Dovizioso : La vitesse de pointe de la Ducati ? Un atout à exploiter

partages
commentaires
Dovizioso : La vitesse de pointe de la Ducati ? Un atout à exploiter
Par : Léna Buffa
3 juin 2017 à 18:15

La Vmax de la Ducati suffira-t-elle à aller chercher la victoire dimanche au Mugello ? Sans doute pas, mais le pilote italien a bien l'intention de faire parler les qualités de sa machine.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team après les qualifications
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Andrea Dovizioso prendra le départ de son Grand Prix national depuis la première ligne, grâce au troisième temps décroché aujourd'hui en qualifications. Une belle satisfaction pour le pilote Ducati, qui ne s'attendait pas à performer sur le tour lancé.

"J'ai toujours eu beaucoup de mal à faire le bon tour avec un pneu neuf tendre, parce que c'est un petit peu particulier : il faut être agressif, mais très fluide, et cette combinaison des deux est très difficile à réussir. J'étais beaucoup plus compétitif quand je faisais mon rythme en pneus usés, ça me venait plus facilement", explique-t-il.

Cette belle performance réalisée en fin de qualifications a donc de quoi le booster, sachant qu'elle le place aux côtés des Yamaha officielles sur la grille et lui donne la possibilité de s'éviter quelques embûches à l'extinction des feux. Il s'agira ensuite de faire parler son rythme et sa compétitivité sur la durée. Or, après avoir noté des progrès sur sa machine tout au long du week-end, Dovizioso semble avoir quelques cartes à abattre.

"Je suis très heureux de partir de la première ligne. Je n'avais pas l'impression que j'allais vraiment faire un bon temps et être en première ligne, mais toutes les Ducati sont assez bonnes ce week-end", constate-t-il. "Je suis content de ce que l'on a fait pendant les EL4, on a un peu amélioré la moto en pneus usés et notre vitesse était bonne, similaire à la leur [Viñales et Rossi, ndlr], ce qui est très important pour nous. Je pense donc que l'on a une chance de partir avec eux, ensuite on verra."

"Le meilleur week-end de l'année"

Leader des essais libres de vendredi, l'Italien espérait déjà avoir les cartes en main pour viser le podium, un succès qu'il a obtenu par trois fois depuis qu'il évolue en MotoGP (en 2010, 2011 et 2012) mais jamais avec Ducati. Maintenant qu'il s'est assuré d'avoir un horizon plutôt dégagé au départ, le plus dur reste à faire.

"Vingt-trois tours, c'est toujours long, et le Mugello est toujours une course dure. Ça n'est pas très facile physiquement et personne ne peut attaquer à 100% du début à la fin, tout le monde aura donc une stratégie", suppose le pilote italien. "En tout cas, la vitesse est là, j'en suis content, et notre temps en qualifs a confirmé le très bon travail que l'on a fait ce week-end. C'est notre meilleur week-end de l'année, ce sont les meilleures sensations que j'ai eues depuis le Qatar."

À l'instar de Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso continue de déplorer la difficulté à faire tourner la GP17 et son manque de vitesse de passage de courbe. Le Mugello fait cependant la part belle à son principal point fort, la vitesse de pointe. Sur chacune des séances disputées ce week-end, la meilleure Vmax a systématiquement été enregistrée par une Ducati, la palme revenant pour l'instant aux 353,2 km de Michele Pirro en EL3, pas très loin du record de 354,9 km/h établi l'année dernière par la Desmo16 d'Andrea Iannone.

Est-ce à dire que Dovi tentera d'exploiter cet atout pour venir à bout de ses adversaires en course ? "Penser à la victoire juste grâce à ça… je ne sais pas si ce sera suffisant", sourit-il. "En tout cas, c'est clairement une carte que je vais utiliser. Notre moto fonctionne assez bien ici, mais on n'est toujours pas assez rapide en milieu de virage, comme sur les autres pistes. On est cependant assez compétitif au freinage et très fort en ligne droite, en cinquième et sixième."

Article suivant
Pedrosa, Márquez et le casse-tête des pneumatiques

Article précédent

Pedrosa, Márquez et le casse-tête des pneumatiques

Article suivant

GP d'Italie - Les plus belles photos du samedi

GP d'Italie - Les plus belles photos du samedi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifications
Lieu Mugello
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions