EL1 - Dovi pose la marque, Guintoli P5 loin devant Quartararo et Zarco

La séance d'EL1 a été difficile pour Fabio Quartararo et Johann Zarco, tandis que Dovizioso et Marquez sont déjà au rendez-vous aux avant-postes.

EL1 - Dovi pose la marque, Guintoli P5 loin devant Quartararo et Zarco

Dix ans. Dix ans que Marc Márquez n'a pas été battu sur le Sachsenring ! De quoi décourager même les plus solides de ses adversaires, dont certains, comme Rins, qui ont en plus fini à terre, ou d'autres, comme les pilotes Ducati, qui luttent avec leur moto. Mais déjà, alors que le plateau reprend la piste après trois semaines de trêve estivale, en République Tchèque, les choses repartent de zéro, comme chaque week-end.

Vint-deux ans après sa première victoire en Championnat du monde, Rossi est encore là. "Cela fait très, très longtemps, mais je m'en souviens très bien parce que je pense qu'aucun pilote n'oublie jamais sa première victoire en Championnat du monde. Et puis c'est un endroit spécial pour moi parce qu'en 1997, j'ai aussi gagné ici mon premier titre, je suis devenu Champion du monde pour la première fois. C'est une piste fantastique, je crois que tous les pilotes l'apprécient, parce qu'elle est très fun, très large, très rapide, surtout avec la MotoGP. C'est donc toujours un plaisir de courir ici à Brno."

Le fun, cependant, s'acquiert aussi avec un bon temps au tour sur le sinueux tracé de 5,403 km, composé de six virages gauche et huit à droite. En ce sens, on aura vu le Docteur plus à la fête que lors des 45 minutes d'EL1 : 10e à près d'une seconde, le vétéran aura été discret lors de ce roulage ensoleillé.

La séance aura commencé par une référence posée par Márquez en 1'56''948, installée devant les chronos des Ducati de Miller et Dovizioso. Premier placé des pilotes Yamaha, Viñales se positionnait quatrième devant Morbidelli et la Suzuki de Rins, avant que certains pilotes ne commencent à utiliser le pneu arrière tendre dans les dernières minutes et que Sylvain Guintoli ne place sa Suzuki en seconde position, annonçant de nombreuses améliorations de toutes parts. C'est néanmoins avec le medium arrière que Dovizioso a établi sa propre marque en 1'56''919, le plaçant aux commandes à quelques secondes du terme de la séance.

Lire aussi :

La première chute du week-end aura été à mettre au compte de Francesco Bagnaia. Le pilote Pramac cherche encore à gagner en confiance et son approche pourtant précautionneuse, selon ses propres mots, ne suffit pas à rester sur la moto. L'Italien boucle néanmoins la séance avec le 12e chrono.

Cette séance d'EL1 pourrait déjà avoir eu une importance notable, alors que l'incertitude demeure sur les conditions météorologiques de la journée de samedi, lors de laquelle des orages sont attendus et que la piste pourrait être humide et rendre les améliorations de chrono difficiles en vue des qualifications.

Premier Français, Sylvain Guintoli est crédité du 5e chrono, tandis que les préparatifs auront été plus difficiles pour Quartararo (18e) et Johann Zarco, bon dernier.

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Italy Andrea Dovizioso 17 1'56.919  
2 Spain Marc Márquez 18 1'56.948 0.029
3 Spain Maverick Viñales 18 1'56.982 0.063
4 Portugal Miguel Oliveira 17 1'57.018 0.099
5 France Sylvain Guintoli 16 1'57.371 0.452
6 Australia Jack Miller 15 1'57.385 0.466
7 Malaysia Hafizh Syahrin 16 1'57.726 0.807
8 Italy Franco Morbidelli 17 1'57.763 0.844
9 Spain Álex Rins 18 1'57.809 0.890
10 Italy Valentino Rossi 18 1'57.827 0.908
11 Spain Pol Espargaró 14 1'57.834 0.915
12 Italy Francesco Bagnaia 14 1'57.950 1.031
13 Italy Danilo Petrucci 17 1'57.961 1.042
14 Spain Tito Rabat 17 1'58.029 1.110
15 United Kingdom Cal Crutchlow 16 1'58.033 1.114
16 Spain Aleix Espargaró 14 1'58.052 1.133
17 Japan Takaaki Nakagami 16 1'58.101 1.182
18 France Fabio Quartararo 19 1'58.246 1.327
19 Czech Republic Karel Abraham 16 1'58.287 1.368
20 Italy Andrea Iannone 16 1'58.371 1.452
21 Spain Joan Mir 15 1'58.500 1.581
22 Germany Stefan Bradl 17 1'58.968 2.049
23 France Johann Zarco 16 1'59.028 2.109
partages
commentaires
Nakagami pousse auprès de Honda pour une moto d'usine 2020

Article précédent

Nakagami pousse auprès de Honda pour une moto d'usine 2020

Article suivant

"Rien à perdre" pour Viñales, à 100 points de Márquez

"Rien à perdre" pour Viñales, à 100 points de Márquez
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021