Petrucci, 3e mais prudent : "10 pilotes peuvent jouer le podium"

Danilo Petrucci est satisfait de s'élancer en première ligne au Mans mais s'attend à une lutte acharnée entre de nombreux pilotes pour le podium. Andrea Dovizioso est également bien placé avec la seconde Ducati officielle.

Petrucci, 3e mais prudent : "10 pilotes peuvent jouer le podium"

Les Yamaha étaient favorites pour les qualifications du Grand Prix de France mais les Ducati seront finalement les mieux représentées sur la grille de départ, avec cinq machines sur les trois premières lignes. Danilo Petrucci s'élancera de la troisième place, un résultat qui le satisfait mais qui ne lui donne pas une confiance totale pour la course puisqu'il s'attend à ce que de nombreux pilotes soient en mesure de jouer le podium.

"Je suis très heureux, parce que je savais que je pouvais avoir un bon week-end ici", souligne l'Italien. "Ce matin, dans mon dernier relais, j'ai toujours eu des drapeaux jaunes, donc faire un bon temps était impossible. Donc j'ai dû passer par la Q1 et je me sens bien sur la moto. J'ai toujours apprécié cette piste, depuis mon arrivée en MotoGP et ces dernières saisons. J'ai toujours de bonnes sensations ici. Le problème, c'est qu'en général nous roulons en mai ici, et nous sommes en octobre, donc nous avons dû beaucoup attendre pour être ici mais je suis satisfait."

Lire aussi:

"Depuis Barcelone, j'ai trouvé quelque chose de mieux sur la moto, surtout au freinage, un domaine qui m'a posé problème à cette année. À Barcelone, je perdais beaucoup de temps en ligne droite et il n'y a pas beaucoup de longue ligne droite au Mans, je pense que c'est bien d'être en première ligne parce qu’à mon avis, 10 pilotes peuvent se battre pour le podium demain. Il est important de partir devant, cela permet d'éviter les problèmes et de peut-être mieux gérer la course."

Ducati et Petrucci ont trouvé les bons réglages pour avoir une machine performante au freinage, une nécessité sur le circuit Bugatti et pour avoir des chances dans les duels en course. "Hier, ce n'était pas possible de travailler sur la moto, parce qu’il pleuvait dans la matinée et que la piste était humide dans l'après-midi. Donc nous n'avons pas fait grand-chose d'important avant ce matin. Avant le début du week-end, nous savions déjà quoi faire sur la moto. Il faut être très bon freinage sur cette piste, et nous avons réglé la moto pour être meilleurs au freinage. C’est bien d’avoir une bonne stabilité et de bonnes sensations dans ce domaine. Je pense qu'il est important parce que nous pouvons attaquer et défendre une position ici."

Petrucci a souvent brillé au Mans, le seul circuit sur lequel il a décroché deux podiums en MotoGP, lors des deux dernières saisons. Le pilote Ducati apprécie le tracé, qui arrive au bon moment puisque la course de Barcelone lui a permis de progresser.

 "Je ne sais pas pourquoi je suis rapide ici. J'ai toujours apprécié la piste et son rythme. Il n'y a pas beaucoup de virages serrés. Cette année, j'ai de grosses difficultés au freinage. C'est l'un de mes points forts habituellement. À Barcelone, nous avons trouvé des choses intéressantes et ici, je pense que nous pouvons en profiter pour être rapides. La température de la piste est toujours assez faible ici et cela permet d’éviter une surchauffe du pneu. C'est un problème pour moi habituellement. C’est l’une des raisons qui font que je suis rapide ici."

Dovizioso satisfait malgré des difficultés au freinage

Avec la seconde Ducati officielle, Andrea Dovizioso s’est un temps battu pour la première place, avant d’échouer à la sixième position, avec moins d’un demi-dixième de retard sur son coéquipier. Dovizioso a surtout perdu du temps dans la dernière portion du tracé, en rencontrant des problèmes au freinage.

"Je n’étais pas très bon dans le quatrième secteur, pour plusieurs raisons. Nous devons vérifier. Je pense que je perdais du temps aux virages 11 et 12. Je n’avais pas la trajectoire idéale. Je pense que les Yamaha sont meilleures que nous dans le quatrième secteur. Elles sont plus rapides et constantes."

"J’ai des difficultés au freinage au virage 11. J’essaie toujours un peu trop de ralentir la moto et je ne garde pas assez de vitesse en courbe. Mon freinage n’était pas parfait en qualifications. Dans les deux premiers tours, je freinais trop tard, et dans le troisième, trop tôt. C’était dur. il y avait du vent de côté. C’était dur de tout faire à la perfection. Je perdais un peu trop de temps à cet endroit."

Lire aussi :

Dovizioso reste satisfait du retour de Ducati aux avant-postes après une course difficile à Barcelone, dans laquelle l’Italien a dû se contenter de la 17e place en qualifications avant d’abandonner dès le deuxième virage, en étant pris dans la chute de Johann Zarco, mais il attribue plus son résultat à une méforme de ses concurrents qu’à de véritables progrès sur sa machine.

"Peut-être que nos concurrents sont plus en difficulté que nous sur ce circuit. Me concernant, au niveau des pneus, je pense qu’il y a moins de freinages en ligne, ce qui m’aide peut-être. L’aspect négatif est la gestion du pneu arrière au freinage. Je ne sais pas exactement pourquoi d’autres motos ont plus de difficultés."

partages
commentaires
Attentes des Français, position de Mir : Quartararo fait le vide mental
Article précédent

Attentes des Français, position de Mir : Quartararo fait le vide mental

Article suivant

Jack Miller a mis sa vie "en péril" pour atteindre la première ligne

Jack Miller a mis sa vie "en péril" pour atteindre la première ligne
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021