Dovizioso : Et maintenant, attention à Rossi au championnat

partages
commentaires
Dovizioso : Et maintenant, attention à Rossi au championnat
Par : Léna Buffa
23 oct. 2018 à 17:55

Le pilote Ducati sait qu'il lui faut faire preuve de prudence face au Docteur, fin gestionnaire et encore en position de lui ravir la place de vice-Champion du monde.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team en tête
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dovizioso.Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Dovizioso.Marc Marquez, Repsol Honda Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Il attendait ce verdict depuis longtemps désormais, convaincu de la supériorité de Marc Márquez. Andrea Dovizioso n'a donc pas manifesté de déception particulière lorsque le résultat du Grand Prix du Japon a permis à son rival de faire main basse sur le titre.

Alors que 102 points les séparent à présent, à trois courses de la fin de la saison, Dovizioso est déjà passé à autre chose et ne se concentre plus sur ce retard qu'il compte sur le Champion du monde, mais sur l'écart qui le sépare de Valentino Rossi, troisième. Pour défendre sa place de dauphin, le pilote Ducati va devoir redresser la barre, lui qui a perdu 13 points sur le Docteur au Japon et n'en compte plus que neuf d'avance.

"Il est logique que quand on peut jouer une victoire et qu'on rentre avec zéro point, ça n'est pas agréable", concède-t-il après sa chute à Motegi, "mais heureusement on ne jouait pas le titre en étant à égalité. La perte est donc plus importante par rapport aux points de retard qu'a Valentino sur moi que par rapport à Marc. Au final, cette année on ne pouvait plus rien faire face à Marc. On pouvait retarder ses festivités, mais bon..."

Lire aussi :

"Maintenant il faut que je me concentre sur la deuxième place car Valentino est toujours là ! Il n'est pas très fort cette année, mais au final il marque toujours des points, il est le plus rapide des pilotes Yamaha, donc il faut être prudent avec lui", pressent le pilote Ducati.

Ducati paye le prix des chutes

Dovizioso savait de longue date que son triple abandon au printemps pèserait très lourd dans son bilan cette année, face à un Márquez impeccable, qui n'a manqué le podium que deux fois. Le fait est cependant que ces gros points envolés mettent aujourd'hui en péril la place de vice-Champion du monde du pilote italien. Au championnat par équipes, Yamaha a même passé Ducati en profitant du zéro pointé des Rouges (privés de Lorenzo) à Motegi, une hiérarchie qui a de quoi surprendre si l'on en croit les lourdes difficultés rencontrées par Iwata cette année et la réputation de "meilleure moto du plateau" que se forge peu à peu la Desmosedici.

"C'est très simple. On a laissé filer des points importants qu'on aurait pu rapporter. Quand on est tombé, on était toujours en bagarre pour le podium ou la victoire", rappelle Dovizioso pour expliquer cette situation mathématique. "Je pense donc que le potentiel pilote-moto est élevé et, bien qu'on ait 100 points de retard sur Marc à trois courses de la fin de la saison, si le championnat devait commencer maintenant je me sentirais prêt à le jouer jusqu'au bout."

"Ça dépend toujours de ce que sont vos objectifs. S'il s'agit de jouer le titre, il faut disputer les épreuves pour essayer de gagner les courses et le championnat", poursuit-il. "À mon avis, cette année, Valentino a parfaitement bien géré compte tenu de sa situation, mais il n'a jamais été compétitif. Au final, je sais très bien qu'il est très en colère par la situation actuelle parce qu'il ne peut pas jouer le championnat pour le moment."

Lire aussi :

"Au même titre qu'on aurait pu facilement faire deuxième ici [au Japon], on aurait pu facilement faire deuxième à Barcelone et ailleurs, et on aurait maintenant 60 ou 70 points de plus. Marc aurait gagné quand même et on n'aurait peut-être pas autant progressé", estime le numéro 4, admiratif de la perfection affichée par le Champion du monde. "Au final, il faut travailler. Quand on affronte quelqu'un d'aussi fort que Marc au championnat, il faut sans cesse continuer à pousser et à grandir, on ne peut pas assurer."

"On assure quand on n'a pas le potentiel, comme le font cette année Yamaha et Valentino. Lui, intelligemment, il a presque toujours rapporté le maximum et maintenant il est troisième au championnat. Heureusement ça n'est pas notre situation actuelle et j'espère que ça ne sera pas non plus celle de l'année prochaine", conclut Andrea Dovizioso, déjà prêt à repartir au combat en 2019.

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Stats - Quand Márquez revient de loin et gagne à nouveau

Article précédent

Stats - Quand Márquez revient de loin et gagne à nouveau

Article suivant

Espargaró : 2018, "un désastre" pour Aprilia, qui doit réagir

Espargaró : 2018, "un désastre" pour Aprilia, qui doit réagir
Charger les commentaires