italien, qui ne devrait pas hésiter à l'heure de faire son choix de pneus.

"Que ce soit avec les tendres ou avec les durs, on est rapides. On peut courir avec les deux. Je crois que tout le monde aura un 'problème' d'usure avec tous les pneus, alors il faut voir quelle sera la vitesse de la course, mais l'après-midi quand on monte le pneu dur on fait partie des plus rapides, alors on utilisera probablement le dur à l'arrière."

Après n'avoir marqué que 20 points en quatre courses, Dovizioso est désormais prêt à livrer bataille pour tenter de se rattraper. Il s'attend cependant à une concurrence relevée, et particulièrement de la part des premiers classés au championnat.

"Mon rythme pour la course est assez bon. On fait partie des plus rapides, cependant Marc [Márquez] a démontré qu'il était rapide mais aussi très régulier. Je crois aussi que les deux pilotes Yamaha seront très compétitifs pour la course. Il n'y a pas qu'eux, mais il n'est pas facile d'interpréter [la performance de] tous les adversaires, surtout ici à Assen. À mon avis, on a assez bien travaillé, on a réussi à progresser."

"Je suis content. Je ne sais pas si ce sera suffisant mais on a notre carte à jouer", assure-t-il. "La vitesse est là. Il faut d'autres détails, mais on ne découvre qu'en course si on les a."

Article suivant
Les plus belles photos du samedi à Assen

Article précédent

Les plus belles photos du samedi à Assen

Article suivant

Warm-up - Márquez, leader indétrônable avant la course

Warm-up - Márquez, leader indétrônable avant la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu