EL1 - Álex Márquez signe le meilleur temps puis chute

Álex Márquez a concentré toute l'attention durant les Essais Libres 1 du Grand Prix de Teruel, avec le meilleur temps mais aussi la seule chute de la séance.

EL1 - Álex Márquez signe le meilleur temps puis chute

Le MotoGP est sur le MotorLand Aragón pour un deuxième week-end consécutif et c'est dans des conditions bien meilleures qu'il y a une semaine que cette première séance d'essais s'est déroulée. La température de la piste était de 19°C, sept unités de plus qu'au début des EL1 il y a une semaine, offrant ainsi beaucoup plus d'adhérence aux pilotes et leur évitant aussi les chutes, sauf pour Álex Márquez dans les derniers instants de la séance. Le plateau a également profité de conditions plus proches que celles attendues en course, ce qui a facilité le travail sur les pneus.

Les pilotes ont majoritairement choisi un pneu tendre à l'avant et un médium à l'arrière pour leur premier relais, et ce sont d'abord les représentants du team SRT, Fabio Quartararo et Franco Morbidelli, qui se sont échangés la première position, avant que Jack Miller établisse une référence en 1'49"266. Le pilote Pramac a ensuite été battu par Maverick Viñales, à nouveau le seul pilote de l'équipe Yamaha officielle ce week-end, Valentino Rossi devant rester à l'isolement en raison de son test positif au COVID-19.

Lire aussi :

Les Honda ont pris le pouvoir à la fin de ce premier run, d'abord avec Takaaki Nakagami, fraîchement reconduit chez LCR pour deux saisons, ensuite avec Álex Márquez, premier pilote à passer sous la barre des 1'49, grâce à un chrono de 1'48''953. L'Espagnol est très attendu ce week-end, après deux podiums consécutifs et surtout une spectaculaire remontée durant le classement au Grand Prix d'Aragón. Nakagami, qui souhaitait se plonger dans les données de l'Espagnol, a pris l'avantage à la fin de son premier relais, pour 0''331.

Pour le deuxième run, les pilotes ont une nouvelle fois majoritairement opté pour un tendre à l'avant et un medium à l'arrière, même si certains, comme Álex Márquez, ont fait le choix inverse. En fin de séance, le pilote Repsol Honda a repris la première place, en étant le seul à se lancer dans l'exercice du time attack. Dans le tour suivant, alors qu'il était en mesure d'améliorer son temps, il a chuté au dernier virage, où il arrivait pourtant à prendre une trajectoire plus serrée que les autres pilotes en course dimanche.

Des Yamaha discrètes, des Ducati toujours en retrait

Malgré cette erreur, Márquez a conservé la première place devant Nakagami, qui assure le doublé à Honda. Joan Mir, leader du championnat, a été l'un des rares pilotes à améliorer son temps durant son deuxième run, pour remonter à la troisième position.

Les Yamaha, dominatrices pendant les essais la semaine dernière, se montrent plus discrètes avec la cinquième place pour Franco Morbidelli, devant Maverick Viñales. Fabio Quartararo s'est concentré sur le rythme de course et il ne pointe qu'au 17e rang. Le Français n'a pas encore roulé avec le pneu medium à l'avant, qui lui a posé problème durant le Grand Prix d'Aragón en raison d'une pression trop élevée. Il a été l'un des rares à partir à la faute dans cette séance, en devant emprunter un échappatoire.

Lire aussi :

Jack Miller a réalisé le septième temps au guidon de la seule Ducati présente dans le top 10. Il devance les frères Espargaró, Aleix et Pol. Cal Crutchlow complète le top 10. En fin de séance, l'Anglais s'est arrêté sur le bord de la piste en raison d'un problème technique. Johann Zarco a pris la 11ème place. Les pilotes du team Ducati factory sont encore distancés, avec Danilo Petrucci 14e, deux positions devant Andrea Dovizioso. Francesco Bagnaia, qui reste sur une chute au GP d' Aragón, n'a pris que la 21e place.

Spain GP de Teruel - MotoGP - EL1

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Álex Márquez Honda 18 1'48.184  
2 Japan Takaaki Nakagami Honda 21 1'48.622 0.438
3 Spain Joan Mir Suzuki 20 1'48.993 0.809
4 Germany Stefan Bradl Honda 19 1'49.003 0.819
5 Italy Franco Morbidelli Yamaha 21 1'49.100 0.916
6 Spain Maverick Viñales Yamaha 17 1'49.176 0.992
7 Australia Jack Miller Ducati 16 1'49.211 1.027
8 Spain Aleix Espargaró Aprilia 19 1'49.305 1.121
9 Spain Pol Espargaró KTM 15 1'49.346 1.162
10 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 13 1'49.356 1.172
11 France Johann Zarco Ducati 19 1'49.360 1.176
12 Spain Álex Rins Suzuki 20 1'49.372 1.188
13 Portugal Miguel Oliveira KTM 17 1'49.442 1.258
14 Italy Danilo Petrucci Ducati 19 1'49.482 1.298
15 Spain Iker Lecuona KTM 18 1'49.501 1.317
16 Italy Andrea Dovizioso Ducati 18 1'49.512 1.328
17 France Fabio Quartararo Yamaha 18 1'49.621 1.437
18 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 18 1'49.727 1.543
19 South Africa Brad Binder KTM 17 1'49.962 1.778
20 Spain Tito Rabat Ducati 22 1'50.215 2.031
21 Italy Pecco Bagnaia Ducati 16 1'50.251 2.067

partages
commentaires
Statu quo chez Ducati : ni consignes, ni dialogue

Article précédent

Statu quo chez Ducati : ni consignes, ni dialogue

Article suivant

Dovizioso promet de bientôt annoncer sa décision pour 2021

Dovizioso promet de bientôt annoncer sa décision pour 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Teruel
Catégorie EL1
Lieu MotorLand Aragón
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021