MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
9 jours
16 oct.
Prochain événement dans
16 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
20 nov.
Prochain événement dans
51 jours

Dovizioso : Résoudre les problèmes "indépendamment de mon avenir"

partages
commentaires
Dovizioso : Résoudre les problèmes "indépendamment de mon avenir"
Par :

Andrea Dovizioso assure que l'on connaîtra bientôt son avenir. Mais, quoi qu'il arrive désormais avec Ducati, il tient fermement à résoudre les problèmes qui ont plombé son début de championnat.

Après avoir passé trois petites journées chez lui, pour tenter de s'aérer l'esprit, Andrea Dovizioso a fait son entrée jeudi matin sur le circuit du Red Bull Ring, un lieu que le paddock MotoGP ne quittera pas avant une dizaine de jours et un rendez-vous que tous ceux qui souhaitent connaître l'avenir du vice-Champion du monde ont marqué d'une croix dans le calendrier depuis des semaines. Ce rendez-vous marquera-t-il son retour à la victoire ? Ou bien est-ce son avenir qui s'y jouera, possiblement de façon radicale ?

Le pilote italien évite toujours habilement d'entrer dans des détails précis concernant la suite de sa carrière, pourtant il ne peut éviter les questions sur le sujet. S'il n'ouvre pas la porte lorsqu'il lui est demandé s'il sait de quoi sera fait son avenir avec Ducati − "Non. Non, non, non. Je ne sais pas." − , il a bien conscience que beaucoup s'en inquiètent. Lui affirme toutefois que c'est le faible niveau affiché depuis le début du championnat qui l'occupe et qu'il mettra un point d'honneur à trouver la solution à ses problèmes avec le nouveau pneu arrière… quoi qu'il arrive.

"Avoir la possibilité de débrancher et de passer deux jours et demi, trois jours à la maison, c'était super", assure-t-il. "Ces trois jours ont été rudes, ceci dit, parce que Brno a été difficile, et ça a été de mal en pis. Dans ces situations, beaucoup d'éléments de la réalité ressortent. Et ce qui nous intéresse en ce moment c'est bien ça : comprendre, comprendre, comprendre, parce qu'on n'y est pas arrivé dans les trois premières courses."

Lire aussi :

Et quand Andrea Dovizioso assure qu'il a débranché, la notion est très relative… "J'ai fait plusieurs réunions depuis la maison, pour qu'on essaye de comprendre tous ensemble, et les techniciens ont vraiment fait un travail dingue. Eux n'ont pas récupéré pendant ces trois jours, ils ont peut-être encore plus travaillé que pendant le week-end à Brno. Beaucoup de détails sont ressortis et ça n'est pas facile de les mettre tous ensemble, on verra si on y arrive quand on prendra la piste."

"Franchement, il y a beaucoup de choses [en suspens], comme vous le savez très bien, mais j'essaye de me concentrer seulement sur ces choses-là. Parce qu'au fond, indépendamment de ce que sera mon avenir, nous n'acceptons pas de faire une saison comme celle-ci ou d'être battus par une situation pneumatique qui a changé", prévient le pilote italien.

Indépendamment de ce que sera mon avenir, nous n'acceptons pas de faire une saison comme celle-ci.

Andrea Dovizioso

"Indépendamment de comment se passera mon avenir, nous voulons absolument résoudre cette situation et revenir aux avant-postes, parce qu'on est là pour ça et on veut être devant. On a été bons ces trois dernières années et on veut continuer. On reste concentrés là-dessus et je ne parle que de ça. Je passe donc du temps avec les personnes qui s'occupent de ces choses-là, parce que c'est ce qui m'intéresse. Quant à ce qui se passera ensuite, on le découvrira, et je pense que ça ne sera pas dans très longtemps", promet-il.

En boucle sur les problèmes qu'il rencontre avec le nouveau pneu arrière cette année, Dovizioso assure ne pas avoir d'autres inquiétudes à l'esprit. "Franchement, ça n'est pas tellement le fait de ne pas savoir ce qu'il adviendra de mon avenir… C'est vraiment la situation liée à ce pneu qui a déstabilisé la situation, alors qu'elle était stable et claire depuis trois ans. On connaissait nos points forts et nos points faibles, et on essayait de les gérer. Ça nous a déboussolés de ce point de vue-là."

"Et puis on a couru jusqu’à présent dans des conditions étranges : à Jerez il faisait une chaleur infernale, à Brno on n'a jamais été aussi lents, ce qui veut dire que la piste n'était pas en super conditions et ce nouveau pneu ne s'est pas comporté comme Michelin s'y attendait. Maintenant on est en Autriche, avec encore un nouveau pneu [la carcasse du pneu arrière est différente de celle des trois premiers Grands Prix, ndlr] et sur une piste très particulière. Ensuite on va à Misano pour deux courses, avec un asphalte neuf. C'est un championnat dingue, mais c'est lié au pneu. C'est le pneu qui commande. À Jerez la chaleur, à Brno une situation extrême, Misano on verra… Il faut garder notre calme et travailler."

Lire aussi :

À la pression d'un avenir encore flou pourrait s'ajouter celle d'un devoir de réussite, après un week-end catastrophique à Brno. Cette obligation de victoire que beaucoup lui font sentir pour ces deux Grands Prix autrichiens, alors que Ducati est invaincu au Red Bull Ring depuis quatre ans, la ressent-il lui-même ? "Pas tant que ça, franchement. Beaucoup de personnes se basent seulement sur des données du passé et s'attendent à certaines choses, mais la réalité est qu'il faut vivre le moment présent et en l'occurrence il est bien différent."

"Nous n'arrivons pas ici en ayant plus de chances de victoire des autres, au contraire, mais si on arrive à mettre en œuvre tout ce qu'on pense avoir compris, alors certaines choses peuvent changer. Mais je m'estime être quelqu'un de réaliste, et je parle donc d'abord de la réalité des faits actuels plutôt que de ce qui pourrait arriver."

Crutchlow : "C'est dangereux sur le sec, alors imaginez sous la pluie"

Article précédent

Crutchlow : "C'est dangereux sur le sec, alors imaginez sous la pluie"

Article suivant

EL1 - Pol Espargaró démarre tambour battant, Dovizioso 2e

EL1 - Pol Espargaró démarre tambour battant, Dovizioso 2e
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Auteur Léna Buffa