EL2 - Miller surprend Baz à l'arrachée

partages
commentaires
EL2 - Miller surprend Baz à l'arrachée
Par : Medhi Casaurang-Vergez
28 oct. 2016 à 07:22

Les deux pilotes indépendants se sont très bien joués des conditions de pistes changeantes en Malaisie ; Márquez n'a pas pris part à la séance, tout comme Iannone.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Scott Redding, Octo Pramac Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Scott Redding, Octo Pramac Racing
Jack Miller, Marc VDS
Jack Miller, Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, hors piste
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

En quelques heures, les conditions de piste ont changé du tout au tout en Malaisie ! Alors que la première séance d'essais s'était déroulée sous une chaleur accablante, les pilotes ont dû composer avec une piste humide après une violente averse lors de la pause.

La clé de ces essais n'est autre que le choix des pneumatiques. La moiteur typique de la Malaisie permet à la piste de sécher à vitesse grand V. La piste évolue minute après minute, les flaques d'eau se rétrécissent, mais restent sournoisement présentes près de la trajectoire idéale.

Deux pilotes n'évoluent pas sur ce circuit piégeux. Andrea Iannone préfère regarder ses adversaires depuis son stand Ducati, tandis que Marc Márquez rentre illico presto à son hotel. Les motifs sont différents : Iannone ne veut pas courir le risque de chuter, et donc d'aggraver sa blessure à la vertèbre, tandis que Márquez est victime d'une gastro-entérite.

Alors que les pilotes restants sortent du garage avec des pneus pluie, c'est Loris Baz qui est le premier à donner le tempo. Le Français aime décidément bien ces conditions, puisqu'il avait réalisé une 4e place à Brno sur piste séchante. Sur sa Ducati de l'équipe privée Avintia, Baz va se révéler comme le principal animateur de cette séance.

Après un run modeste à la 12e place, le pilote tricolore décide de chausser des gommes intermédiaires. Un pari payant par la suite, puisqu'il reprend les commandes à huit minutes du terme ! Encore mieux, Baz hausse le rythme tour après tour, et améliore sa marque à cinq reprises.

Les Yamaha encore discrètes

L'exploit du vendredi paraît à la portée du Français. Malheureusement pour lui, d'autres pilotes se montrent encore plus téméraires ! Cal Crutchlow et surtout Jack Miller sont restés plusieurs dizaines de minutes au stand, afin de monter des pneus slicks. Choix risqué mais qui porte ses fruits lors de l'ultime tour : l'Australien termine la séance à l'avant, juste devant son ami britannique ! Baz termine la journée au cinquième rang, dépassé par Bradley Smith et Héctor Barberá après le baisser du drapeau à damiers.

Les pilotes Yamaha ont effectué un copier-coller de la séance matinale. Valentino Rossi n'a pas ménagé sa peine, en s'affichant parmi le top 5 à cinq minutes du terme. L'Italien était équipé de gommes pluie, ce qui ne lui a pas permis de passer la surmultipliée dans le final (13e). Quand à Jorge Lorenzo, s'il était 3e après une dizaine de minutes, il ne lutta pas pour remonter dans le classement (16e).

MotoGP - Sepang - Essais Libres 2

PosPiloteMotoToursTempsÉcart
1  Jack Miller  Honda 10 2'08.872  
2  Cal Crutchlow  Honda 8 2'09.271 0.399
3  Héctor Barberá  Ducati 15 2'09.414 0.542
4  Bradley Smith  Yamaha 8 2'09.440 0.568
5  Loris Baz  Ducati 17 2'09.698 0.826
6  Scott Redding  Ducati 8 2'10.175 1.303
7  Andrea Dovizioso  Ducati 12 2'10.208 1.336
8  Stefan Bradl  Aprilia 14 2'10.283 1.411
9  Tito Rabat  Honda 18 2'11.297 2.425
10  Hiroshi Aoyama  Honda 12 2'11.426 2.554
11  Álvaro Bautista  Aprilia 18 2'12.179 3.307
12  Eugene Laverty  Ducati 9 2'12.803 3.931
13  Valentino Rossi  Yamaha 15 2'13.416 4.544
14  Yonny Hernández  Ducati 10 2'13.586 4.714
15  Pol Espargaró  Yamaha 10 2'14.438 5.566
16  Jorge Lorenzo  Yamaha 10 2'14.863 5.991
17  Maverick Viñales  Suzuki 10 2'15.505 6.633
18  Danilo Petrucci  Ducati 6 2'16.269 7.397
19  Aleix Espargaró  Suzuki 10 2'16.679 7.807
NP   Andrea Iannone  Ducati 0    
NP   Marc Márquez  Honda 0    
Article suivant
EL1- Márquez emmène la meute, les Yamaha en retrait

Article précédent

EL1- Márquez emmène la meute, les Yamaha en retrait

Article suivant

Une Yamaha dédicacée par Valentino Rossi aux enchères

Une Yamaha dédicacée par Valentino Rossi aux enchères
Charger les commentaires