EL3 - Márquez retrouve la première place sur une piste humide

Marc Márquez a mené sa première séance d'essais depuis son retour en MotoGP, profitant des conditions humides, devant un surprenant Lorenzo Savadori et Pecco Bagnaia. Franco Morbidelli a été victime d'un étonnant incident dans les stands.

EL3 - Márquez retrouve la première place sur une piste humide

Après une séance sur piste sèche vendredi après-midi, les averses de la nuit ont contraint les pilotes à débuter leur journée au Mans sur un circuit humide, et il pleuvait encore au moment d'entamer la séance. Les températures étaient à nouveau très fraiches, avec 13°C dans l'air et seulement 7°C sur la piste, et ces conditions ne permettaient évidemment pas d'améliorer les chronos et donc de modifier le top 10 au cumul des séances, synonyme d'accession directe à la Q2.

Prendre la piste était néanmoins utile pour les pilotes, afin de préparer des qualifications et une course qui pourraient également être troublées par les averses. Álex Rins était en tête après les premiers tours de chaque leader, avec un chrono en 1'48"807, à plus de 15 secondes des temps réalisés vendredi après-midi. Franco Morbidelli a fait mieux mais Rins a immédiatement repris l'avantage, avec une seconde d'avance sur le représentant du team Petronas.

Lire aussi :

Les pilotes ont pris leur marques et amélioré les chronos tour après tour. Rins a abaissé la référence et Miguel Oliveira s'est rapproché à 0"001, avant que Franco Morbidelli puis Danilo Petrucci se portent en tête, le pilote Tech 3 étant l'un des rares à rouler avec la version medium des pneus pluie, la majorité du plateau ayant opté pour les tendres, plus faciles à faire monter en température. Joan Mir et Jack Miller se sont plusieurs fois échangés la première place. Le dernier mot est revenu au pilote australien, qui a encore amélioré le premier secteur dans le tour suivant, avant de tomber à La Chapelle. Miller a voulu remonter sur sa Ducati mais il n'a finalement pas pu repartir.

 

Après le cap de la mi-séance, il ne pleuvait plus mais la piste restait très humide. Marc Márquez s'est emparé de la première place, avec deux pneus pluie medium, repoussant la référence de Miller à près d'une seconde. Mir et Maverick Viñales se sont vite intercalés entre les deux hommes. Márquez a légèrement amélioré son chrono dans le tour suivant, et Mir est venu se rapprocher à 0"062

Miguel Oliveira a pris le pouvoir avec un chrono de 1'42"508, toujours à une dizaine de secondes des performances sur piste sèche. Le Portugais aurait pu faire mieux dans le tour suivant sans une petite erreur mais il a finalement pu améliorer son temps un tour plus tard. Marc Márquez a repris le pouvoir, tandis que Lorenzo Savadori, déjà performant sous la pluie vendredi matin, a pris une impressionnante troisième place, en profitant de la roue d'Oliveira. Toujours à l'attaque, le pilote KTM est revenu à 0"003 de Márquez, tandis que Savadori s'est rapproché à 0"072.

Grâce à une trajectoire de plus en plus sèche, Oliveira a repris la tête mais Savadori l'a immédiatement battu, faisant mieux de 0"108. Márquez a répliqué et pris un net avantage, mesuré à 0"613. Le chrono du pilote Repsol Honda est resté invaincu, menant ainsi sa première séance d'essais depuis son retour en MotoGP, même s'il avait déjà réalisé le meilleur temps de la Q1 à Portimão, où ne figuraient pas les pilotes les plus rapides du week-end. Le Catalan a devancé l'inattendu Savadori.

Auteur de plusieurs erreurs qui l'avaient privé d'un bon temps, Pecco Bagnaia est finalement remonté au troisième rang en toute fin de séance. Le leader du championnat a devancé Miguel Oliveira, Pol Espargaró, Johann Zarco et les pilotes Suzuki, Joan Mir et Álex Rins. Après Jack Miller, Iker Lecuona a été le seul pilote à partir à la faute, en perdant le contrôle de sa KTM au virage 3, mais cela ne l'a pas empêché de réaliser le neuvième temps.

 

Aleix Espargaró a pris la 13e place. Touché par un problème technique, le pilote Aprilia n'a pas terminé son premier tour en piste, préférant regagner son garage au plus vite. Les Yamaha sont toutes distancées : Maverick Viñales s'est contenté du 16e temps, devant Franco Morbidelli, victime d'un étrange incident en fin de séance. L'Italien a voulu se préparer à un changement de moto mais il est tombé avant de pouvoir monter sur la seconde. Avec un genou visiblement endolori, il a eu besoin de l'aide de ses mécaniciens pour se relever et regagner sa place dans le garage.

 

Satisfait de ses sensations mais pas de ses performances sous la pluie vendredi, Fabio Quartararo n'a jamais été un candidat aux premières places dans cette séance. Seulement 12e après la première série de tours, le Français n'a réalisé que la 19e performance, devant Jack Miller, qui n'a plus été vu en piste après sa chute, et Valentino Rossi.

Lire aussi :

Sans amélioration possible des chronos dans cette séance, le leader du championnat, Pecco Bagnaia, devra passer par la Q1, où il affrontera notamment les pilotes Suzuki et Aleix Espargaró pour les deux dernières places en Q2. Avant cette séance, l'ensemble du plateau disputera les EL4 à 13h30.

France GP de France - Essais Libres 3

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 19 1'40.736  
2 Italy Lorenzo Savadori Aprilia 19 1'41.349 0.613
3 Italy Pecco Bagnaia Ducati 21 1'41.452 0.716
4 Portugal Miguel Oliveira KTM 20 1'41.457 0.721
5 Spain Pol Espargaró Honda 18 1'41.671 0.935
6 France Johann Zarco Ducati 20 1'41.775 1.039
7 Spain Joan Mir Suzuki 20 1'41.817 1.081
8 Spain Álex Rins Suzuki 18 1'42.055 1.319
9 Spain Iker Lecuona KTM 19 1'42.136 1.400
10 Italy Luca Marini Ducati 18 1'42.323 1.587
11 Spain Álex Márquez Honda 19 1'42.516 1.780
12 Japan Takaaki Nakagami Honda 20 1'42.520 1.784
13 Spain Aleix Espargaró Aprilia 14 1'42.532 1.796
14 Italy Danilo Petrucci KTM 21 1'43.213 2.477
15 Spain Tito Rabat Ducati 20 1'43.462 2.726
16 Spain Maverick Viñales Yamaha 16 1'43.546 2.810
17 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20 1'43.700 2.964
18 Italy Enea Bastianini Ducati 19 1'43.740 3.004
19 France Fabio Quartararo Yamaha 21 1'43.759 3.023
20 Australia Jack Miller Ducati 5 1'43.857 3.121
21 Italy Valentino Rossi Yamaha 21 1'44.016 3.280
22 South Africa Brad Binder KTM 20 1'44.123 3.387

partages
commentaires

Voir aussi :

Retrouver le Red Bull Ring sans travaux laisse certains pilotes sceptiques

Article précédent

Retrouver le Red Bull Ring sans travaux laisse certains pilotes sceptiques

Article suivant

Morbidelli s'est tordu le genou dans un incident étonnant

Morbidelli s'est tordu le genou dans un incident étonnant
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021