Ducati n'écarte pas un contrat d'un an pour Dovizioso

Si le pilote italien décide, à 34 ans, de ne s'engager que pour une saison supplémentaire, Ducati pourrait le lui accorder.

Ducati n'écarte pas un contrat d'un an pour Dovizioso
Charger le lecteur audio

À un mois et demi de la date supposée du coup d'envoi du championnat, l'interminable pause du MotoGP semble avoir trouvé les limites de la patience des décideurs et des managers de pilotes. Le marché des transferts bat son plein désormais et les annonces devraient s'enchaîner avant que le paddock, réduit et sécurisé, ne prenne la direction de Jerez pour entrer dans la compétition.

Quatre des six équipes d'usine ont à ce jour officialisé au moins un de leurs pilotes pour 2021, mais six guidons restent officiellement à y pourvoir bien que certaines pièces du puzzle semblent avoir trouvé leur place en coulisses. Du côté de Ducati, on sait que Jack Miller a obtenu la promotion qu'il espérait pour l'équipe factory et Danilo Petrucci a révélé que le constructeur lui avait signifié la fin de leur collaboration en MotoGP. De fait, et alors que selon les informations de Motorsport.com Pol Espargaró a choisi de rejoindre Honda, Ducati devrait miser sur Andrea Dovizioso pour compléter sa formation.

Lire aussi :

Aucun accord ne semble toutefois avoir été trouvé pour le moment avec le vice-Champion du monde en titre. En s'exprimant auprès des médias le mois dernier, son manager avait indiqué que les perspectives d'avenir de Dovizioso ne concernaient pas que Ducati, et il avait révélé que les discussions étaient bloquées sur la renégociation du salaire du pilote pour 2020 dans le contexte actuel de crise, repoussant de fait l'ouverture de discussions concrètes pour l'avenir.

Depuis, Borgo Panigale n'a toujours pas eu d'accord à officialiser avec son leader. Le directeur sportif du groupe a toutefois à nouveau envoyé ce week-end un message rassurant, prônant l'ouverture aux exigences du pilote italien et mettant en avant la relation fidèle entre les deux parties.

Paolo Ciabatti a aussi évoqué l'éventualité d'un accord d'un an, ce qui placerait Andrea Dovizioso à contre-courant par rapport aux pilotes officiels des autres marques mais à égalité avec son coéquipier de 2021, Jack Miller, qui dispose d'un contrat d'un an avec une option pour une deuxième saison. "Nous serons ouverts à des discussions à cet égard", a fait savoir Ciabatti à Speedweek. "Si Dovi préfère un contrat d'un an, nous serons heureux de trouver un accord avec lui. S'il préfère un accord de deux ans, il devra être super motivé car il approche de la quarantaine. Mais, franchement, nous sommes disponibles pour de telles discussions."

Lire aussi :

Arrivé chez Ducati en 2013, Andrea Dovizioso en est, comme Marc Márquez avec Honda, à sa huitième année de contrat. Son rival espagnol est déjà engagé pour quatre ans de plus, ce qui le mènera à une fidélité plus grande encore que celle que Mick Doohan a eue pour le HRC (11 ans) et proche de celle que Dani Pedrosa (13 ans). Dovizioso est déjà celui qui a couru le plus longtemps au sein de l'équipe officielle Ducati, loin devant Loris Capirossi et Nicky Hayden, qui ont chacun été associés à l'équipe pendant cinq ans.

"Si Dovi signe pour deux autres années, il sera le pilote MotoGP le plus loyal [à une marque] après Dani Pedrosa", souligne Paolo Ciabatti. "Pour Ducati, il s'agira de la plus longue relation de travail avec un pilote au sein d'une même équipe. Ce serait une étape importante pour nous. Mais comme je l'ai dit, nous n'avons pas encore bouclé les négociations."

partages
commentaires
Zarco, Spies, Kocinski : les pilotes qui ont le plus marqué Poncharal
Article précédent

Zarco, Spies, Kocinski : les pilotes qui ont le plus marqué Poncharal

Article suivant

Márquez : Mettre mon veto à un coéquipier signifierait que j'ai peur

Márquez : Mettre mon veto à un coéquipier signifierait que j'ai peur
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021