Ducati et Dovizioso n’ont pas été à la fête
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Ce samedi à Indianapolis ne restera sans doute pas dans les souvenirs d’une usine Ducati qui espérait bien concrétiser une première journée de vendredi encourageante. Avec un Andrea Dovizioso dans le trio de tête suivi par Andrea Iannone, les choses ne se présentaient pas si mal. Hélas, la suite a été moins brillante, les pilotes officiels glissant irrémédiablement dans la hiérarchie. Dovizioso a même été contraint d'en passer par les repêchages pour se retrouver dans la finale qualificative. Pire, les deux GP15 ont subi la loi de la GP14 de Danilo Petrucci.

C’est en effet ce dernier qui porte haut les couleurs de Borgo Panigale sur la grille de départ du Grand Prix des Etats-Unis. Une conjoncture qui ne fait pas sourire chez les Italiens qui voient leur Iannone se présenter sur le même septième plot de la grille de départ que celui de l’an dernier, alors qu’il n’était encore qu’un pilote Pramac. Le calice est bu jusqu’à la lie avec un Dovizioso dixième avec un chrono de 1’32.636, loin de son 1’31.844 d’il y a un an.

Ce samedi a été un jour très difficile. Nous ne sommes pas à notre place

Andrea Dovizioso

Une troisième et une quatrième ligne donc pour la dernière-née des Desmosedici qui voit son aînée se pavaner sur la seconde rangée. Ceci alors qu’Indianapolis devait être amical et effacer les déceptions d’Assen et du Sachsenring qui ont presque gâché les vacances estivales. Ce n’est rien de dire que l’on restait dubitatif dans le box des rouges :

"Ce samedi a été un jour très difficile" commentait le pilote de la machine frappée du numéro 4. "Dès le matin, on a perdu du temps et pratiquement toute la première séance d’essais à cause de divers problèmes et on n’a pas pu travailler convenablement. Dès que l’on prend les pneus tendres, on a de grosses vibrations sur l’avant de la moto. Et je n’ai jamais été en mesure d’attaquer comme il faut avec les gommes dures pour prendre une meilleure place sur la grille de départ."

"Nous ne sommes pas à notre place, nous sommes dans le second groupe, néanmoins pas si loin des premiers. Avec un bon départ, je pense que je pourrais gagner des positions." Ensuite, c’est l’usure des pneus et les circonstances de course qui décideront. Andrea Dovizioso espère tout au plus revenir du Brickyard avec une cinquième place.      

partages
commentaires
Valentino Rossi - "Partir huitième est un gros problème"

Article précédent

Valentino Rossi - "Partir huitième est un gros problème"

Article suivant

Valentino Rossi - Le dixième titre ne serait pas le plus beau

Valentino Rossi - Le dixième titre ne serait pas le plus beau
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021