Dovizioso quitte Ducati : "L'approche des Italiens est particulière"

Andrea Dovizioso a souligné que la décision de quitter Ducati n'était pas le résultat d'une impulsion et a laissé entendre que la principale raison de son départ était un manque de confiance dans les prises de décision des dirigeants.

Dovizioso quitte Ducati : "L'approche des Italiens est particulière"

À l'approche de la sixième étape du calendrier à Misano ce week-end, Dovizioso est deuxième au classement général, à trois points seulement du leader Fabio Quartararo. L'instabilité qui s'est installée en MotoGP et l'absence de Marc Márquez ont conduit beaucoup de gens à désigner celui qui fut son dauphin ces trois dernières années comme le principal favori pour remporter le titre. Malgré cela, le #04 n'a pas encore de guidon pour l'année prochaine, du moins si l'on en croit le principal intéressé.

Il y a un peu moins d'un mois, l'Italien a annoncé qu'il ne serait pas de la partie pour une dixième saison avec Ducati en 2021. La vitesse à laquelle le marché des transferts a évolué ne lui laisse pas beaucoup de choix. Encore moins si le vainqueur du Grand Prix d'Autriche 2020 cherche une monture pouvant lui permettre de se battre à nouveau pour le championnat du monde.

Lire aussi :

Malgré cela, Andrea Dovizioso a préféré prendre le risque de rester sur le carreau la saison prochaine plutôt que de continuer à porter le cuir de la marque Borgo Panigale. Dans une interview accordée au site officiel du championnat, l'Italien a donné quelques indices sur les raisons pour lesquelles il quittait Ducati. Les commentaires faits le jour de l'annonce étaient très énigmatiques et ambigus, mais peu à peu, voici que Dovi commence à lâcher prise.

"Il a été difficile de prendre la décision [de ne pas renouveler]. Pour diverses raisons. Ce n'est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain", a déclaré celui qui fut le leader incontesté du projet ces dernières années, malgré les suggestions selon lesquelles il n'a pas reçu le soutien dont il avait besoin. Il convient de tenir compte du rôle de Gigi Dall'Igna, le directeur de l'équipe, avec qui Dovizioso n'a pas toujours eu une relation pacifique.

"Quand vous travaillez avec des Italiens, c'est très bien parce que vous pouvez réaliser de grandes choses, des choses qui sont presque impossibles", sourit Dovizioso. "Chez Ducati, il y a des gens très intéressants, très intelligents. Mais d'un autre côté, c'est compliqué parce que l'approche des Italiens est particulière, et on n'arrive pas toujours à se mettre d'accord. Nous nous sommes beaucoup battus pendant ces années, parce que souvent nous n'étions pas d'accord sur la direction à prendre", a-t-il poursuivi, avant d'insister sur son intention de continuer en MotoGP seulement si l'offre qu'il reçoit lui permet de rester compétitif.

"Après ma carrière, être en MotoGP juste pour le plaisir ne m'intéresse pas. J'ai déjà vécu cette situation d'être le leader et je ne pouvais pas me battre pour le championnat du monde. C'est mauvais ! Nous verrons ce que l'avenir me réserve ; pour l'instant, je n'ai rien de concret. Quelque chose en sortira, c'est sûr, mais je suis très calme et concentré sur ce championnat."

partages
commentaires
Espargaró : "Une grosse erreur" de Ducati de laisser filer Dovizioso
Article précédent

Espargaró : "Une grosse erreur" de Ducati de laisser filer Dovizioso

Article suivant

Le moteur accidenté de la Yamaha de Viñales a été sauvé

Le moteur accidenté de la Yamaha de Viñales a été sauvé
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021