EL2 - Bagnaia et Quartararo de retour aux avant-postes avec Espargaró

Au terme de EL2 particulièrement disputés sur piste séchante, Pecco Bagnaia a eu le dernier mot face à Aleix Espargaró et Fabio Quartararo sur le circuit d'Assen.

EL2 - Bagnaia et Quartararo de retour aux avant-postes avec Espargaró
Charger le lecteur audio

Le Grand Prix des Pays-Bas a démarré sous un déluge, qui a piégé plusieurs pilotes en EL1, à commencer par Enea Bastianini, qui est heureusement sorti indemne de sa glissade à grande vitesse dans les graviers. L'Italien a conclu bon dernier la séance et devait donc remonter dans le classement en EL2, tout comme Pecco Bagnaia et Fabio Quartararo. Bien qu'aux avant-postes tout au long de la session, le pilote Yamaha n'a en effet conclu qu'au 17e rang.

Lire aussi :

Cette fois, la météo était plus clémente, avec un ciel nuageux mais pas de pluie. Les températures étaient de 18 degrés dans l'air et 23 degrés en piste. Dans ces conditions mixtes, Quartararo a tout de suite pris son rythme pour établir le premier temps de référence en 1'44"015 devant Álex Rins et Maverick Viñales.

Il était néanmoins doublé par nombre de pilotes dès le second tour lancé, et ce sont Aleix Espargaró puis Álex Márquez qui se sont emparés de la tête de la séance. Le pilote LCR Honda a amélioré de plus de quatre dixièmes le meilleur temps du matin réalisé par Jack Miller, malgré une chaleur en sortant de la dernière chicane.

Au terme du premier run, Álex Márquez menait toujours devant Pecco Bagnaia, Johann Zarco, Álex Rins, Franco Morbidelli et Aleix Espargaró. Fabio Di Giannantonio, Fabio Quartararo et Joan Mir complétaient le top 10, qui était aussi le classement provisoire pour la Q2, tandis que Miguel Oliveira plaçait la première KTM au 12e rang. Enea Bastianini était 22e et Maverick Viñales bon dernier.

 

À leur retour en piste, le plateau MotoGP voyait la hiérarchie quelque peu se modifier, avec un meilleur temps réalisé par Miguel Oliveira, devant Aleix Espargaró et Franco Morbidelli. Très rapidement, le Portugais était doublé par Johann Zarco, premier pilote à descendre sous la barre des 1'40 avec un chrono en 1'39"511, et concluait le second run en leader.

La piste séchant de plus en plus, Luca Marini était le premier à passer les pneus slicks à 15 minutes de la fin de la séance et enchaînait les chronos rapides, repoussant à plus d'une seconde son premier adversaire, qui n'était autre que Lorenzo Savadori, le pilote d'essais Aprilia. Disposant d'une nouvelle spécification moteur qui devrait être homologuée d'ici la fin de la saison, l'Italien reléguait ses coéquipier à plus de trois secondes.

L'intégralité des pilotes rentrait alors aux stands pour passer en pneus slicks, et les chronos pouvaient alors descendre pour les dix dernières minutes.

Longtemps dans le fond du classement, Fabio Quartararo s'est emparé du meilleur temps avant de rapidement devoir le concéder, tour à tour à Pecco Bagnaia puis à Marco Bezzecchi et à Miguel Oliveira.

Sur piste séchante, le classement n'a cessé de bouger jusqu'au drapeau à damier, et c'est finalement Pecco Bagnaia qui a eu le dernier mot, devant Aleix Espargaró et Fabio Quartararo. L'Italien et le Français sont parvenus à entrer dans le top 10, un résultat important puisque le classement pourrait rester en l'état si les EL3 devaient se dérouler sous la pluie demain. Enea Bastianini l'a pour sa part manqué pour seulement quatre millièmes face à Marco Bezzecchi, qui est parti à la faute en fin de séance.

Un temps aux avant-postes, Johann Zarco a terminé neuvième et sauve donc sa place en Q2 provisoire, à l'inverse de Miguel Oliveira, qui a fini 16e.

Mise à jour : Tous les chronos réalisés par Aleix Espargaró dans son dernier relais ont été annulés, Aprilia ayant conservé sur sa moto un spoiler arrière autorisé uniquement lorsque le pilote a des pneus pluie. Il se retrouve bon dernier avec un chrono hors des 105%.

Rendez-vous demain à 9h55 pour les EL3.

Netherlands GP des Pays-Bas - MotoGP - EL2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Pecco Bagnaia Ducati 19 1'33.274  
2 France Fabio Quartararo Yamaha 20 1'33.579 0.305
3 Spain Álex Rins Suzuki 14 1'33.611 0.337
4 Australia Jack Miller Ducati 18 1'33.833 0.559
5 Spain Joan Mir Suzuki 21 1'33.899 0.625
6 Spain Maverick Viñales Aprilia 17 1'33.938 0.664
7 South Africa Brad Binder KTM 21 1'34.127 0.853
8 France Johann Zarco Ducati 18 1'34.286 1.012
9 Italy Marco Bezzecchi Ducati 17 1'34.312 1.038
10 Italy Enea Bastianini Ducati 15 1'34.316 1.042
11 Japan Takaaki Nakagami Honda 19 1'34.504 1.230
12 Italy Luca Marini Ducati 18 1'34.536 1.262
13 Spain Álex Márquez Honda 17 1'34.599 1.325
14 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 18 1'34.650 1.376
15 Portugal Miguel Oliveira KTM 21 1'34.676 1.402
16 Spain Jorge Martín Ducati 17 1'34.823 1.549
17 Italy Franco Morbidelli Yamaha 22 1'34.828 1.554
18 Spain Pol Espargaró Honda 17 1'34.834 1.560
19 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 18 1'34.902 1.628
20 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 19 1'35.081 1.807
21 Australia Remy Gardner KTM 19 1'35.222 1.948
22 South Africa Darryn Binder Yamaha 15 1'35.571 2.297
23 Germany Stefan Bradl Honda 10 1'35.951 2.677
24 Spain Raúl Fernández KTM 17 1'36.226 2.952
25 Spain Aleix Espargaró Aprilia 15 1'41.360 8.086

partages
commentaires

Voir aussi :

Heureux chez Pramac, Zarco prêt à renoncer au "rêve" du team officiel
Article précédent

Heureux chez Pramac, Zarco prêt à renoncer au "rêve" du team officiel

Article suivant

Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"

Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"