Dovizioso : "Je ne vois pas pourquoi Rossi ne serait pas rapide"

partages
commentaires
Dovizioso :
Par : Léna Buffa
25 oct. 2018 à 16:05

Le pilote Ducati sait qu'il va devoir affronter Valentino Rossi sur un terrain de jeu bien plus favorable au Docteur, avec qui il est en bagarre pour la place de vice-Champion du monde.

Le titre lui a échappé, mais Andrea Dovizioso peut encore terminer la saison au deuxième rang du championnat, comme l'an dernier. Encore lui faut-il résister à Valentino Rossi, qui n'a plus que neuf points de retard avant les trois dernières manches.

Or bien que la saison de Yamaha ne soit pas des plus reluisantes, Rossi engrange minutieusement les points, lui qui a vu l'arrivée de toutes les courses à ce stade de l'année et n'a manqué le top 15 qu'une fois, après son accrochage avec Márquez en Argentine. Dovizioso, à l'inverse, compte quatre scores vierges à son compteur, correspondant à ses seules chutes de la saison.

Lire aussi :

Dans ce contexte, le pilote Ducati a donc parfaitement conscience que le classement actuel ne reflète pas le réel niveau de compétitivité de la Desmosedici face à la M1, mais il ne regrette pas les risques pris.

"Comme toujours, il faut voir de quel point de vue on veut regarder les choses. On cherche sans cesse à progresser et cette année on a pu se battre pour des podiums et des victoires là où les autres années on ne pouvait pas le faire. Si on avait fait un championnat comme celui de Valentino, on aurait sûrement plus de points, mais on n'aurait de toute façon absolument pas joué le titre contre Marc. Ça n'est donc pas ce qu'on cherche", pointe-t-il.

"Je crois que, cette année, Valentino a dû faire un championnat différent de celui qu'on a fait. Tout en ayant certaines difficultés, il a été intelligent, il a bien réussi à se gérer et, quand il n'était pas compétitif, il a rapporté des résultats. On n'était pas dans la même situation, parce que notre potentiel était plus élevé, mais on a essayé de se battre pour certaines positions et il y a eu des erreurs. Mais étant donné que notre objectif était de nous battre pour le titre, c'est comme ça qu'il fallait aborder la saison."

Valentino Rossi promet d'être un adversaire redoutable à Phillip Island, pour un Andrea Dovizioso qui n'a jamais été très à l'aise sur cette piste. Face aux 17 podiums et aux huit victoires de son compatriote, le numéro 4 ne s'est imposé qu'une fois (en 125cc) et n'est monté que deux autres fois sur le podium, dont une seule en MotoGP.

"Philip Island c'est Phillip Island. C'est difficile pour de nombreuses raisons : pour les caractéristiques de la piste, moi, la moto, la météo…", admet-il. "J'ai déjà fait des podiums, mais c'est certain : ce n'est pas le meilleur [endroit] pour moi, ni pour la moto. Par rapport aux caractéristiques de la moto, il faut trouver de la vitesse dans les virages rapides. Concernant mon style, je peux utiliser mon meilleur potentiel lorsque je dois freiner fort et ici, ce n'est pas le cas."

"En tant que pilote, j'essaie toujours de progresser : ce n'est pas qu'une question de limites de la moto, et il existe toujours une marge, une possibilité pour faire quelque chose de mieux. Je me concentre donc sur cela. Il est toujours important d'aborder les essais de la bonne manière, du point de vue mental, de la position sur la moto qui peut faire la différence, de comment l'on aborde le vent… Ce n'est pas évident, mais je travaille sans cesse là-dessus."

Lire aussi :

S'il affirme son intention de monter sur le podium, Dovizioso sait qu'il devra compter sur Rossi et qu'il serait prématuré de considérer que la bagarre pour la deuxième place du championnat est d'ores et déjà gagnée. "Je m'attends à ce que Valentino soit particulièrement fort ici, en Malaisie et probablement aussi à Valence. Franchement, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas être rapide", pointe-t-il.

"Il est important de ramener le plus de points possibles ici", prévient le pilote Ducati, également tourné vers l'avenir. "On reste en tout cas bien concentrés pour essayer de comprendre le plus possible ce week-end quelle est notre situation, parce que c'est une piste particulière avec des caractéristiques que l'on ne trouve pas sur d'autres circuits, mais avec lesquelles on a un peu de mal. Il est donc important de comprendre la différence avec l'année dernière en ce qui concerne notre compétitivité. Je m'attends à être plus rapide, mais il faut voir combien."

"Je suis très heureux de faire cette course à ce stade de la saison, car depuis Brno, nous nous sommes toujours battus pour la victoire. Cela signifie que nous avons fait progresser notre vitesse et c'est le meilleur moment pour faire ce test. Il sera très important d'avoir le maximum de feedback possible ici pour aborder l'hiver avec les idées claires, sur le fait qu'on puisse progresser là où nous ne sommes pas encore les meilleurs."

Avec Guillaume Navarro

Article suivant
Pedrosa : "Certain que l'an prochain je serai sur une moto"

Article précédent

Pedrosa : "Certain que l'an prochain je serai sur une moto"

Article suivant

Márquez : "Les gens croient qu'il est facile de gagner"

Márquez : "Les gens croient qu'il est facile de gagner"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview