Résumé d'essais libres
MotoGP GP de Catalogne

EL2 - Oliveira se joint à la fête chez Aprilia, Zarco deuxième

Après les doublés des pilotes officiels vendredi, c'est Miguel Oliveira qui a placé Aprilia en tête en Essais Libres 2, devant Johann Zarco. Les deux hommes ont brillé mais ont tous les deux chuté.

Miguel Oliveira, RNF MotoGP Racing

Si le ciel était plus menaçant que vendredi au moment d'entamer cette séance, les grosses averses ne devraient toucher Barcelone qu'en fin de journée et les pilotes ont ainsi pu profiter de cette demi-heure pour continuer à préparer les qualifications et la course, malgré l'arrivée de quelques gouttes de pluie dans les dernières minutes.

Le début de séance a une nouvelle fois illustré les grandes difficultés de Honda, après une journée catastrophique vendredi. Marc Márquez a tiré tout droit au premier virage et a regagné la piste au ralenti, pour finalement emprunter une voie de service et rejoindre directement l'allée des stands.

 

La situation était totalement opposée chez Aprilia, impressionnant depuis les premiers essais. Aleix Espargaró et Maverick Viñales ont pris la piste en formation et le premier a rapidement pris la tête, devant Johann Zarco et Jorge Martín. Viñales était quatrième après les premiers tours.

La situation était plus difficile pour les RS-GP de l'équipe RNF : Miguel Oliveira est tombé au virage 5 et a eu besoin de quelques instants pour se relever, tandis que Raúl Fernández a, comme Márquez, dû emprunter une voie de service pour regagner son garage au ralenti.

La lutte pour la première place a continué entre les pilotes Aprilia et Pramac. Viñales est remonté au troisième rang mais Martín a repris l'avantage, tandis que Zarco s'est porté en tête. Viñales a une nouvelle fois repris la troisième place à Martín.

Alors septième, Pecco Bagnaia a été gêné par Pol Espargaró au virage 10, ce qui a provoqué l'agacement du Champion du monde. Aleix Espargaró a lui aussi fait des gestes sur sa moto, peut-être pour indiquer l'arrivée de gouttes de pluie.

 

À une dizaine de minutes du drapeau à damier, Marco Bezzecchi est parti à la faute à son tour au virage 6. Il a pu remonter sur sa machine pour regagner son garage, et un débris de sa Ducati est resté sur la ligne droite opposée.

 

Reparti sur sa deuxième machine, Oliveira s'est porté en tête, au moment où les commissaires de piste commençaient à agiter le drapeau indiquant l'arrivée de la pluie. Peu après, Zarco a été le troisième pilote piégé au virage 5, avec une chute sans gravité pour lui mais pas pour sa Ducati, qui a été endommagée.

Aprilia a encore une fois terminé la séance à la première place grâce à Oliveira, tandis qu'Espargaro et Viñales ont pris la troisième et la quatrième place. Zarco a privé la marque d'un triplé en signant le deuxième temps. Álex Márquez a pris la cinquième place devant Martín, Luca Marini et Fabio Di Giannantonio, venu compléter un top 8 avec uniquement des machines italiennes.

Fabio Quartararo, en piste avec un casque en référence au Joker ce samedi, a pris la neuvième place devant Jack Miller. Pecco Bagnaia s'est contenté de la 11e position. Les pilotes Honda ont encore fini dans les profondeurs du classement : Marc Márquez, meilleur représentant de la marque, n'a pris que la 18e place.

L'Espagnol va devoir passer par la Q1, disputée dans la foulée de cette séance, tout comme l'ensemble des pilotes des constructeurs japonais, ainsi que Miller et surtout Oliveira, qui sera le principal favori pour le passage en Q2. Quartararo tentera également de se classer parmi les deux premiers mais en cinq Q1 cette année, il n'y a qu'en Argentine que le Français a réussi à atteindre la deuxième partie des qualifications.

Lire aussi :

Spain GP de Catalogne - Essais Libres 2

 
 
         
Infos sur le pilote
 
 
 
   
P. Pilote # Moto Tours Temps Intervalle km/h V-max
1 Spain A. Espargaró Aleix Espargaró Aprilia Racing Team 41 Aprilia 0 1'39.809   170.497  
2 Spain M. Viñales Maverick Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 0 +0.264 0.264 170.047  
3 Portugal M. Oliveira Miguel Oliveira RNF Racing 88 Aprilia 10 +0.392 0.128 169.830  
4 Spain J. Martín Jorge Martín Pramac Racing 89 Ducati 0 +0.464 0.072 169.708  
5 France J. Zarco Johann Zarco Pramac Racing 5 Ducati 11 +0.568 0.104 169.532  
6 Spain Márquez Álex Márquez Gresini Racing 73 Ducati 15 +0.671 0.103 169.359  
7 Italy L. Marini Luca Marini Team VR46 10 Ducati 15 +0.849 0.178 169.059  
8 Italy F. Di Giannantonio Fabio Di Giannantonio Gresini Racing 49 Ducati 11 +0.901 0.052 168.972  
9 France F. Quartararo Fabio Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 14 +0.935 0.034 168.915  
10 Australia J. Miller Jack Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 16 +0.963 0.028 168.868  
11 Italy P. Bagnaia Pecco Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 12 +0.976 0.013 168.846  
12 Spain P. Espargaró Pol Espargaró Tech 3 44 KTM 12 +1.006 0.030 168.796  
13 South Africa B. Binder Brad Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 0 +1.050 0.044 168.722  
14 Spain R. Fernández Raúl Fernández RNF Racing 25 Aprilia 11 +1.059 0.009 168.707  
15 Italy F. Morbidelli Franco Morbidelli Yamaha Factory Racing 21 Yamaha 0 +1.195 0.136 168.480  
16 Spain A. Fernández Augusto Fernández Tech 3 37 KTM 13 +1.296 0.101 168.312  
17 Italy E. Bastianini Enea Bastianini Ducati Team 23 Ducati 0 +1.374 0.078 168.182  
18 Italy M. Bezzecchi Marco Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 0 +1.495 0.121 167.981  
19 Spain J. Mir Joan Mir Repsol Honda Team 36 Honda 0 +1.530 0.035 167.923  
20 Spain M. Márquez Marc Márquez Repsol Honda Team 93 Honda 12 +1.560 0.030 167.873  
21 Japan T. Nakagami Takaaki Nakagami Team LCR 30 Honda 13 +1.579 0.019 167.842  
22 Spain I. Lecuona Iker Lecuona Team LCR 27 Honda 14 +2.112 0.533 166.964  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Dani Pedrosa prolonge chez KTM
Article suivant Qualifs - Bagnaia vient à bout des Aprilia et prend la pole !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France