Pour Ducati, Petrucci devra faire ses preuves avec le team officiel

partages
commentaires
Pour Ducati, Petrucci devra faire ses preuves avec le team officiel
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
15 nov. 2018 à 09:50

Le directeur sportif de Ducati Corse reconnaît que le choix d'offrir un contrat d'un an à Danilo Petrucci fait écho aux doutes qui entourent ses performances.

Paolo Ciabatti, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, et Danilo Petrucci, Pramac Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Ciabatti
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jorge Lorenzo, Ducati Team

Paolo Ciabatti fait partie de ceux qui auraient souhaité qu'on laisse à Jorge Lorenzo le temps qu'il lui fallait pour finir de s'adapter à la Desmosedici, néanmoins Claudio Domenicali, administrateur délégué de la marque, a pris la décision de montrer la porte au Majorquin avant que celui-ci ait eu le temps de démontrer qu'il était en mesure de gagner avec les Rouges.

Domenicali, "un authentique fan de Ducati" comme le définissent les personnes qui travaillent à ses côtés, a plutôt choisi de donner sa chance à Danilo Petrucci, qui sera donc la saison prochaine le voisin de stand d'Andrea Dovizioso au sein de l'équipe officielle de Borgo Panigale.

Alors que débutera demain le dernier Grand Prix de la saison, celui qui court pour l'instant sous les couleurs de Pramac Racing occupe la huitième place du championnat, à quatre points de Cal Crutchlow et cinq de Johann Zarco, contre qui il se bat pour la place de meilleur indépendant.

Lire aussi :

Malgré la chance qui lui a été donnée, la direction de Ducati conserve certains doutes quant aux performances de Petrucci, toujours en quête de sa première victoire mondiale. Et cela paraît d'autant plus évident lorsque l'on analyse son contrat, car alors que la plupart des pilotes ont un accord jusqu'à fin 2020, celui de Petrucci a une validité initiale de seulement un an et expire fin 2019.

Lorsque Motorsport.com a demandé il y a quelques jours à Paolo Ciabatti s'il ne croyait pas que signer pour un an, là où la majorité de la grille l'a fait pour deux, pourrait laisser penser à Petrucci qu'il était en période d'essai, le directeur sportif a ouvertement affirmé que Ducati avait offert au pilote italien la chance de sa vie et qu'il lui revient désormais de démontrer que ce pari a été le bon.

"Il y a un peu de vérité là-dedans", nous a-t-il en effet répondu. "Une équipe officielle subit beaucoup de pression, tant de la part des médias que des sponsors et il faut qu'il montre qu'il est en mesure de souvent monter sur le podium. Danilo doit voir la saison à venir comme une opportunité unique dans sa vie. Son parcours jusqu'à présent a été très particulier et nous croyons qu'il mérite la chance qui lui est donnée. Mais il doit nous montrer que la décision que nous avons prise est la bonne."

"Il est certain qu'un contrat de deux ans lui donnerait un peu plus de sérénité, mais Ducati veut avoir la certitude que ses deux pilotes sont en mesure de gagner des courses. Je crois donc qu'un contrat d'un an était le plus approprié."

Lire aussi :

Article suivant
Météo - Finale pluvieuse, finale heureuse

Article précédent

Météo - Finale pluvieuse, finale heureuse

Article suivant

Michelin : fraîcheur, pluie et grip faible, un cocktail délicat

Michelin : fraîcheur, pluie et grip faible, un cocktail délicat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Oriol Puigdemont