Ducati doute que Martín rejoindra Yamaha : "Il aime gagner !"

Le clan Ducati ne s'inquiète pas des rumeurs liant Jorge Martín à Yamaha, le constructeur italien ayant le meilleur argument pour le convaincre de rester chez Pramac : une "moto qui gagne", contrairement à la M1.

Jorge Martin, Pramac Racing

Jorge Martín n'a pas caché sa déception quand Ducati lui a préféré Enea Bastianini pour son équipe officielle l'été dernier. Même s'il est devenu le deuxième pilote le mieux payé de la marque en restant chez Pramac, le Madrilène n'a jamais caché son désir de rouler pour une équipe d'usine et n'a pas fermé la porte à un départ pour une autre marque.

Le contrat liant Martín à Ducati court jusqu'en 2024 mais une option lui permet visiblement de partir dès la fin de l'année s'il reçoit une offre venant directement d'un constructeur. Des rumeurs ont plusieurs fois évoqué un intérêt de Yamaha, d'autant que la place de Franco Morbidelli n'est pas garantie à long terme, mais du côté de Ducati, Paolo Ciabatti affiche une certaine confiance.

Jorge Martín a remporté la course sprint et pris la deuxième place de l'épreuve principale au Mans, alors que les représentants Yamaha n'étaient pas en mesure de jouer le top 5. Un tel état de fait devrait selon le directeur sportif de Ducati suffire à convaincre Martín de rester chez Pramac.

"C'est sûr qu'il a une option dans son contrat", a commenté Ciabatti sur le site officiel du MotoGP. "Nous aimerions qu'il reste chez Ducati, c'est l'un des pilotes les plus rapides et en ce moment, Yamaha ne semble pas avoir la moto pour remporter le championnat actuellement. Je suis désolé de le dire mais ça ressemble à ça en ce moment. On ne sait pas pour le moment mais aujourd'hui, il est sur une moto qui gagne et je pense qu'il aimerait rester parce qu'il aime gagner !"

Jorge Martin, Pramac Racing Johann Zarco, Pramac Racing

Jorge Martín et Johann Zarco ont de fortes chances de rester chez Pramac

Ducati a souvent cherché à annoncer les pilotes de ses machines officielles, dans l'équipe d'usine et chez Pramac, relativement tôt les dernières saisons, profitant notamment de sa course à domicile au Mugello, mais le constructeur veut se donner plus de temps cette année, les forfaits répétés d'Enea Bastianini depuis le début de l'année n'ayant pas permis de l'évaluer dans l'équipe officielle.

La tendance va néanmoins vers une prolongation des quatre pilotes, dont Johann Zarco chez Pramac. "Nous n'avons pris aucune décision pour l'avenir", a assuré Paolo Ciabatti. "Malheureusement, Enea a manqué quelques courses et nous aimerions naturellement garder tous les pilotes chez nous."

"Actuellement, les pilotes Gresini et VR46 sont sous contrat avec les équipes, donc les contrats [de Ducati sont] avec Pecco, Enea, Johann et Jorge. Sur le principe, nous sommes satisfaits de chacun d'entre eux [mais] c'est un peu trop tôt pour en parler, en raison du problème d'Enea avec sa chute. Cela repousse forcément tout."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Joan Mir "en survie" et sans solutions sur la Honda
Article suivant Jarvis : les commissaires doivent "restaurer la confiance"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France