EL3 - KTM s’invite ; Zarco, Lorenzo et Pedrosa menacés après une séance haletante !

1’35’’674 : le meilleur temps du week-end est désormais entre les mains de Scott Redding, tandis que nombre de favoris sont en situation de doute, pour qui il ne reste plus que deux places disponibles.

Temps nuageux, 10°C dans l’air, 11°C en piste… Il ne faisait pas réellement plus chaud qu’hier après-midi, pour le lancement de la troisième séance d’essais libres, mais une différence majeure rassurait nombre de pilotes qui se sont posé de grandes questions en suivant l’évolution de la météo mancelle : c’était le soleil, et non la pluie, qui accueillait la grille pour ces 45 minutes de roulage !

Malgré tout, l’humidité de l’asphalte, due à des précipitations matinales, faisait que les pilotes devaient prendre la piste avec précaution en tout début de séance, sur le composé pluie tendre, plus tard remplacé par les slicks et leur adhérence bienvenue pour aller chasser ces chronos dont tous ont tant besoin pour pouvoir appréhender la suite de leur week-end avec plus de sérénité.

Tout restait d’ailleurs à faire, et les cartes ont été globalement redistribuées, y compris pour ceux qui, comme un Jack Miller observateur, avaient établi une référence significative en 1’37’’467 en EL1 en conditions également séchantes.

L'attente du bon moment 

La séance d’EL3 a été le théâtre d’une attention de tous les instants aux conditions de piste, dont l’épilogue n’a été connu que dans les derniers instants, alors que tous poussaient et alignaient des séries de tours montant régulièrement en puissance au fur et à mesure grâce à une piste de plus en plus sèche et une optimisation du comportement des pneus.

Avec des temps évoluant dans les 1’42 à 1’43 au tour, aucune amélioration n’aura été à recenser dans les 25 premières minutes pour le top 10 donnant un accès direct en Q2. Pour cela, il fallait au moins signer un 10e chrono battant le 1’42’’307 de Maverick Viñales, établi en EL1 dans des conditions proches.

Les hostilités furent lancées en slicks dans les 20 dernières minutes mais prirent réellement vie dans les dix dernières. Après quelques tours de mise en chauffe des pneus, les températures prenaient enfin et les chiffres tombaient finalement à 13 minutes de la fin de séance, avec les améliorations successives de Redding et Petrucci, qui intégraient enfin le top 10 combiné puis amélioraient successivement, tandis que Rossi affichait plus de difficultés, dans les mêmes conditions, à améliorer aussi significativement dans les deux premiers secteurs.

Pluie de surprises, des favoris en difficulté

Comme en EL2, Petrucci a donné le ton en fin de séance. L'Italien de l’équipe Pramac se montrait extrêmement à son aise en conditions mixtes, tout comme un Cal Crutchlow décidément redoutable dès que l'humidité s'en mêle.

Les dix dernières minutes seront une pluie… d’améliorations, presque impossible à suivre ! Contraint de prendre la piste pour défendre sa position, Miller chaussait lui aussi le slick asymétrique (tendre au milieu, plus dur sur les épaules), alors même que Johann Zarco chutait, quelques instants après la glissade au sol de Sylvain Guintoli.

De fantastiques sorties de Jack Miller, Pol Espargaró, Bradley Smith ou encore Karel Abraham mettaient les favoris des teams d’usine dans une situation très inconfortable : Pedrosa et Lorenzo, en particulier, étaient aux abonnés absents et fermaient la marche, incapables d’extraire la température de fonctionnement nécessaire de leurs pneus, tandis que Rossi sortait de l’ornière dans les derniers instants et restait, comme Márquez, Viñales… et les KTM dans le bon groupe !

Les EL4, annoncés sur le sec, promettent d'être chauds !

 Grand Prix de France - Temps combinés après les EL3

 PiloteMotoTrsTempsÉcart
1 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 18 1'35.674  
2 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 12 1'36.035 0.361
3 australia Jack Miller   Honda RC213V 10 1'36.122 0.448
4 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 22 1'36.185 0.511
5 spain Marc Márquez   Honda RC213V 16 1'36.354 0.680
6 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 13 1'36.497 0.823
7 spain Pol Espargaró   KTM RC16 17 1'36.612 0.938
8 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 15 1'36.616 0.942
9 france Loris Baz   Ducati GP15 17 1'36.752 1.078
10 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 15 1'36.805 1.131
11 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 21 1'36.821 1.147
12 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 18 1'36.823 1.149
13 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 16 1'36.839 1.165
14 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 18 1'36.873 1.199
15 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 18 1'37.464 1.790
16 germany Jonas Folger   Yamaha YZR-M1 13 1'37.610 1.936
17 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 18 1'37.772 2.098
18 spain Tito Rabat   Honda RC213V 22 1'38.888 3.214
19 france Sylvain Guintoli   Suzuki GSX-RR 15 1'38.931 3.257
20 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 9 1'39.730 4.056
21 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 19 1'40.373 4.699
22 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 17 1'41.354 5.680
23 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 20 1'41.608 5.934
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags el3