MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
13 Heures
:
57 Minutes
:
37 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
7 jours
10 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
35 jours
25 sept.
Prochain événement dans
42 jours
09 oct.
Prochain événement dans
56 jours
16 oct.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
84 jours
13 nov.
Prochain événement dans
91 jours
20 nov.
Prochain événement dans
98 jours

Le nouveau pneu arrière, clé de la saison pour les pilotes Ducati

partages
commentaires
Le nouveau pneu arrière, clé de la saison pour les pilotes Ducati
Par :
24 janv. 2020 à 18:30

Les deux pilotes Ducati, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, estiment qu'il sera crucial de bien comprendre le nouveau pneu arrière de Michelin afin de lutter pour le titre mondial 2020.

À l'occasion de la présentation de la Ducati Desmosedici GP20 à Bologne ce jeudi, les deux pilotes officiels de l'équipe italienne, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, ont pu s'exprimer sur la saison à venir. Et alors que le MotoGP sera équipé pour la quatrième année consécutive de pneumatiques Michelin, les deux Italiens s'attendent à ce que le changement d'enveloppe à l'arrière des machines joue un rôle plus important que prévu en 2020.

Pour la première fois depuis deux ans, Michelin introduit en effet une nouvelle construction pour son pneu arrière cette saison. Si les pilotes ont déjà pu tester ces pneumatiques durant la saison 2019 ainsi que lors des tests de Valence et Jerez, Andrea Dovizioso affirme ne pas avoir une vision complète de ces nouvelles gommes, et que seules les courses pourront donner une réponse définitive aux pilotes.

Lire aussi :

"Ce n'est pas clair. Mais je pense que ça ne l'est pas pour les adversaires [non plus] car ça prend du temps pour comprendre les détails des pneus. Les changements n'ont pas l'air si petits. Il y a un peu plus de grip mais la carcasse est un peu différente, en tout cas elle en a l'air. Quand vous faites cinq tours, c'est une chose. En tests, tout le monde a fait des tours incroyables mais la course montrera des choses différentes. La manière de comprendre les pneus pourrait être différente donc il faut être concentré là-dessus. Les pneus sont peut-être le domaine le plus important pour être fort en course."

Le vice-Champion du monde en titre se satisfait en tout cas du grip supplémentaire apporté par les gommes clermontoises, même s'il n'a pas encore pu pour le moment effectuer de run de course complet lors des séances d'essais : "Les sensations sont bonnes pour tout le monde car avoir un peu plus de grip, c'est bien, mais être rapide sur 15 tours en s'arrêtant deux fois, c'est autre chose qu'être rapide pendant 20 tours. Seule la course pourra montrer la réalité, car tu peux faire des simulations lors des tests, mais c'est différent. Mais nous sommes [tous] dans la même situation. Il faut donc être malin et prêt pour la première manche."

Lire aussi :

Son équipier Danilo Petrucci, qui va disputer sa deuxième saison pour l'écurie d'usine Ducati, a effectué les mêmes observations que Dovizioso. Le manque d'essais actuel sur les nouveaux pneus devrait toutefois être effacé selon lui dès les tests de Sepang, où les pilotes disposeront de trois journées pour tester toutes les nouveautés pour la saison à venir, avant une nouvelle salve d'essais au Qatar, sur la piste qui accueillera la première manche de la saison 2020.

"Malheureusement nous n'avons pas vraiment pu beaucoup les essayer car il a plu lors du dernier jour à Jerez, et ça a été un problème. Sur la première journée des essais, tous les pilotes, même d'autres constructeurs, ont senti plus ou moins les mêmes choses. Mais comme Dovi l'a dit, un run court est différent d'une course de 20, 25 ou 30 tours. Il est encore un peu tôt pour savoir. Bien sûr à Sepang nous aurons beaucoup de temps pour comprendre cela, et nous verrons. Comprendre le comportement des pneus sera l'une des clés [de la saison], comme toujours. Mais chaque année, tout est de plus en plus important."

Dovizioso, le "chevalier blanc" de Ducati, vise de meilleures qualifs

Article précédent

Dovizioso, le "chevalier blanc" de Ducati, vise de meilleures qualifs

Article suivant

Laguna Seca 2008, une confrontation déterminante pour Rossi et Stoner

Laguna Seca 2008, une confrontation déterminante pour Rossi et Stoner
Charger les commentaires