Dovizioso : "La vitesse est une chose, la constance une autre"

Désigné comme étant l'homme le plus rapide en termes de rythme sur une durée de course à Brno, Andrea Dovizioso a concédé 0''269 à Fabio Quartararo lors des EL2 du Grand Prix de République Tchèque.

Dovizioso : "La vitesse est une chose, la constance une autre"

Celui qui sait mener son rythme en course et imprimer des temps au tour, permettant d'économiser ses pneus sur la distance, estime que sa première journée de préparatifs sur le tracé de plus de 5 km s'est bien passée et a effectivement semblé relativement confiant quant au fait que les performances de sa Ducati peuvent être maintenues à un niveau élevé au-delà des quatre ou cinq tours cruciaux où la performance pneumatique s'effondre chez beaucoup d'autres. Toutefois, ce n'était pas réellement sur ce genre de performances qu'était concentré "Desmodovi" vendredi, affairé qu'il était à tenter de valider des introductions techniques apportées par son équipe et pouvant potentiellement trouver leur place sur la moto pour dimanche en cas de validation incontestable.

L'Italien a testé en EL2 avec un nouveau carénage mais n'a pas poursuivi un travail d'analyse de son matériel aussi poussé que Marc Márquez, suggérait-il en revanche. Pour Ducati, la crainte de l'arrivée de la pluie sur la journée de samedi avait tout de même incité à ne pas faire semblant de ne pas chercher à installer un bon temps au tour protecteur.

Lire aussi :

"Nous avons confirmé que sur ce genre de piste, la moto fonctionne mieux", se rassure-t-il après deux courses qui avaient soulevé des points d'interrogation sur le niveau de performance de la Ducati. "Nous nous battons avec les pilotes les plus rapides mais cela ne signifie pas que nous pouvons nous battre pour la victoire. Nous ne le savons pas car c'est encore trop tôt", poursuit-il cependant avec précaution. "Il y a beaucoup de pilotes avec une vraiment bonne vitesse. Mais la piste est difficile, il y a beaucoup de bosses et la plupart des pilotes souffre. Mon feeling a été assez bon dès le début. J'en suis assez heureux, mais il nous faut continuer à travailler car la chute du pneu arrière est vraiment très importante cette année. La vitesse est une chose, mais la constance sur 21 [tours] en est une autre."

"Nous verrons si nous avons une chance de travailler un peu plus sur le rythme car nous avons débuté l'après-midi [de vendredi] avec des pneus usés de la matinée", indiquait-il ensuite, espérant des conditions sèches ce samedi. "C'était la meilleure manière de faire des tours et le pneu ainsi que la vitesse n'étaient pas mauvais", confirmait-il, renforçant l'impression acquise par Márquez.

Un compromis dans les préparatifs

Dovizioso regrette quelque peu d'avoir dû altérer et précipiter la manière dont sont habituellement testés les nouveaux éléments mais les circonstances ainsi que le côté compact du week-end ont poussé Ducati à devoir faire des compromis.

"Nous désirions essayer le carénage car si a journée [de samedi] est humide, nous ne serons pas en mesure de tester celui-ci avant la course. Nous avons mis de nombreuses choses de bout en bout et ce n'est pas la meilleure manière d'analyser les choses ensemble." Des tests qui n'ont donc pas encore apporté toutes les réponses attendues. "Je n'ai pas pu établir de comparaison donc je n'ai pas la réponse. Quand vous essayez des choses comme celles-ci, le changement n'est pas si important et il vous faut faire des comparaisons pour comprendre les détails. Ça a l'air bien, mais je n'ai pas la réponse [définitive]. Nous désirons essayer les nouveaux éléments. Nous n'avons pas beaucoup de temps pour les nouvelles pièces et voulions les essayer avant le test [de lundi]. Il y a eu une opportunité et nous l'avons fait. Si le carénage est meilleur, nous désirions pouvoir le tester et l'utiliser également en course."

Lire aussi :

 

partages
commentaires
Rossi relativise la casse moteur lors des essais libres à Brno

Article précédent

Rossi relativise la casse moteur lors des essais libres à Brno

Article suivant

EL3 - Márquez sur piste humide, statu quo sur les chronos

EL3 - Márquez sur piste humide, statu quo sur les chronos
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021