MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
WU dans
17 Heures
:
23 Minutes
:
05 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
5 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours

Dovizioso : "Je me sens bien, je suis prêt"

partages
commentaires
Dovizioso : "Je me sens bien, je suis prêt"
Par :
12 sept. 2019 à 16:33

Malgré le gros choc qu'il a subi à Silverstone, le pilote Ducati assure être bien remis de sa chute et être prêt à affronter son Grand Prix à domicile. Défendre sa victoire de l'an dernier pourrait cependant s'annoncer compliqué.

Moins de trois semaines après la très lourde chute qui a mis un terme prématuré à son Grand Prix de Grande-Bretagne et lui a valu un passage par l'hôpital, Andrea Dovizioso s'apprête à réenfourcher sa Ducati à Misano pour l'épreuve qui lui tient le plus à cœur dans la saison, celle qui se dispute tout près de chez lui. Cabossé dans cet accident impressionnant, le pilote italien a déjà eu l'occasion de se rassurer en reprenant la piste pour un test de deux jours auquel il a réussi à prendre part avec le reste du plateau, bien qu'il s'y soit montré prudent.

"Je me sens bien, heureusement", promet Dovizioso. "J'ai travaillé très dur à la maison et j'ai pu participer au test. C'était important de faire ce test ici avant la course. Mes sensations n'y ont pas été parfaites, mais il était important de faire quelques tours. Je me sens bien. Je suis content, je suis à 100%. Je me suis entraîné en motocross pour être sûr que tout fonctionnait bien et je suis prêt."

Lire aussi :

"[J'ai] quelques restes d'hématomes, mais c'est peu de chose. Quand je m'entraîne, que ce soit en salle ou à moto, je peux tout faire à 100%. L'airbag et le corps ont particulièrement bien résisté à l'impact", se félicite-t-il, assurant avoir rapidement retrouvé ses esprits même si les premières minutes après le choc avaient été un peu perturbées. "Je me souviens de tout. Tout est revenu au bout de 40 minutes. Au début j'étais normal, ensuite j'ai oublié comment je suis tombé, puis quand Tardozzi me l'a réexpliqué j'ai réalisé que ce n'était pas ma faute et j'ai été très en colère. Après tout a été normal, donc tout va bien."

Déçu, bien entendu, d'avoir manqué cette course sur laquelle il estime qu'il aurait pu se battre pour le podium, le pilote Ducati estime qu'un pneu trop froid a causé les erreurs des pilotes devant lui et engendré ce jeu de dominos dont il a été la victime principale. "Rins a perdu l'arrière et je pense que Quartararo a eu un peu peur. Tout le monde utilisait le pneu arrière dur et il n'était pas prêt. Tout le monde a monté un pneu neuf sur la grille et n'a donc fait qu'un tour, et je pense que le pneu n'était pas prêt à 100%, or au premier virage si on est très agressif on peut perdre l'arrière. Je pense que Quartararo a coupé l'accélération et a fait un highside, mais j'étais trop proche et je n'ai rien pu faire", explique-t-il. "On ne sait jamais quel résultat [j'aurais pu obtenir]. La course a été un peu étrange. Il faisait très chaud alors je crois que tout le monde a eu du mal à gérer les pneus, mais on avait clairement une chance de se battre pour le podium."

S'il s'en sort sans blessures majeures, cet abandon, le deuxième qu'il subit cette saison, a en revanche de lourdes conséquences sur le championnat d'Andrea Dovizioso, sachant que Marc Márquez a porté son avance à 78 points. "Cela ne changera pas [mon approche]", assure le pilote italien, qui ne nourrit plus vraiment d'espoir. "Je crois que la meilleure façon d'obtenir des résultats est de continuer à courir comme je l'ai fait jusqu'à présent, alors cela n'aura pas d'effet sur le championnat. Soixante-dix-huit points c'est un gros retard, mais il l'est encore plus si l'on pense que ce sont des points à rattraper sur Marc. C'est ça le truc, pas seulement le fait que ce sont 78 points. Il n'y a donc pas de grandes raisons pour penser au championnat, surtout parce que notre vitesse a été très bonne sur certaines courses et pas sur d'autres, alors il faut [d'abord] que l'on améliore cela."

La donne a changé par rapport à 2018

Le seul objectif d'Andrea Dovizioso à l'heure actuelle est donc de se concentrer sur son Grand Prix de cœur, où il tentera de défendre la victoire conquise l'année dernière. Il pressent toutefois que les progrès de la concurrence tout autant que les travaux récemment menés sur le bitume vont modifier la donne et possiblement poser plus de difficultés à Ducati.

"C'est un week-end important pour nous. L'année dernière, on a fait une course spéciale, mais je m'attends à un week-end un peu différent car nos adversaires sont très forts. Pendant le test, beaucoup de pilotes ont eu un très bon rythme", constate-t-il.

"[Le test a été] très utile parce qu'on a eu des conditions différentes de celles de l'année dernière et ce week-end aussi elles seront sûrement différentes. On va voir si on trouvera un grip différent par rapport au test, quoi qu'il en soit la situation est complètement différente de celle de l'année dernière alors il faut se réadapter", souligne Dovizioso. "On sait que les week-ends de course sont toujours différents et les conditions seront peut-être un peu différentes. Il faut voir quel niveau de grip on aura parce qu'au test il était différent de celui de l'année dernière, il faut donc voir s'il sera comme au test ou différent. Je pense que cela affectera toutes les motos."

Article suivant
Márquez : "Prendre des points, c'est le plus important"

Article précédent

Márquez : "Prendre des points, c'est le plus important"

Article suivant

Lorenzo : Des tops 5 ou des podiums sans la blessure

Lorenzo : Des tops 5 ou des podiums sans la blessure
Charger les commentaires