EL3 - Iannone prend la main sur le fil

Jorge Lorenzo et Andrea Iannone, deux noms que le marché des transferts pourrait associer l'an prochain et qui, en attendant, font jeu égal au classement de la troisième séance d'essais libres disputée ce matin au Mans.

EL3 - Iannone prend la main sur le fil
Andrea Iannone, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Andrea Iannone, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team

L. B., Le Mans - Le Grand Prix de France se poursuit sur un circuit Bugatti baigné de soleil et l'activité gagne désormais en intensité, avec cette journée dédiée aux qualifications. Mais, avant d'aller chasser la meilleure position possible sur la grille, les pilotes de la catégorie reine avaient encore un temps de piste précieux à exploiter ce matin pour peaufiner leur bolide.

Avec déjà 19°C dans l'air à l'entame de la séance, les conditions étaient réunies pour que les performances s'améliorent dès les premiers tours de roue. Alors que le nouveau pneu arrière soft fourni par Michelin était massivement testé par les pilotes dès l'entame de la séance, c'est à Valentino Rossi que revenait, à ce moment-là, la performance la plus encourageante.

Avec un gain de 8 dixièmes par rapport à hier, le Docteur est parvenu à se hisser en 3e position à seulement un millième d'Andrea Iannone, alors toujours deuxième tandis que Jorge Lorenzo conservait le leadership en étant, à ce stade, le seul à avoir atteint la fenêtre des 1'32 depuis le début du week-end.

Rossi n'a toutefois pas montré autant de réussite lorsque la chasse aux chronos a atteint son apogée, dans les dernières minutes de la séance. Les pneus neufs aidant, les progressions se sont généralisées et c'est dans cette phase décisive que s'est dessiné le top 10 si précieux, celui qui, au cumul des trois séances disputées jusqu'ici, détermine qui accèdera directement à la phase finale des qualifications.

Malgré un gain limité à un petit dixième en cette fin de séance, Rossi n'a pas vu ses espoirs de Q2 vaciller. En revanche, il a laissé à d'autres le soin d'animer les avant-postes, en l'occurrence à deux pilotes qui contribuent grandement à l'actualité de Ducati depuis le début de la saison : Jorge Lorenzo et Andrea Iannone.

Même s'il n'a jamais quitté le top 10 de la matinée, l'Italien a été le dernier de ce groupe à améliorer sa performance d'hier. Seulement, une fois que ce cap a été franchi, la poursuite de son effort a continué à payer. Pilotant en groupe avec Jack Miller et Jorge Lorenzo, Iannone a enchaîné trois tours en 1'32"6-1'32"5.

Alors que le Majorquin, positionné en locomotive de ce petit groupe, semblait avoir conforté sa place de leader en abaissant de trois dixièmes la référence qu'il détenait depuis les EL2, Iannone est parvenu à trouver l'ultime avantage nécessaire pour prendre la tête en bouclant son dernier tour dans la roue du Champion du monde en titre. Le dernier mot revient donc à l'Italien pour 5 petits millièmes, même si Lorenzo s'est à nouveau montré le plus régulier dans les hautes sphères.

Tech3 se distingue

Le troisième chrono de la séance revient à Pol Espargaró, qui a frappé fort dans les dernières minutes de la séance et confirmé la performance déjà très prometteuse réalisée hier. Son coéquipier, Bradley Smith, affiche quant à lui le gain le plus massif en comparaison de la première journée. Cela lui a valu d'entrer dans le top 10 en toute fin de séance, ce qui a eu pour conséquence d'en exclure Danilo Petrucci, courageusement aux affaires malgré une main portant toujours les impressionnantes stigmates des fractures subies en février.

Honda a dû se contenter ce matin d'un second rôle, Marc Márquez plaçant sa machine au quatrième rang, à 5 centièmes de Pol Espargaró. Dani Pedrosa a retrouvé le bon chemin après des EL2 contrariés par des choix de réglages n'ayant pas apporté les résultats escomptés et il figure ce matin en sixième position. Tous deux encadrent la Suzuki de Maverick Viñales, dont l'amélioration de ce matin est dans la moyenne, avec 8 dixièmes de gain.

Valentino Rossi s'est rapproché à moins d'une demi-seconde du leader, là où il accusait 1"1 de retard hier après-midi. Il occupe la septième place grâce à un millième de marge sur Andrea Dovizioso, tous deux n'ayant pu faire leur entrée dans la fenêtre des 1'32, celle de tous les records au Mans.

Les pilotes Pramac devront en passer par la Q1 pour tenter d'obtenir l'un des deux tickets mis en jeu pour la phase finale des qualifications. Il en va de même pour le Français Loris Baz ou encore son coéquipier, Héctor Barberá.

On notera enfin que cette séance matinale a été marquée par deux chutes, sans conséquences physiques pour les pilotes. D'abord celle d'Aleix Espargaró au Raccordement, un endroit qui lui a permis de rapidement rejoindre la pitlane - où il est entré à la poussette, aidé par Jack Miler - néanmoins le temps perdu avant de reprendre la piste lui a coûté sa place dans le top 10. Tito Rabat a quant à lui été piégé par le virage n°3.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste à 13h30 pour une courte séance d'essais libres, avant les qualifications dont le coup d'envoi sera donné à 14h10.

MotoGP - Le Mans - Essais Libres 3

Pos.PiloteTeamÉcartTrs
1 ItalieAndrea Iannone  Ducati Team 1:32.528 20
2 EspagneJorge Lorenzo  Movistar Yamaha MotoGP +0.005 20
3 EspagnePol Espargaró  Monster Yamaha Tech 3 +0.134 20
4 EspagneMarc Márquez  Repsol Honda Team +0.190 20
5 EspagneMaverick Viñales  Team Suzuki ECSTAR +0.311 20
6 EspagneDani Pedrosa  Repsol Honda Team +0.387 22
7 ItalieValentino Rossi  Movistar Yamaha MotoGP +0.484 21
8 ItalieAndrea Dovizioso  Ducati Team +0.485 20
9 Royaume-UniBradley Smith  Monster Yamaha Tech 3 +0.654 21
10 Royaume-UniCal Crutchlow  LCR Honda +0.714 20
11 ItalieDanilo Petrucci  Octo Pramac Yakhnich +0.885 21
12 Royaume-UniScott Redding  Octo Pramac Yakhnich +0.994 19
13 EspagneHéctor Barberá  Avintia Racing +1.091 19
14 EspagneAleix Espargaró  Team Suzuki ECSTAR +1.154 11
15 ColombieYonny Hernández  Aspar Team MotoGP +1.350 17
16 AustralieJack Miller  Estrella Galicia 0,0 Marc VDS +1.456 19
17 IrlandeEugene Laverty  Aspar Team MotoGP +1.539 19
18 FranceLoris Baz  Avintia Racing +1.618 19
19 AllemagneStefan Bradl  Aprilia Racing Team Gresini +1.957 17
20 EspagneÁlvaro Bautista  Aprilia Racing Team Gresini +2.188 19
21 EspagneTito Rabat Estrella Galicia 0,0 Marc VDS +2.370 20
partages
commentaires
Loris Baz - "Michelin a vraiment redressé la barre"

Article précédent

Loris Baz - "Michelin a vraiment redressé la barre"

Article suivant

Officiel - Le GP de France confirmé au Mans jusqu'en 2021

Officiel - Le GP de France confirmé au Mans jusqu'en 2021
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021