EL2 - Marc Márquez enfonce le clou
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Andrea Iannone, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

C’est un Marc Márquez dominateur qui termine cette première journée d’un Grand Prix d’Allemagne qu’il voudrait placer sous le signe de la revanche du camouflet subi il y a quinze jours à Assen. En tête dès le matin et semblant bien apprivoiser le pneu avant asymétrique amené par Bridgestone, il a porté la référence chronométrique à 1’21.621, ce qui le rapproche de son propre record du tracé établi l’an passé en 1’20.937.

Une performance d’autant plus intéressante qu’avec l’élévation des températures, les pilotes officiels Yamaha ont marqué le pas. Tandis que le double Champion du Monde Honda enchaînait les tours en 1’21 et 1’22, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi se contentaient respectivement des quatrième et septième rangs.

Bradley Smith premier des Yamaha

C’est donc sur la M1 de Bradley Smith que la firme d’Iwata a dû compter cet après-midi pour rester dans le trio de tête. Une belle performance de la part de l’Anglais de chez Tech3 qui avait tant souffert l’an passé sur ce tracé, avec quatre chutes durant le meeting.

Les affaires de Ducati, quant à elles, sont menées par Andrea Iannone, troisième avec son pneu très tendre alors que Yonny Hernandez est neuvième devant l’autre officiel de Borgo Panigale, Andrea Dovizioso, qui sauve sa tête dans le top 10. Le tout face à la Ducati GP14.2 d’un Hector Barberá bon onzième et premier des Open.

Les déçus s’appellent Cal Crutchlow, douzième, et Pol Espargaró, treizième, et, de fait, pour l’instant condamnés aux repêchages en vue de la séance qualificative. Les Français sont un peu plus loin avec un Mike Di Meglio dix-septième devant l’officiel Aprilia Bautista et le compatriote Loris Baz. Parmi le trio des remplaçants présents ce week-end, on note un Aoyama vingt-deuxième malgré une chute alors que Michaël Laverty est vingt-quatrième devant Claudio Corti, dernier.   

MotoGP - GP d'Allemagne - Essais Libres 2

Cla  Nº  Pilote  Moto Temps/Ecart 
93  Marc Marquez Honda 1'21.621 
38  Bradley Smith Yamaha 0.119
29  Andrea Iannone Ducati 0.203
99  Jorge Lorenzo Yamaha 0.265
26  Dani Pedrosa Honda 0.268
41  Aleix Espargaro Suzuki 0.474
46  Valentino Rossi Yamaha 0.538
45  Scott Redding Honda 0.549
68  Yonny Hernandez Ducati 0.575
10  Andrea Dovizioso Ducati 0.719
11  Hector Barbera Ducati 0.792
12  35  Cal Crutchlow Honda 0.804
13  44  Pol Espargaro Yamaha 0.815
14  25  Maverick Viñales Suzuki 0.886
15  Danilo Petrucci Ducati 0.925
16  69  Nicky Hayden Honda 1.387
17  63  Mike di Meglio Ducati 1.564
18  19  Alvaro Bautista Aprilia 1.665
19  76  Loris Baz Yamaha Forward 1.723
20  43  Jack Miller Honda 1.806
21  15  Alex de Angelis ART/Aprilia 2.200
22  Hiroshi Aoyama Honda 2.304
23  50  Eugene Laverty Honda 2.331
24  70  Michael Laverty Aprilia 2.973
25  71  Claudio Corti Yamaha Forward 3.539
partages
EL1 - Marc Márquez impose son rythme
Article précédent

EL1 - Marc Márquez impose son rythme

Article suivant

Valentino Rossi - "Cette journée n’a pas été si mauvaise"

Valentino Rossi - "Cette journée n’a pas été si mauvaise"
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021