Dovizioso se veut "réaliste" et pondère ses chances de titre

Sa victoire au Mugello ne lui tourne pas la tête : le pilote Ducati sait que sa moto n'est pas en mesure d'être à pareille fête sur l'ensemble de la saison.

Déjà comblé par sa victoire au Grand Prix d'Italie, Andrea Dovizioso a également eu la bonne surprise de se voir propulsé de la sixième à la deuxième place du championnat, où il compte à présent 26 points de retard sur le leader, Maverick Viñales.

"Être deuxième, c'est encore plus beau. Mais je ne suis pas très surpris d'être dans le top 4 ou 5 du championnat", expliquait l'Italien en descendant du podium après avoir fêté sa première victoire de la saison. "Je suis toujours un 'pilote de championnat', je suis tout le temps là, j'obtiens presque toujours le résultat maximal avec ma moto alors je n'en suis pas surpris."

Pour autant, le pilote Ducati est resté très pondéré, se disant réaliste quant à ses chances de faire figure de prétendant à la victoire chaque dimanche et, sur la durée, de contester les favoris dans la course au titre.

"Je suis toujours réaliste. Beaucoup de monde dit que je suis 'négatif', mais j'appelle cela être réaliste", souriait-il. "Jusqu'à présent, on a pu être très rapide sur certaines courses, mais notre base n'est pas assez bonne sur 18 courses. Bien sûr, après avoir vu ce week-end, tout le monde y pense, mais tous les week-ends sont différents."

"Chaque week-end est une histoire à part entière. Il faut que l'on soit positif", soulignait-il. "Bien sûr, ce résultat aura un effet mais on n'a rien changé de spécial sur la moto, alors je ne suis pas le genre de gars à dire qu'on va maintenant se battre pour le titre."

Un rien peut tout changer

Paradoxalement, c'est en effet la relative "facilité" avec laquelle ce résultat a été obtenu qui pousse Andrea Dovizioso à la plus grande prudence : les problèmes récurrents de la GP17 n'ont pas été réglés et la moto risque donc d'être moins à même de rivaliser avec les Yamaha et les Honda sur des pistes différentes de celle du Mugello.

Le pilote italien considère que sa réussite vient de sa capacité, dans un contexte donné, à "jouer un peu entre les points positifs et négatifs". Il expliquait dimanche : "Quand je prends le bon départ et que j'adopte le bon style de pilotage, alors je suis capable de jouer [avec cela], comme aujourd'hui, et je suis donc en mesure de me battre pour un résultat important. Au Mans, notre vitesse n'était pas loin, si l'on regarde les meilleurs temps et ce genre de choses, mais on n'avait aucun point positif."

Face à une saison jusqu'ici très disputée, Dovizioso estime que de petits détails techniques ou quelques oscillations de moral peuvent fortement peser sur le résultat final d'un Grand Prix. "Normalement, ça se joue entre Yamaha et Honda. C'est la première fois que l'on se bat véritablement pour la victoire. Et puis tout le monde est très, très proche, je pense donc qu'une petite chose peut faire une grande différence à la fin de la course. Parfois, la moto n'est peut-être pas si différente, mais la façon dont le pilote aborde le week-end, le tracé, le feeling, ou le fait de chuter, cela peut parfois créer une différence plus grande sans que ce soit la réalité [du niveau] de la moto."

Après son succès au Mugello et la bonne forme globale des Ducati sur cette piste, Andrea Dovizioso attend donc le rendez-vous de Barcelone, le week-end prochain, pour juger son niveau dans un contexte très différent et, sur le papier, moins favorable.

"On va très facilement voir notre compétitivité, sur une piste complètement différente, avec un grip très bas et un bitume qui n'est pas très bon, où l'on a été très en difficulté l'année dernière. En tout cas, on n'a rien changé de majeur avant d'arriver ici [au Mugello], c'est la raison pour laquelle je suis réaliste. On est deuxième au championnat, alors on n'est pas trop mauvais, mais de là à penser se battre contre eux chaque week-end et arriver à la fin de la saison en lutte pour le titre, ce serait difficile. Quoi qu'il en soit, on est là pour ça, on travaille assurément pour cela et on pense dans cette optique", promet Dovi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Type d'article Actualités