EL2 - Chrono record pour Bagnaia, Ducati maintient sa domination

Pecco Bagnaia a battu le record du Sachsenring en Essais Libres 2, tandis que Ducati a placé cinq pilotes parmi les six premiers.

EL2 - Chrono record pour Bagnaia, Ducati maintient sa domination
Charger le lecteur audio

La température a grimpé avant cette deuxième séance du Grand Prix d'Allemagne, pour atteindre 24°C dans l'air et surtout 46°C sur la piste, offrant ainsi aux pilotes des conditions plus propices à l'évaluation des pneus en vue des qualifications et de la course, pour lesquelles une plus forte chaleur est attendue.

Lire aussi :

Les pilotes ont naturellement opté pour les gommes les plus dures, les plus à même de résister à un asphalte brûlant, et dès leurs premiers tours rapides, ils ont fait tomber la référence établie par Jack Miller dans la matinée en 1'21"479. Aleix Espargaró a même rapidement brisé la barre des 1'21, grâce à un tour effectué en 1'20"789.

Pecco Bagnaia s'est rapproché à 0"054 et a conclu son premier relais à la deuxième place, devant une grande partie de l'armada Ducati puisque six des huit représentants de la marque figuraient parmi les neuf premiers. Johann Zarco occupait la troisième place devant Jorge Martín, tandis que Jack Miller était sixième. Miguel Oliveira, cinquième, et Fabio Quartararo, septième, faisaient partie des rares "non Ducati" dans le top 10.

À ce stade, Álex Rins se trouvait à l'autre bout du classement, au 22e rang. Tombé en EL1 et souffrant d'un poignet gauche fracturé ainsi que d'une cheville douloureuse après l'accident du premier virage à Barcelone, le pilote Suzuki pointait à près de sept dixièmes de Joan Mir avec la même machine.

Cette séance était cependant déterminante pour évaluer l'état de forme du Barcelonais et prendre une décision sur sa participation pour la suite du week-end. Rins a rassuré lorsqu'il a repris la piste puisqu'il est remonté au troisième rang, battant un Maverick Viñales qui venait de prendre cette position.

Les améliorations sont néanmoins restées rares au cœur de la séance, moment surtout destiné à des relais longs afin d'évaluer la tenue des pneus, certains pilotes donnant sa chance au medium, à l'arrière comme à l'avant.

Bagnaia s'offre le record de la piste

Joan Mir a succédé à son coéquipier au troisième rang, se rapprochant à 0"092 d'Aleix Espargaró, mais il a fallu attendre les dix dernières minutes pour voir les pilotes se lancer dans l'exercice du time attack avec des pneus tendres afin de viser les premières places en vue d'une entrée directe en Q2. Jack Miller a été le premier à frapper et a repoussé Espargaró à 0"578. Le pilote Aprilia a répliqué, revenant à 0"073 puis à 0"008 de l'Australien.

Après avoir dégringolé au 15e rang, Fabio Quartararo est remonté à la sixième place, mais en cette fin de séance, les Ducati étaient les plus véloces : Pecco Bagnaia a battu Jack Miller pour 0"079, avec un nouveau record de la piste à la clé, avant d'améliorer une nouvelle fois son temps. Luca Marini s'est positionné entre les deux pilotes de l'équipe officielle, au deuxième rang.

Bagnaia a conservé la première place devant Marini et Miller, qui ont ainsi assuré un triplé à Ducati. La marque a même placé cinq pilotes aux six premières places, Aleix Espargaró étant le seul intrus au quatrième rang, devant Johann Zarco et Jorge Martín. Fabio Quartararo a terminé la séance à la septième place, devant Maverick Viñales, Fabio Di Giannantonio et Joan Mir. Tous les pilotes ont été plus rapides dans cette séance qu'en EL1, à l'exception d'Andrea Dovizioso, ce qui signifie que les dix premiers sont provisoirement qualifiés pour la Q2.

Rins est pour le moment le premier hors de ce top 10 au cumul des séances mais pourra tenter d'y entrer samedi matin, s'il décide de poursuivre son week-end. Takaaki Nakagami a été le meilleur représentant de Honda au 12e rang, devant Enea Bastianini. Les pilotes KTM sont tous mal placés, le premier d'entre eux, Miguel Oliveira, n'étant que 17e.

Lire aussi :

Germany GP d'Allemagne - MotoGP - EL2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Pecco Bagnaia Ducati 23 1'20.018  
2 Italy Luca Marini Ducati 20 1'20.133 0.115
3 Australia Jack Miller Ducati 22 1'20.211 0.193
4 Spain Aleix Espargaró Aprilia 22 1'20.219 0.201
5 France Johann Zarco Ducati 26 1'20.264 0.246
6 Spain Jorge Martín Ducati 23 1'20.275 0.257
7 France Fabio Quartararo Yamaha 22 1'20.399 0.381
8 Spain Maverick Viñales Aprilia 22 1'20.478 0.460
9 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 18 1'20.545 0.527
10 Spain Joan Mir Suzuki 24 1'20.574 0.556
11 Spain Álex Rins Suzuki 19 1'20.591 0.573
12 Japan Takaaki Nakagami Honda 24 1'20.616 0.598
13 Italy Enea Bastianini Ducati 19 1'20.747 0.729
14 Spain Pol Espargaró Honda 20 1'20.816 0.798
15 Italy Franco Morbidelli Yamaha 21 1'20.856 0.838
16 Italy Marco Bezzecchi Ducati 22 1'20.866 0.848
17 Portugal Miguel Oliveira KTM 24 1'20.915 0.897
18 Spain Álex Márquez Honda 25 1'21.053 1.035
19 South Africa Darryn Binder Yamaha 22 1'21.113 1.095
20 Germany Stefan Bradl Honda 25 1'21.117 1.099
21 South Africa Brad Binder KTM 20 1'21.268 1.250
22 Australia Remy Gardner KTM 21 1'21.303 1.285
23 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 21 1'21.776 1.758
24 Spain Raúl Fernández KTM 20 1'21.820 1.802
partages
commentaires

Luigi Taveri sera intronisé Légende du MotoGP en Autriche

Johann Zarco ravi d'avoir immédiatement été dans le rythme