EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !

partages
commentaires
EL2 - Dovizioso en tête pour 5 millièmes !
Par : Léna Buffa
24 août 2018 à 14:18

Andrea Dovizioso a signé le meilleur temps de la journée de lancement du Grand Prix de Grande-Bretagne, où chacun a tenté de se mettre à l'abri dès que possible par crainte de pluie.

Après une matinée ensoleillée, la pluie a fait une première apparition, timide, pendant la séance Moto3 en début d'après-midi, sans toutefois s'intensifier suffisamment pour mouiller la piste de Silverstone. La menace restant certaine (confirmée peu après avec un retour en force de la pluie pendant la séance Moto2), les pilotes MotoGP ne se sont pas fait prier pour entamer leur séance sitôt la pitlane ouverte, l'objectif étant de figurer samedi midi dans le top 10 au cumul des trois EL qui auront alors été disputés.

Avec désormais 16°C dans l'air et 23°C au sol, ils ont été un peu plus nombreux à tenter d'évaluer les pneus hard, à l'avant comme à l'arrière. C'est avec cette gomme (à l'avant) que Marc Márquez a pris les commandes dans son troisième tour, avec un chrono de 2'02"593 : s'il était personnellement plus rapide que ce matin, l'Espagnol restait tout de même à une demi-seconde du temps de référence établi par Maverick Viñales en EL1. Et ce chrono du pilote Yamaha allait résister longtemps.

Lire aussi :

Márquez a poursuivi son effort pour atteindre les 2'02"228, conservant alors les rênes avec sept centièmes d'avance sur Dovizioso et 0"155 sur Viñales. Le pilote Ducati allait parvenir à égaler ce chrono du #93 dans son dixième tour, tandis que Valentino Rossi se portait au troisième rang, à 0"045 des deux hommes, suivi de près par Jack Miller et Maverick Viñales.

Lancé dans un time attack en pneus hard-medium neufs, Rossi s'est porté en tête avec un chrono de 2'02"152, à dix minutes de la fin de la séance. Un chrono qui ne battait toujours pas celui établi ce matin par Viñales.

Mais ce n'était que le début de la phase la plus intense de la séance et le classement s'est véritablement animé dans les dernières minutes, avec d'abord la prise de pouvoir de Dovizioso. Premier pilote à atteindre les 2'01, l'Italien s'y est installé si largement (2'01"385) que personne n'a été en mesure de le priver de la première place, bien qu'il soit encore très loin du record des lieux (1'59"941).

Crutchlow s'est installé à la deuxième position en échouant à seulement cinq millièmes du leader, Viñales a pris la troisième place (+0"061), et Zarco a bondi de la 14e à la quatrième place dans son attaque du chrono. Dans les instants qui ont suivi, Márquez a fait redescendre le Français d'un cran en signant le quatrième temps. Puis, et alors qu'il était seulement 17e à l'apparition du drapeau à damier, Jorge Lorenzo a sauvé sa place dans le top 10 en se propulsant in extrémis au cinquième rang.

Enfin, Jack Miller a lui aussi repoussé Johann Zarco d'un cran, néanmoins le Français est le dernier à avoir tourné en 2'01 et concède une demi-seconde au leader du jour. Avec un autre time attack, cette fois en medium-soft, Valentino Rossi a signé le huitième temps et devance Andrea Iannone et Álvaro Bautista.

Petrucci, Pedrosa, Rins hors du top 10

On notera que Tito Rabat est parti à la faute dans le virage de Farm à l'approche du dernier quart d'heure. Alors que sa GP17 principale a été passablement détruite dans l'accident, le pilote espagnol, qui occupait alors la sixième place, a pu reprendre la piste à temps pour tenter de défendre sa place dans le top 10. Il a toutefois subi un premier affront de la part de Takaaki Nakagami avant de rétrograder encore sous le coup des attaques de Lorenzo et de Petrucci.

Lire aussi :

Ce dernier n'est toutefois pas parvenu à se positionner dans le top 10 : il termine 12e et devra tenter d'obtenir la qualification directe pour la Q2 samedi matin lors des EL3. De même pour Dani Pedrosa, 17e ce matin et 15e cet après-midi. Álex Rins n'est pas mieux loti, classé seulement 19e, tandis que la première Aprilia, celle d'Aleix Espargaró, est 16e et la première KTM pilotée par Bradley Smith occupe le 17e rang.

Loris Baz, de retour ce week-end en remplacement d'un Pol Espargaró convalescent, termine la séance à la 23e position.

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Essais Libres 2
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 Italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18 16 2'01.385
2 United Kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 16 0.005
3 Spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 18 0.061
4 Spain Marc Márquez  Honda RC213V 17 0.144
5 Spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18 14 0.397
6 Australia Jack Miller  Ducati GP18 16 0.434
7 France Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 16 0.577
8 Italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 16 0.767
9 Italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 17 0.846
10 Spain Álvaro Bautista  Ducati GP17 18 1.063
11 Japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V 18 1.130
12 Italy Danilo Petrucci  Ducati GP18 16 1.231
13 Spain Tito Rabat  Ducati GP17 14 1.319
14 Italy Franco Morbidelli  Honda RC213V 15 1.374
15 Spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 17 1.479
16 Spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 14 1.553
17 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16 15 1.589
18 Malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1 16 1.908
19 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 17 2.206
20 United Kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP 15 2.425
21 Switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V 14 2.793
22 Czech Republic Karel Abraham  Ducati GP17 15 2.838
23 France Loris Baz  KTM RC16 16 3.388
24 Belgium Xavier Siméon  Ducati GP17 13 3.827
Prochain article MotoGP
Dovizioso : Le problème, c'est si Lorenzo continue à gagner !

Article précédent

Dovizioso : Le problème, c'est si Lorenzo continue à gagner !

Article suivant

Aprilia a sanctionné Redding pour ses critiques virulentes

Aprilia a sanctionné Redding pour ses critiques virulentes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Silverstone
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres