Ducati a déterminé la répartition de ses huit machines en 2022

Ducati a décidé quels pilotes disposeront de sa moto la plus récente en 2022. Enea Bastianini devra se contenter d'un modèle 2021 mais Gresini espère que sa recrue bénéficiera de certaines évolutions.

Ducati a déterminé la répartition de ses huit machines en 2022

Huit Ducati seront sur la grille la saison prochaine, soit le tiers du plateau : celles de l'équipe officielle et les deux du team Pramac, comme cette année, auxquelles d'ajouteront les machines de Gresini, désormais séparé d'Aprilia, et de VR46, qui va rejoindre le MotoGP, tandis qu'Avintia va quitter la catégorie. À Borgo Panigale, les ingénieurs planchent sur leur futur moto et cherchent à améliorer une machine déjà souvent considérée comme la meilleure du plateau.

Le modèle 2022 sera ainsi doté d'un moteur amélioré et d'innovations aérodynamiques, ainsi que de changements dans l'électronique destinés à faciliter les réglages et à mieux les adapter au pneu arrière lancé l'an dernier et qui a souvent posé problème à ses pilotes. Cette GP22 ne sera pas une révolution par rapport au modèle de cette année mais les ingénieurs italiens attendent une différence notable, et utiliser cette version aura donc son importance dans le clan Ducati, qui ne sera pas en mesure d'en produire suffisamment pour tous les pilotes.

Motorsport.com a appris que la Desmosedici version 2022 sera fournie à cinq d'entre eux, les trois autres utilisant la 2021. Les pilotes de l'équipe officielle, Pecco Bagnaia et Jack Miller, disposeront naturellement de la machine de dernière génération, tout comme Johann Zarco et Jorge Martín, les représentants de Pramac, qui restera le partenaire privilégié de la marque.

C'est surtout dans les deux nouveaux teams satellites de Ducati qu'une certaine inconnue subsistait. Les pilotes Gresini, Enea Bastianini et Fabio Di Giannantonio, auront tous les deux dans le modèle 2021, alors que chez VR46, qui doit encore formellement confirmer ses pilotes, Luca Marini disposera comme cela était pressenti de la moto 2022, contrairement à son coéquipier Marco Bezzecchi.

Équipe

Pilote

Modèle

Ducati

Pecco Bagnaia

2022

Ducati

Jack Miller

2022

Pramac

Johann Zarco

2022

Pramac

Jorge Martín

2022

Gresini

Enea Bastianini

2021

Gresini

Fabio Di Giannantonio

2021

VR46

Luca Marini

2022

VR46

Marco Bezzecchi

2021

Gresini espère des évolutions pour Bastianini

Les GP19 vieillissantes utilisées par Avintia cette saison et avec laquelle Bastianini a décroché deux podiums dans les courses de Misano rejoindront donc les musées. Le pilote italien avait un mince espoir de convaincre Ducati de lui fournir une machine plus récente, sans réellement y croire puisque la nature de sa moto avait déjà été déterminée. Gresini compte néanmoins sur un coup de pouce car si son pilote n'aura pas la machine la plus récente, il pourrait néanmoins recevoir certaines évolutions.

"Ce dont nous avons convenu contractuellement avec Ducati est une chose, c'est-à-dire la moto d'usine actuelle de 2021 qui s'est avérée extrêmement compétitive", a déclaré Carlo Merlini, directeur commercial de Gresini, à Misano, avec l'espoir que les performances "remarquables" de Bastianini, qui reste sur quatre arrivées consécutives dans le top 6, seront récompensées.

"Ça créé beaucoup d'excitation pour nous de l'avoir dans le line-up [pour 2022]. Il est directement sous contrat avec Ducati et, comme d'habitude, si les résultats continuent à arriver, alors je suis sûr que Ducati l'aidera et fournira quelques améliorations pour la moto. Mais comme je l'ai dit, le package 2021 est très compétitif et nous en sommes très heureux."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Oliveira passe enfin son permis moto, Quartararo s'y refuse !
Article précédent

Oliveira passe enfin son permis moto, Quartararo s'y refuse !

Article suivant

Quartararo : la Yamaha serait "la meilleure" avec plus de puissance

Quartararo : la Yamaha serait "la meilleure" avec plus de puissance
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021