EL2 - Zarco finit la journée en leader, Oliveira hors du top 10

Johann Zarco a signé le meilleur temps des EL2 du Grand Prix du Portugal, une séance riche qui a vu le classement s'animer jusque dans les derniers instants pour finalement piéger quelques grands noms.

EL2 - Zarco finit la journée en leader, Oliveira hors du top 10

Après une première séance de 70 minutes ce matin, destinée à leur faire découvrir le tracé, les pilotes MotoGP ont repris la piste à 14h heure locale pour un long roulage complémentaire. L'effet de surprise étant à présent passé, le classement est devenu la cible de tous, dans le but de figurer aux dix premières places du jour afin de mettre toutes les chances de son côté en vue de la Q2 demain.

Lire aussi :

Les conditions étaient toujours idéales pour cette deuxième séance, avec 25°C dans l'air et 31°C au sol lorsque la pitlane s'est ouverte, et un ciel des plus sereins. D'emblée, de premiers tours sous la barre des 1'41 sont apparus sur la feuille des temps. Après une salve de chronos en 1'40"9 (Binder, Viñales, Aleix Espargaró, Nakagami), Johann Zarco s'est légèrement détaché en 1'40"723. Franco Morbidelli, puis Stefan Bradl ont fait mieux dans la foulée, mais si le temps de l'Allemand a tenu un moment, il se trouvait encore à quatre dixièmes de la référence matinale de Miguel Oliveira.

Le local de l'épreuve a repris les rênes du classement au bout de 25 minutes, avec un temps de 1'40"270 encore à un dixième et demi de sa performance des EL1 mais qui allait longuement tenir au sommet du classement. Fabio Quartararo s'est hissé à la deuxième place peu après, avant de se faire devancer par Nakagami, puis Morbidelli et Pol Espargaró, tous trois revenus à moins d'un dixième d'Oliveira.

Le classement a commencé à se compacter quelque peu au fil du temps. Malgré le retard important de Mika Kallio − le Finlandais fait son retour après une année durant laquelle il n'a pratiquement pas pu rouler afin de remplacer Iker Lecuona, mis sur la touche par le COVID-19 − Valentino Rossi n'affichait qu'une seconde de retard sur Oliveira à 20 minutes de la conclusion de la séance, malgré sa 19e place. À ce stade, Crutchlow et les quatre premiers pilotes du classement combinés (Oliveira, Viñales, Aleix Espargaró et Savadori) étaient les derniers à ne pas avoir abaissé leur chrono matinal.

Oliveira attaqué de toutes parts dans le dernier quart d'heure

À l'entrée dans les 20 dernières minutes, Crutchlow, justement, a battu le chrono jusqu'alors affiché en EL2 par Oliveira, de même que Bradl sur une autre Honda, les deux hommes se positionnant en tête du classement avec une courte avance. Une marge plus nette a ramené Morbidelli au sommet à un quart d'heure de la conclusion, avec pour la première fois un meilleur temps que celui posté en EL1 par Oliveira.

Quelques instants plus tard, c'est une autre Yamaha, celle de Maverick Viñales qui est passée pour la première fois sous la barre des 1'40, du jamais-vu sur cette piste pour les MotoGP comme pour les machines cousines du WorldSBK, habituées des lieux. Attaqué par Miller et Zarco, l'Espagnol s'est rapidement replacé au sommet du classement en 1'39"664, avant l'ultime réponse de Zarco en 1'39"417.

Derniers à ne pas avoir amélioré leur performance matinale, les deux pilotes Aprilia étaient sortis du top 10, mais Aleix Espargaró a sauvé sa place dans le money time en se propulsant à la deuxième position, juste devant Viñales, Binder et Quartararo, lui aussi auteur d'une solide amélioration dans les dernières minutes. Une ultime amélioration a permis à Viñales de reprendre la deuxième place dans son dernier tour.

Parmi les plus rapides peu de temps auparavant, Morbidelli a tout juste pu sauver la huitième place, alors qu'Oliveira s'est fait sortir du top 10. Mir s'est lui aussi trouvé sur la sellette avant de réussir à se replacer dans le top 10 sur le gong. Lorsque le drapeau à damier s'est abaissé, des pilotes comme Bradl ou Nakagami, qui avaient pourtant animé les avant-postes figuraient en dehors de la zone de sauvetage. Ils y retrouvent notamment Crutchlow, Rins ou encore Rossi, seulement 21e.

Alors que la catégorie MotoGP n'avait déploré aucune chute ce matin, ils ont été trois à mordre la poussière durant cette séance. D'abord Álex Rins, parti à la faute dès les premières minutes de cette séance au virage 8, un virage à droite en côte dans lequel il a perdu l'avant sans se blesser toutefois. Une deuxième chute est survenue à la mi-séance, Takaaki Nakagami se faisant piéger dans le virage 4. Le pilote japonais s'est fait mal à un doigt, mais il a pu reprendre la piste un peu plus tard. Enfin, c'est Valentino Rossi qui est lui aussi tombé au même endroit en fin de séance.

Les pilotes MotoGP reprendront la piste samedi à 9h55 heure locale, 10h55 heure française. Le programme redeviendra cette fois classique et les EL3 dureront 45 minutes afin de déterminer le top 10 décisif pour la Q2.

Portugal GP du Portugal - MotoGP - EL2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 France Johann Zarco Ducati 29 1'39.417    
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 29 1'39.536 0.119 0.119
3 Spain Aleix Espargaró Aprilia 25 1'39.645 0.228 0.109
4 France Fabio Quartararo Yamaha 31 1'39.692 0.275 0.047
5 South Africa Brad Binder KTM 27 1'39.697 0.280 0.005
6 Spain Joan Mir Suzuki 26 1'39.732 0.315 0.035
7 Italy Andrea Dovizioso Ducati 28 1'39.741 0.324 0.009
8 Spain Pol Espargaró KTM 27 1'39.783 0.366 0.042
9 Australia Jack Miller Ducati 25 1'39.820 0.403 0.037
10 Italy Franco Morbidelli Yamaha 25 1'39.888 0.471 0.068
11 Germany Stefan Bradl Honda 28 1'39.909 0.492 0.021
12 Japan Takaaki Nakagami Honda 26 1'39.939 0.522 0.030
13 Portugal Miguel Oliveira KTM 30 1'39.946 0.529 0.007
14 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 27 1'39.966 0.549 0.020
15 Italy Pecco Bagnaia Ducati 26 1'39.977 0.560 0.011
16 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 27 1'40.085 0.668 0.108
17 Spain Álex Rins Suzuki 25 1'40.213 0.796 0.128
18 Spain Álex Márquez Honda 33 1'40.338 0.921 0.125
19 Italy Danilo Petrucci Ducati 28 1'40.547 1.130 0.209
20 Spain Tito Rabat Ducati 32 1'41.256 1.839 0.709
21 Italy Valentino Rossi Yamaha 28 1'41.279 1.862 0.023
22 Finland Mika Kallio KTM 29 1'41.826 2.409 0.547

partages
commentaires
EL1 - Oliveira chez lui au terme d'une séance découverte au Portugal

Article précédent

EL1 - Oliveira chez lui au terme d'une séance découverte au Portugal

Article suivant

Quartararo : "Je peux enfin dire que je me suis amusé !"

Quartararo : "Je peux enfin dire que je me suis amusé !"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021