EL3 - Petrucci le plus rapide, les Yamaha officielles en Q1 !

Danilo Petrucci continue sur le bon rythme des Pramac ce week-end, alors que les Yamaha de Maverick Viñales et Valentino Rossi devront passer par la Q1 cet après-midi.

EL3 - Petrucci le plus rapide, les Yamaha officielles en Q1 !

L'accalmie prévue est arrivée dans le ciel de Valence, après une séance matinale de Moto3 sans pluie mais sur une piste humide. Toutefois, dès que les MotoGP prennent la piste pour leurs 45 minutes de temps de roulage, la pluie refait son apparition.

Sans surprise, les premiers chronos affichés par les pilotes ne sont pas suffisants du tout pour bousculer la hiérarchie établie lors de la première séance d'essais libres vendredi. Les EL2 n'ayant pas apporté d'amélioration non plus, les chronos de vendredi matin sont les seuls qu'il faut battre pour intégrer la Q2 directement.

Lire aussi :

Partis majoritairement avec des pneus medium, les pilotes rentrent au box dans les premières minutes pour chausser des soft, le niveau d'humidité ayant fortement augmenté avec l'averse du début de la séance.

Après dix minutes en piste, Andrea Dovizioso détient le meilleur temps devant Jack Miller, Valentino Rossi, Marc Márquez et Johann Zarco. Les cinq pilotes se tiennent en une seconde, mais sont surtout tous au-delà des 1'41, plus d'une seconde derrière la performance de Márquez en EL1.

Chute pour Rossi !

Valentino Rossi, 12e des temps combinés, n'a pas aidé sa cause en chutant dans le virage 4 à 33 minutes du but. Marc Márquez est le premier à descendre sous les 1'41, la pluie ayant stoppé, et la piste allant en s'asséchant. Le chrono du Champion du monde est le premier à se montrer plus rapide que le dixième chrono combiné, celui d'Álex Rins. La bataille pour la qualification en Q2 peut donc soudainement se montrer intéressante !

 

Dans la deuxième partie de la séance, Johann Zarco est le premier à rentrer dans le top 10 des temps combinés, avec un 1'40"661 lui permettant de dépasser la référence d'Álex Rins, qui glisse à la 11e position.

Le dernier quart d'heure de la séance marque le coup d'envoi des améliorations, Andrea Dovizioso prenant la tête des EL3, sans pour autant parvenir à battre le temps de Marc Márquez ce vendredi.

Reparti sur une deuxième moto après sa chute, Valentino Rossi entame sa chasse en vue de la Q2 en améliorant son temps. L'Italien se rapproche à trois dixièmes de son compatriote Andrea Iannone, désormais crédité de la dixième place au classement combiné.

Les choses s'emballent à dix minutes de l'apparition du drapeau à damier, Franco Morbidelli parvenant à entrer de justesse dans le top 10, et donc à momentanément en bloquer l'accès aux deux Suzuki !

Les améliorations s’enchaînent dans les derniers instants, Bradl se rapprochant du top 10 avec le 12e rang. Valentino Rossi améliore aussi son meilleur chrono, mais pas suffisamment et il reste coincé à la 13e position.

Lire aussi :

À deux minutes de la fin, Álex Rins retrouve sa place dans le top 10 avec le septième chrono aux temps combinés, un classement que Danilo Petrucci mène au même instant, avec un 1'39"712 qui est le meilleur temps depuis le début du week-end !

Dans son dernier tour, Aleix Espargaró parvient à terminer au neuvième rang, et à donc se qualifier directement pour la Q2, éliminant par la même les deux Yamaha officielles ! Viñales doit se contenter du 11e temps, et Rossi du 14e, malgré plusieurs améliorations successives tout au long de la séance.

Des invités surprise en Q2 !

Des pilotes que l'on a moins l'habitude de voir directement dans la dernière partie des qualifications, à savoir Pol Espargaró, son frère Aleix, et Michele Pirro, sont parvenus à placer leurs machines dans le top 10, profitant des conditions particulières de ce dernier week-end de la saison !

En difficulté ce vendredi, Andrea Dovizioso a retrouvé des couleurs avec le deuxième meilleur temps de la séance, le troisième si l'on combine les EL1, EL2 et EL3.

Spain GP de Valence - Essais Libres 3
P. Pilote Moto Trs Écart
1 Italy Danilo Petrucci  Ducati GP18 20 1:39.712
2 Italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18 19 0.088
3 Spain Marc Márquez  Honda RC213V 21 0.114
4 Australia Jack Miller  Ducati GP17 15 0.200
5 France Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 19 0.429
6 Spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 24 0.473
7 Spain Pol Espargaró  KTM RC16 21 0.563
8 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 19 0.705
9 Spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 11 0.818
10 Italy Michele Pirro  Ducati GP18 11 0.874
11 Spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 22 0.935
12 Italy Franco Morbidelli  Honda RC213V 21 0.963
13 Italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 19 1.038
14 Germany Stefan Bradl  Honda RC213V 22 1.094
15 Italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 14 1.159
16 Spain Álvaro Bautista  Ducati GP17 20 1.188
17 Spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18 17 1.314
18 United Kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP 17 1.645
19 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16 22 1.650
20 Czech Republic Karel Abraham  Ducati GP16 19 2.101
21 Malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1 19 2.120
22 Japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V 23 2.280
23 Switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V 19 2.328
24 Spain Jordi Torres  Ducati GP16 19 3.727

partages
commentaires
Joan Mir a testé la Suzuki à Motegi
Article précédent

Joan Mir a testé la Suzuki à Motegi

Article suivant

Petrucci : "Complètement fou" de rouler sous la pluie !

Petrucci : "Complètement fou" de rouler sous la pluie !
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021