MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ducati veut aider Petrucci et son "problème de mental"

partages
commentaires
Ducati veut aider Petrucci et son "problème de mental"
Par :
9 oct. 2019 à 09:18

Le pilote italien reçoit l'aide de son équipe pour tenter d'inverser la tendance après deux mois de performances inquiétantes. Pour l'heure, le résultat n'est pas flagrant à en juger par le dénouement du Grand Prix de Thaïlande.

Alors que le MotoGP est entré dans la phase finale de sa saison et que le titre pilotes est désormais scellé, Ducati se projette déjà sur la campagne 2020 tout en se concentrant sur ses objectifs restants pour 2019. La deuxième place du championnat pilotes, d'abord, qu'Andrea Dovizioso défend bec et ongles, puis la troisième qui a longtemps été occupée par Danilo Petrucci mais qui donne lieu à une âpre compétition. Le titre par équipes fait également partie des cibles atteignables, cependant dans ce classement aussi Ducati tremble, face au retour en force de Repsol Honda.

Le rôle joué par Petrucci est donc crucial dans cette fin de championnat, or le pilote italien a connu une baisse nette de ses résultats depuis le retour de la pause estivale. Jamais classé plus haut que la septième place depuis cette date, il a vu sa moyenne de points par course être divisée par deux, pour descendre à 6,8. Une tendance inquiétante, qui facilite le retour de la concurrence et a même déjà eu pour conséquence de faire perdre à Petrucci lui-même deux places au championnat dans un classement particulièrement serré. Intercalé entre Rins, troisième, et Quartararo, septième, il se trouve dans un groupe de cinq pilotes contenus en seulement 24 points.

Lire aussi :

"Notre focus est maintenant sur Danilo, car nous avons besoin de le retrouver comme au début de la saison et l'hiver dernier, où il se comportait très bien", a prévenu Davide Tardozzi au micro du site officiel MotoGP au début du Grand Prix de Thaïlande. Avant de se rendre sur place, Petrucci avait pu bénéficier d'une réunion approfondie à Borgo Panigale, qu'il avait lui-même requise afin de faire la lumière sur ses récentes difficultés. "Nous savons que c'est un problème de mental", précisait quant à lui le team manager. "Nous allons voir comment ça va se passer sur les trois ou quatre prochaines courses, car nous avons besoin d'un Danilo en forme pour l'an prochain."

Un rythme "inacceptable" en début de course

Pour le moment, le bilan reste médiocre, car le pilote italien n'a pu faire mieux que neuvième en Thaïlande, distancé de 23 secondes par le vainqueur et de 12 secondes par son chef de file, Andrea Dovizioso. "Je suis plutôt content de mes 15 ou 16 derniers tours, mais absolument pas des huit premiers", expliquait Petrucci à l'arrivée, déplorant une petite erreur lors d'un passage de vitesse mais surtout une certaine lenteur inexpliquée en début de course. "Je ne comprends pas pourquoi j'étais cinquième en sortant du premier virage et huitième à la fin de la ligne droite principale. On a décidé d'utiliser une cartographie permettant d'économiser les pneus et le carburant, alors il faut qu'on regarde pourquoi j'ai été si lent au début, mais je ne pense pas que ce soit un souci lié à la moto."

"La neuvième place ça n'est pas très bien, parce que je voulais terminer autour du top 5. Ce qui m'a beaucoup manqué c'est le début de la course", poursuivait le #9. "Sur cette course, sincèrement, je pensais être [plus proche des autres], et mon rythme a été bon parce que je n'ai pris qu'environ cinq secondes de retard sur Dovi dans les 18 derniers tours, par contre c'est inacceptable d'en prendre cinq dans les cinq premiers tours. Je n'ai pas encore compris pourquoi."

"C'est clairement une petite progression par rapport aux dernières courses, mais ça n'est pas ce que je veux. On se bat toujours pour la troisième place au championnat mais en ce moment Viñales monte tout le temps sur le podium et il est très, très fort", constatait Petrucci, désormais dépassé par le pilote Yamaha. "C'est un autre adversaire, en plus de Rins, pour le podium du championnat. En tout cas, je peux dire que par rapport aux dernières courses on a progressé, mais ça n'est pas suffisant."

Lire aussi :

Danilo Petrucci était d'autant plus déçu à l'arrivé de la course qu'il estimait dès les premiers essais de vendredi se trouver dans une situation meilleure que lors des derniers Grands Prix grâce à l'utilisation de réglages quelque peu différents qu'il devait ensuite ajuster. Bien que distancé sur le tour lancé, son rythme lui permettait de se dire "confiant", et il assurait : "J'ai piloté la moto comme j'aime et j'ai eu de meilleures sensations."

La réunion qui s'est tenue à Borgo Panigale n'a toutefois rien d'une révolution, assure le pilote, qui explique recevoir l'aide de son équipe pour essayer sur les réglages de sa machine des options déjà éprouvées plus tôt dans la saison. "Je dois juste m'adapter à la moto et la moto un peu aussi", souligne-t-il, comprenant que la clé vient en réalité de lui. "[Il s'agit] juste d'améliorer mon style de pilotage. Car il est très bon quand il y a beaucoup de traction, quand je peux bien stopper la moto et quand je peux faire ce que je veux avec la moto. Mais quand je dois le changer, je ne savais pas vraiment où travailler, donc je travaillais sur d'autres zones qui n'apportaient pas de résultat. En Aragón par exemple, je me suis mis à faire des choses très différentes sur la moto mais le chrono était toujours le même, donc j'ai demandé ce que je pouvais faire."

"Je me bats toujours pour la troisième place et je veux le faire, je ne lâche pas du tout. C'est l'opposé, j'en donne trop pour le moment, je suis trop agressif sur la moto", ajoute le pilote Ducati.

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Ses difficultés et ses doutes : Lorenzo se livre

Article précédent

Ses difficultés et ses doutes : Lorenzo se livre

Article suivant

Espargaró sauve 3 points dans la douleur

Espargaró sauve 3 points dans la douleur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa