Dovizioso sain et sauf, "juste en colère"

Le manager du pilote Ducati a donné de ses nouvelles, après le violent accident dont il a été victime au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche. Des nouvelles heureusement rassurantes d'un point de vue physique, au point que la colère pour l'opportunité perdue semble avoir pris le dessus.

Dovizioso sain et sauf, "juste en colère"

Plus de peur que de mal pour Andrea Dovizioso, victime avec Fabio Quartararo d'une très mauvaise chute dans le premier virage de la course de Silverstone. Alors que le Français était tombé juste devant lui, le pilote italien a décollé à grande vitesse sur la Yamaha en perdition, puis a lourdement atterri au sol et fini sa course folle par des cabrioles dans la voie de dégagement bitumée tandis que sa moto s'arrêtait, en feu, contre les protections de bord de piste.

Après quelques instants d'angoisse, le temps pour les équipes de secours d'intervenir auprès du pilote Ducati, celui-ci a pu se relever et réaliser les examens médicaux de circonstance, d'abord sur le circuit puis à l'hôpital de Coventry. Le scanner rendu nécessaire par sa perte de mémoire momentanée, ainsi que tous les autres examens auxquels il a été soumis ont écarté toute blessure et fracture, malgré des douleurs notamment à la hanche. Grâce à ce bilan rassurant, Dovizioso a pu quitter l'établissement hier soir et rentrer chez lui.

Voir aussi :

Son manager, Simone Battistella, a donné des nouvelles au micro de Sky Sport 24 hier soir : "Il va bien. Il a pu quitter l'hôpital en accord avec les médecins. Il a juste mal à la tête et à un peu à la hanche. Mis à part ça, il est juste très en colère, parce qu'il a naturellement vu les temps de la course et ils l'ont fait s'agacer. Il estime qu'il aurait lui aussi pu tenir ce rythme et jouer au moins le podium. En tout cas, il va bien et c'est le plus important, parce que ça a été un accident dangereux."

Le manager du pilote italien se veut à présent optimiste de le voir reprendre la piste dès cette semaine, à l'occasion du test qui se déroulera à Misano jeudi et vendredi. "Je pense que oui. De petites douleurs en plus vont sûrement ressortir, mais il n'y a pas de fractures, ni de lésions. En tout cas, il fera sûrement des contrôles et de la physiothérapie, alors il faut simplement attendre", prédit Batistella.

 
partages
commentaires
Déception pour Rossi, trop loin du podium

Article précédent

Déception pour Rossi, trop loin du podium

Article suivant

Lorenzo : "Ankylosé" et avec "beaucoup de douleur" mais satisfait !

Lorenzo : "Ankylosé" et avec "beaucoup de douleur" mais satisfait !
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021