Ducati admet la supériorité de Quartararo mais vise encore deux titres

Les dirigeants de Ducati ont rapidement félicité Fabio Quartararo pour son titre mondial mais espèrent maintenant ramener la couronne des constructeurs.

Ducati admet la supériorité de Quartararo mais vise encore deux titres

Le clan Ducati a accepté sa défaite avec élégance au Grand Prix d'Émilie-Romagne. Pecco Bagnaia se devait de reprendre des points à Fabio Quartararo pour rester dans la course au titre des pilotes et durant une grande partie de l'épreuve, l'Italien a répondu idéalement aux attentes en menant devant Marc Márquez mais sa course, comme celle de Jack Miller, s'est finalement conclue sur une chute au virage 15, ce qui a offert le titre au Français.

Portant encore son cuir râpé, Bagnaia a applaudi Quartararo quand ce dernier a rejoint le Parc Fermé après l'arrivée. Les autres membres de Ducati sont allés à la rencontre du Champion du monde 2021, à commencer par Gigi Dall'Igna, prompt à reconnaître la supériorité du rival de ses pilotes cette année. "Des félicitations sincères à Yamaha pour un titre amplement mérité, Fabio Quartararo s'est distingué par son talent et sa régularité sans faille, obtenant toujours de bons résultats et faisant moins d'erreurs que le reste du plateau", souligne le directeur général de Ducati Corse dans sa chronique publiée après chaque manche sur LinkedIn.

 

Le clan Ducati savait depuis plusieurs semaines ses chances infimes mais le scénario de la course de Misano a été cruel pour ses dirigeants : "Bien entendu, nous sommes déçus, car je pense que Pecco faisait une course fantastique, il poussait très fort, et à ce moment-là il avait réussi à creuser l'écart sur Marc", indique Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati, sur le site officiel du MotoGP. "[Que ça arrive] à cinq tours de l'arrivée, c'est donc douloureux. Mais nous avions de toute façon de très faibles chances de rester en lice au championnat."

"Bien entendu, si nous avions gagné et si Fabio avait terminé quatrième ou cinquième, nous aurions pu le faire durer jusqu'à Portimão, mais c'est la course, nous devons l'accepter. Félicitations à Fabio et à Yamaha parce qu'ils ont fait un excellent championnat alors ils méritent ce titre."

Ducati totalement concentré sur le titre constructeurs 

Le championnat qui concentre l'essentiel de l'attention a donc échappé à Ducati mais la firme italienne peut encore enrichir son palmarès cette année : Johann Zarco est proche du titre de meilleur indépendant, Yamaha n'a que neuf points d'avance chez les équipes et Ducati mène le championnat des constructeurs, déjà assuré l'an passé. Borgo Panigale veut concentrer ses efforts sur ces derniers objectifs.

"Une concentration maximale sera nécessaire lors des deux courses à disputer", annonce Dall'Igna. "Nous devons tout donner pour le championnat des constructeurs et honorer notre travail du mieux possible, afin de respecter l'implication généreuse des hommes et des femmes de Ducati Corse, que je remercie sincèrement dès maintenant."

Dall'Igna salue le "magnifique podium" d'Enea Bastianini, meilleur représentant de la marque après les chutes des pilotes officiels. Et c'est peut-être là la force de Ducati : les espoirs de Yamaha reposent surtout sur Fabio Quartararo, entre un Franco Morbidelli encore convalescent, un Andrea Dovizioso qui doit découvrir la Yamaha et ne dispose que d'un modèle d'ancienne génération et un Valentino Rossi qui peine à accrocher le top 10, tandis que Ducati peut tour à tour s'appuyer sur Bastianini mais aussi Johann Zarco et Jorge Martín au championnat des constructeurs, où les marques engrangent les points de leur meilleur représentant à chaque épreuve.

"Nous avons marqué des points pour le championnat constructeurs avec cinq pilotes [en 2021]", rappelle Ciabatti. "[À Misano], c'est grâce à Enea Bastianini que nous avons marqué les points constructeurs. Nous sommes toujours en tête du championnat constructeurs et c'est donc notre objectif, essayer de ramener ce titre. Nous l'avons gagné l'année dernière et nous aimerions donc le gagner à nouveau. Il est certain que l'année prochaine sera très prometteuse, avec nos pilotes et de nouveaux pilotes qui rejoignent Ducati. Je suis donc enthousiaste et comme je l'ai dit, nous essaierons de répliquer."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
"Gros soulagement" chez Honda après le doublé de Misano
Article précédent

"Gros soulagement" chez Honda après le doublé de Misano

Article suivant

Carlos Checa va faire ses débuts sur le Dakar en auto

Carlos Checa va faire ses débuts sur le Dakar en auto
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021