EL2 - Quartararo leader, de nombreux favoris mal placés

Malgré un problème technique dans les premières minutes, Fabio Quartararo a signé le meilleur temps en Essais Libres 2 au GP d'Indonésie. Pol Espargaró, Joan Mir, Pecco Bagnaia et Marc Márquez, victime d'une chute, sont hors du top 10.

EL2 - Quartararo leader, de nombreux favoris mal placés
Charger le lecteur audio

Le soleil a fait son apparition sur le circuit de Mandalika, pour une deuxième séance d'essais potentiellement déterminante en vue de la qualification directe en Q2. Dans la matinée, Pol Espargaró a signé le meilleur chrono sur une piste séchante, à plus de deux secondes de la référence qu'il avait lui-même établie dans les tests de pré-saison le mois dernier. Dans des conditions plus favorables et alors que de nouvelles averses sont possibles samedi, une entrée dans le top 10 de cette séance était nécessaire pour les pilotes.

Lire aussi :

La chaleur était très forte, la température ambiante étant de 31°C et celle de la piste atteignant 49°C, et malgré les contraintes posées sur les pneus, le 1'33'499 de Pol Espargaró en EL1 a été battu par Miguel Oliveira dès son deuxième tour rapide. Le Portugais roulait déjà en 1'33"328, avec un pneu dur à l'avant et un medium à l'arrière. Fabio Quartararo n'a pas pu aller aussi loin puisqu'un problème technique l'a stoppé après un unique tour lancé.

 

Marc Márquez s'est de son côté fait plusieurs frayeurs. L'Espagnol a confié avant le début du week-end son besoin de trouver les limites sur l'avant, qui restent un point d'interrogation pour lui avec la nouvelle Honda, mais c'est l'arrière qu'il a failli perdre au virage 7, évitant la chute de peu. Márquez a fait une nouvelle erreur quelques minutes plus tard, au virage 16 cette fois.

Les améliorations ont été nombreuses dans les premiers tours mais c'est à nouveau Oliveira qui s'est positionné en tête, avec un chrono de 1'32"707. De retour en piste une dizaine de minutes après son problème, Fabio Quartararo a entamé son travail après les autres pilotes, améliorant ses chronos boucle après boucle pour remonter au troisième rang au cap de la mi-séance, derrière Marc Márquez. Le Français avait un medium à l'avant et un tendre à l'arrière, tandis que le #93 était en piste avec deux gommes medium, comme la majorité des pilotes. Pecco Bagnaia s'est invité dans le groupe de tête en prenant la deuxième place.

Lointain 24e, Joan Mir s'est montré agressif et a failli perdre l'arrière de sa Suzuki au virage 15, le contraignant à une traversée d'un bac à graviers. Pendant ce temps, un Quartararo définitivement libéré de ses ennuis techniques s'est porté en tête, à moins d'un quart d'heure du drapeau à damier.

 

Quartararo prend le pouvoir, les pilotes Honda et Bagnaia distancés

Après une courte pause dans les garages, les pilotes sont repartis à l'assaut du time attack pour cinq minutes potentiellement déterminantes dans leur week-end, tous avec un pneu tendre à l'arrière. Jorge Martín a été le premier à briser la barre des 1'32, grâce à un chrono de 1'31"904. Son coéquipier Johann Zarco a fait mieux et Franco Morbidelli a ensuite mené la danse pendant quelques secondes, avant d'être devancé par le pilote avec qui il partage le garage Yamaha, Fabio Quartararo.

Après avoir signé le cinquième temps, Enea Bastianini a perdu l'avant et chuté à haute vitesse. Quelques instants plus tard, Marc Márquez a fait une erreur similaire au virage 11, à une vitesse encore plus élevée, mais il s'est très vite relevé.

Ces chutes venues troubler la fin de séance ont empêché plusieurs pilotes d'améliorer leurs chronos. Les deux pilotes Yamaha se sont ainsi maintenus en tête devant les représentants du team Pramac, et Bastianini a pu conserver sa cinquième place. Martín s'est fait une petite frayeur en fin de séance mais a pu rester sur sa Ducati.

Jack Miller a réalisé le sixième temps devant Aleix Espargaró et les pilotes KTM officiels, Brad Binder et Miguel Oliveira, tandis qu'Álex Rins est entré tardivement dans le top 10. Plusieurs pilotes attendus au premier rang ont terminé la journée dans les profondeurs du classement : le leader de la matinée Pol Espargaró a dû se contenter d'une très modeste 20e place, devant Joan Mir, Pecco Bagnaia et Marc Márquez, piégé par sa chute.

Les améliorations ayant été très significatives, les dix premiers du classement sont également les dix premiers au cumul des deux premières séances, et donc les pilotes qui ont provisoirement leur ticket pour une entrée directe en Q2.

Lire aussi :

Indonesia GP d'Indonésie - MotoGP - EL2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 France Fabio Quartararo Yamaha 18 1'31.608  
2 Italy Franco Morbidelli Yamaha 18 1'31.638 0.030
3 France Johann Zarco Ducati 22 1'31.893 0.285
4 Spain Jorge Martín Ducati 20 1'31.904 0.296
5 Italy Enea Bastianini Ducati 14 1'31.921 0.313
6 Australia Jack Miller Ducati 22 1'31.965 0.357
7 Spain Aleix Espargaró Aprilia 18 1'32.008 0.400
8 South Africa Brad Binder KTM 19 1'32.017 0.409
9 Portugal Miguel Oliveira KTM 22 1'32.049 0.441
10 Spain Álex Rins Suzuki 21 1'32.106 0.498
11 Italy Andrea Dovizioso Yamaha 21 1'32.303 0.695
12 Japan Takaaki Nakagami Honda 20 1'32.314 0.706
13 Spain Maverick Viñales Aprilia 19 1'32.344 0.736
14 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 18 1'32.418 0.810
15 Italy Marco Bezzecchi Ducati 20 1'32.471 0.863
16 Spain Álex Márquez Honda 22 1'32.554 0.946
17 Spain Raúl Fernández KTM 19 1'32.557 0.949
18 Australia Remy Gardner KTM 20 1'32.626 1.018
19 Spain Pol Espargaró Honda 18 1'32.628 1.020
20 Spain Joan Mir Suzuki 19 1'32.641 1.033
21 Italy Pecco Bagnaia Ducati 18 1'32.845 1.237
22 Spain Marc Márquez Honda 18 1'32.847 1.239
23 South Africa Darryn Binder Yamaha 19 1'33.014 1.406
24 Italy Luca Marini Ducati 20 1'33.223 1.615

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Le duo Honda prend l'avantage aux côtés d'Oliveira
Article précédent

EL1 - Le duo Honda prend l'avantage aux côtés d'Oliveira

Article suivant

Quartararo veut "rester calme" après son retour au premier plan

Quartararo veut "rester calme" après son retour au premier plan